« Millenium 4 : Ce qui ne me tue pas », par David Lagercrantz, est en librairies

Stieg Larsson est décédé, mais sa saga Millenium vit encore. Le tome 4, écrit par David Lagercrantz, sort aujourd’hui 27 août dans les librairies. Retour sur une reprise un peu controversée...

« Millenium 4 : Ce qui ne me tue pas », par David Lagercrantz, est en librairies

C’est aujourd’hui, le 27 août 2015, que sort le tome 4 de la fameuse saga de Stieg Larsson, Millenium. À ceci près que ce dernier nous ayant quitté•e•s voilà bientôt onze ans, ce nouveau volume n’est pas signé Stieg Larsson… Mais David Lagercrantz.

millenium-4-couverture

Comment ? Pourquoi ? Mais à qui a-t-on confié Lisbeth Salander et Mikael Blomkvist, les personnages emblématiques de ce qui était jusqu’ici une trilogie suédoise ? Et surtout : comment cet autre auteur peut-il prétendre à la succession de Millenium ? Autant de questions que, ne le niez pas, les fans de la saga se posent au moins un peu depuis l’annonce du tome 4. Quand ils et elles ne s’insurgent pas carrément de cette reprise. Oui, voilà une affaire qui a fait grand bruit.

La genèse de l’affaire Millenium

Mais laissons David Lagercrantz tranquille un instant. Tout a commencé bien avant que la maison d’édition suédoise Norstedts, représentante de la famille Larsson et détentrice des droits sur Millenium, ne lui confie la lourde charge d’écrire un tome 4 à la série. Vous ne le connaissez peut-être pas, mais il n’est pas un complet inconnu en Suède, vous savez : en signant une biographie de Zlatan Ibrahimovic, il a même acquis une petite renommée.

Tout commence en 2011, lorsque l’ancienne compagne de Stieg Larsson, Eva Gabrielsson, révèle qu’elle est en possession d’un début de manuscrit de deux cents pages, et qu’il s’agit là d’une suite officielle à Millenium. Ayant partagé la vie de feu l’auteur pendant trente-deux ans, et suivi de près l’écriture de chaque tome, Gabrielsson propose d’achever elle-même le roman.

millenium-4-1

On lui dit non. Pourquoi ? Parce qu’une maison d’édition ne lâche pas comme ça les droits d’une trilogie qui s’est vendue à plus de 80 millions d’exemplaires dans le monde, et que la Norstedts n’a pas traîné à faire valoir qu’Eva Gabrielsson n’étant pas l’épouse de Stieg Larsson, elle ne détient aucun droit moral sur l’oeuvre et son héritage. Tout ceci revient à la famille, en l’occurrence le père et le frère Larsson, et ils n’ont pas l’air de bien aimer la dame. (Qui fredonne le générique de Dallas ? Dénoncez-vous.)

À lire aussi : « Millenium », l’adaptation (très réussie) en BD – Interview

Vous commencez à deviner de la suite : une formidable guéguerre judiciaire, qui n’aboutit sur rien. Le manuscrit en question, s’il a réellement existé, n’a jamais été révélé au grand jour. Nous ne saurons jamais quelles aventures Stieg Larsson envisageait pour ses personnages.

D’autant que si ce dernier n’a jamais vu l’ampleur phénoménale du succès de son oeuvre, il n’a jamais pu donner son accord pour confier la suite à quelqu’un d’autre non plus (parce qu’il est mort) (je le dis au cas où vous auriez du mal à suivre). Sa famille seule a donc donné carte blanche à Norstedts pour gérer l’affaire, et la maison d’éditions a confié la reprise à David Lagercrantz.

Nous y sommes.

Millenium 4 : Ce qui ne me tue pas, par David Lagercrantz

C’est donc David Lagercrantz, écrivain et biographe, qui a endossé la lourde responsabilité d’écrire une suite à Millenium. Je dis bien « lourde responsabilité » ; d’une part, parce que reprendre le style et les personnages d’un autre n’est pas une mince affaire… Et d’autre part, parce que les fans l’attendaient au tournant.

millenium-tomes

Il devait en être conscient, car il s’est lancé à corps perdu dans l’écriture, qu’il a achevée en dix-huit mois. Quelques interviews, qu’il a été en mesure d’accorder, le disaient déjà « habité par ses personnages », et on a le sentiment d’un processus d’écriture frénétique et fiévreux. Sentiment que confirme son journal de bord d’écriture, dont il a dévoilé les pages à un journal français, Le Point, il y a peu.

À lire aussi : Sélection de polars à lire sur la plage (ou au parc)

D’aucuns, Eva Gabrielsson la première, diront que toute cette entreprise n’est qu’une vaste histoire d’argent. Évidemment que c’est une histoire d’argent ! Les livres, c’est une passion mais aussi un commerce. Soyons candides, mais pas trop non plus. En revanche, si l’idée d’une reprise peut laisser sceptique, force est de constater que Lagercrantz a donné de sa personne pour cet ouvrage. Autant voir ce qu’il propose.

Au pire, j’irai relire les premiers tomes une cinquième fois, et tout sera oublié…

Millenium : Ce qui ne me tue pas sort en France aux éditions Actes Sud aujourd’hui 27 août 2015. Alors, qui va tenter l’expérience ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 19 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Alonso
    Alonso, Le 7 septembre 2015 à 20h29

    Je l'ai terminé

    Spoiler

Lire l'intégralité des 19 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)