La maltraitance des jeunes et ses conséquences — Appel à témoins

Pour mieux les comprendre, nous souhaiterions avoir vos témoignages sur la maltraitance et ses conséquences.

speak kristen stewart

Cet article a été écrit dans le cadre d’un partenariat avec Ma raison de vivre (chez Pocket Jeunesse).
Conformément à notre Manifeste, on y raconte ce qu’on veut.

Le roman Ma raison de vivre, écrit par Rebecca Donovandépeint notamment la maltraitance d’une adolescente par la famille chez qui elle habite, et les conséquences que ces violences ont sur son comportement, sur sa confiance en elle et dans les autres. Se (re)construire en ayant subi des violences répétées n’est pas simple, et peut-être encore plus quand elles surviennent à un jeune âge, quand notre personnalité se construit.

On aimerait avoir vos témoignages sur ce sujet délicat.

  • Quand avez-vous été victime de maltraitance, et sous quelle forme ?
  • Combien de temps cette maltraitance a-t-elle duré ?
  • Quand cela s’est-il arrêté/en avez-vous été libéré•e ? Comment ?
  • Pensez-vous que cela a influé sur votre personnalité ? De quelle•s façon•s ?
  • À quelles difficultés avez-vous été confronté•e suite à la maltraitance ? Quelles conséquences a-t-elle eu sur votre vie ?
  • Comment faites-vous face à ces conséquences ?
Envoyez vos témoignages avec comme objet « maltraitance » à melissa[a]madmoizelle.com. N’hésitez pas à préciser si vous voulez être anonyme, et, sinon, votre pseudo ou votre prénom !
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 18 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Haneda
    Haneda, Le 10 mars 2015 à 15h41

    Est il trop tard pour témoigner? J'avais vu l'appel a témoin la semaine dernière, mais je n'avais pas le temps et je viens de lire les coms qui disent que c’était jusqu’à la fin de la semaine...:erf:

Lire l'intégralité des 18 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)