Get the attitude : Nabilla

Nabilla n'a pas que du shampoing : elle est aussi, en quelque sorte, un modèle à suivre. Enfin non. Enfin, ça dépend. Elle est en tout cas l'objet de ce nouveau Get the attitude.

Get the attitude : Nabilla

Depuis sa participation à la deuxième saison de L’amour est aveugle, Nabilla connaît une notoriété grandissante qui a littéralement explosé depuis qu’un ancien de la Star Academy a composé une chanson à la gloire de son cul (souvenez-vous de cet entêtant « Je suis fou de toi NabiNabilla »). Il y a quelques jours, elle entrait carrément dans le cercle très select des mèmes après son « Non mais allo t’es une fille t’as pas de shampoing ».

Je dois vous faire une confession : je n’ai rien contre Nabilla. J’irai même jusqu’à dire que j’ai presque un peu d’affection pour elle (j’irais pas m’en faire une pote pour autant, mais il y a largement plus désagréable à la télé). C’est un parti pris, je dis pas que j’ai raison, hein, c’est mon avis : quand je vois Nabilla, je ne vois pas une véritable crétine pas capable de retenir les dates de la Première Guerre Mondiale (en évoquant une dispute entre deux « anges », elle aurait dit « C’était la guerre de 78 »). Je vois une fille qui est prête à se faire passer pour une abrutie finie pour réussir son rêve, à savoir devenir mannequin ou égérie pour une marque sexy. Je vois quelqu’un qui donne tout pour faire le buzz. Il faut quand même un bon paquet d’ovaires, de cran, de confiance en soi et de cynisme vis-à-vis de la société actuelle pour balancer autant de conneries en se disant que c’est bon pour sa carrière. Réussir en se faisant passer pour une naze : dans certains secteurs, on va pas se mentir, c’est comme ça que ça marche et puis c’est tout.

Bref, j’ai décidé de consacrer ce numéro de Get the attitude à Nabilla. Mais je suis pas sûre qu’elle approuve l’idée :

Tout miser sur un aspect de toi

Nabilla base tout sur son physique à tel point qu’elle a les larmes aux yeux quand on lui apprend que le site TMZ bloque sur son boule et qu’elle est en passe de devenir une it-girl. Je trouve presque ça courageux. C’est comme si moi je disais « Tiens, je vais tout miser sur mon genou pour faire pour faire carrière dans le mannequinat ». Et alors je passerais mon temps à le sculpter, à le muscler, à l’hydrater et le gommer. Bon déjà, ça marcherait pas parce que j’ai vraiment des genoux très moches, mais il suffirait qu’il se casse ou qu’il devienne moins beau pour que BIM, c’est finito l’argent qui coule à flot.

Alors si la télé-réalité t’intéresse, si ton objectif, c’est de rencontrer Mathieu Delormeau, eh bah go, vas-y. Mise sur un truc.

Le naturel tu oublieras

Alors attention, quand je dis « oublie le naturel », je ne fais pas référence à la chirurgie plastique à laquelle Nabilla a eu recours, pour la simple et bonne raison que je m’en fous. Je vois pas qui je suis pour juger si Françoise est plus ou moins superficielle avec le nez refait et combien elle aurait dû assumer avoir une fesse plus grosse* que l’autre au lieu d’avoir recours à la liposuccion.

Non, quand je dis « le naturel tu oublieras », je parle de la façon de parler. Tout ce que dit Nabilla est drôle, parce qu’elle semble mettre beaucoup d’énergie à avoir l’air fake dans sa façon de parler. C’était ça le plus drôle dans l’épisode « allo » : la concentration qu’elle met dans le fait de prononcer ces deux syllabes laisse à croire qu’elle est en réalité en train de parler de parler géopolitique.

Pour avoir la même façon de parler, c’est simple : quoique tu dises, pense à une personne nue, de dos, avec la tête recouverte d’un masque de cochon Anonymous. Un truc incompréhensible, un peu planant, qui te fout un brouillard dans la tête comme si un pote te recrachait la fumée de ses cigarettes dans l’oreille. Ainsi, tes propos prendront une autre ampleur, ton regard s’obscurcira juste ce qu’il faut pour devenir entièrement vide, et la magie opérera. Toutes les petites phrases que tu prononçais jusqu’alors de manière enthousiaste prendront une toute autre dimension. Ce sera comme emmener ton interlocuteur dans un monde à part, un monde fait de chicon et de Coca**.

J’en viens à me demander si Nabilla ne passerait pas tous ses week-ends dans les galeries d’art contemporain, par hasard. Ou alors elle ne renifle pas que des plats en sauce, je sais pas.

*Dis-moi que je ne suis pas seule.
**Les noms ont été modifiés

La cambrure

Si tu veux imiter l’attitude de Nabilla, tu ne peux pas passer à côté de sa posture, qui consiste à faire ressortir les seins et les fesses. À se cambrer quoi. Pour ce faire, c’est très simple. Entraîne-toi à te tenir de cette façon en poussant les portes avec tes fesses sans fléchir les genoux et sans jamais faire tomber la canette de soda que tu tiens sur ta poitrine (tu peux, comme moi, la faire tenir avec du scotch). Avec un stylo dans la bouche en prenant garde à ne pas baver, car il faut que tu prennes l’habitude de mettre en avant la pulposité de tes lèvres.

Au bout d’un certain temps, ça devrait venir tout seul. En même temps je dis ça, mais ça fait 3 ans que j’essaie en vain.

– La rédaction nie toute responsabilité en cas de scoliose.

La répartie

Pour la répartie de Nabilla, c’est facile : fais dans le Kamoulox. C’est beaucoup plus difficile qu’on ne le croit alors commence maintenant à t’entraîner en regardant des jeux télévisés. Parce exemple, si Julien Lepers (c’est d’ailleurs pour ça qu’il n’y a pas de ballon sur le plateau*) demande quelle est la capitale de l’Éthiopie, tu peux répondre « Je préfère les pâtes ». Il faut rester dans le flou, toujours. C’est la règle.

La seconde règle pour réussir à parler comme Nabilla, c’est de ne pas hésiter à trop en faire. Surjoue tes réactions, va plus loin dans tes sentiments, creuse ce que tu ressens et recrache-le à la face du monde. Exemple : tu fais les courses et tu t’ennuies un peu ? Ne dis plus « Je m’ennuie un peu ». Dis :

*J’ai entendu cette blague en CM2.

On a voulu te faire porter une couleur qui ne va pas avec ton teint et ça t’agace un peu ? Ne te contente pas de refuser : disserte.

Adapte ce procédé aux causes qui te tiennent à coeur (la défense du port de la casquette à l’envers, la queue de cheval qui penche vers la droite), et te voilà telle une femme nouvelle, nabélisée. 

Et sinon Nabilla, finalement, tu l’aimes comment mon article ?

Bon bah ça va alors.

– Les gifs utilisés viennent du merveilleux Tumblr Réalité à la française.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 28 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Clover-
    Clover-, Le 19 mars 2013 à 0h59

    paujo;3994575
    Pourquoi mes messages sont supprimés ?
    Augustine tes propos sont tellement désespérants qu'on pourrait croire que c'est du second degré.
    Je me demande qui est la plus désespérante des deux pour le coup. :taquin:

Lire l'intégralité des 28 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)