Sélection de livres à glisser dans sa valise pour les vacances

Il va bientôt être temps de préparer sa valise pour les vacances ! Mais où que vous alliez, vous n’allez pas partir sans un livre (ou deux) dans le sac… Petite sélection littéraire de la rédac.

Sélection de livres à glisser dans sa valise pour les vacances

C’est les vacances ! Les vacances ! Oui vous dis-je, les vacances… Ou presque, tout dépend de votre occupation à l’année. Mais qu’importe, la belle saison est là, on sort les maillots et ça commence à sentir la crème solaire jusque dans le métro parisien ! (Comment ça, je confonds avec l’urine ?)

Vous allez bien trouver le moyen de vous faire au moins un long week-end de farniente, non ?

Or aucun farniente n’est parfaite sans un bon livre sous la main, vous-mêmes vous savez. L’an dernier, à la rédac, on vous avait fait nos petites sélections de polars à dévorer sur la plage, et de romans qui donnent envie de voyager… Mais si vous n’avez pas d’envie spécifique, flânez donc un instant entre nos coups de coeur qui sentent bon les vacances.

À lire aussi : Comment faire sa valise sans stress (ou presque)

C’est que les vacances n’ont pas la même odeur pour tout le monde ! Alors, plutôt BD délurée, roman contemplatif, ou aventures à l’autre bout du monde ?

La première gorgée de bière & autres plaisirs minuscules, par Philippe Delerm

selection-livres-vacances-delerm

Pour sauter dans un avion direction la plage de sable fin et les cocotiers, Mymy vous suggère d’embarquer un recueil de nouvelles dans votre sac. Et pas n’importe quel recueil, puisque selon elle, ce classique signé Philippe Delerm a « un goût d’été indéniable » qui collera à merveille à vos envies de farniente. Alors laissez-vous vivre…

« Dans « La première gorgée de bière… », Philippe Delerm analyse les mini-kifs du quotidien avec une délicate justesse. La douceur d’une séance d’écossage de petits pois sur la nappe cirée d’une vieille cuisine, l’odeur presque poussiéreuse des pommes stockées dans une cave, le moelleux d’un croissant mangé sur le pouce, au bord du trottoir en hiver… et la mousse d’une bière qu’on entame, riche de promesses.

« C’est facile, d’écosser les petits pois. Une pression du pouce sur la fente de la gousse et elle s’ouvre, docile, offerte. Quelques-unes, moins mûres, sont plus réticentes – une incision de l’ongle de l’index permet alors de déchirer le vert, et de sentir la mouillure et la chair dense, juste sous la peau faussement parcheminée. Après, on fait glisser les boules d’un seul doigt. La dernière est si minuscule. Parfois, on a envie de la croquer. Ce n’est pas bon, un peu amer, mais frais comme la cuisine de onze heures, cuisine de l’eau froide, des légumes épluchés – tout près, contre l’évier, quelques carottes nues brillent sur un torchon, finissent de sécher. »

C’est un recueil d’infimes joies qui nous rappelle de savourer toutes les merveilles éphémères de la vie, parfait pour les vacances. Après tout, vous aurez bien cinq minutes pour regarder le soleil briller à travers les feuilles tendres, cet été, non ? »

Hark! A Vagrant (Diantre ! Un manant), par Kate Beaton

selection-livres-vacances-diantre-beaton

Pour ma part, j’ai choisi une bande dessinée qui va vous occuper un moment. Diantre ! Un manant est un recueil des webcomics de la canadienne Kate Beaton, et le moins qu’on puisse dire, c’est que celle-ci est aussi drôle que prolifique !

Allez, c’est l’heure de l’auto-quote :

« Kate Beaton, vous connaissez ? Admettons que le nom ne vous dise rien, mais si vous le tapez dans Google Images, il y a de fortes chances pour que vous reconnaissiez son trait et son humour particulièrement farfelu (avec un léger goût pour l’absurde).

Passionnée d’histoire et de littérature, la jeune femme a commencé à dessiner certaines scènes célèbres à sa sauce pendant ses études, et n’a jamais — à notre grand bonheur — arrêté.

Même si vous n’avez pas toujours la référence, c’est drôle, et vous risquez d’apprendre quelque chose. Pour résumer, je dirai que les comics strips de Kate Beaton sont un fascinant mélange de blagues de pets, de culture G, et d’humour subtil.

Si vous avez du mal à voir ce que ça peut donner, je ne peux que vous conseiller d’embarquer le bouquin avec vous au bord de la plage ! Promis, vous allez ricaner bêtement au moins une vingtaine de fois. »

The Dressmaker, par Rosalie Ham

selection-livres-vacances-dressmaker

Pour Aki, pas de répit pendant les vacances. Ou alors par procuration. En tout cas, pour elle, « vacances d’été » rime apparemment avec chaleur, et surtout langueur — cette langueur « qui permet de lire des bouquins bien épais ». Dont l’action se déroule si possible dans le désert australien, histoire de bien rester dans le thème.

Alors si vous avez prévu de vous nicher dans un hamac à l’ombre avec une boisson fraîche, c’est peut-être le moment de découvrir The Dressmaker.

« L’histoire se déroule dans les années 50, dans une petite ville australienne, pour ne pas dire un village paumé comme si on était encore au Far-West avec le café, l’épicerie, la boucherie, le shérif… Tout n’existe qu’en un seul exemplaire.

Tilly revient dans sa ville natale pour s’occuper de sa mère qui perd un peu la tête, et toute la communauté la juge car il s’est passé un accident quand elle était gamine qui l’a obligée à s’échapper. Déjà qu’elle était orpheline de père, son enfance n’était pas tendre. Sauf que voilà, Tilly est couturière, elle a appris la mode en Europe, et son talent va lui être bien utile et va bouleverser le quotidien de cette bourgade très fermée d’esprit.

Parallèlement, évidemment, il y a une romance. Un jeune du coin qui tombe sous le charme de sa sophistication.

J’aime bien le fait que Tilly soit plus âgée que son prétendant, et j’aime beaucoup la description du paysage australien. Ils ont un truc ces auteurs, ils arrivent à garder une froideur/réserve intense, tout en rendant les personnages attachants mais en sous-entendant au lecteur : NE VENEZ JAMAIS CHEZ NOUS ! »

Ah oui, il y a une adaptation au ciné avec Kate Winslet et Liam Hemsworth, mais elle n’est pas terrible. »

Le Trône de Fer, par Georges R.R. Martin

selection-livres-vacances-got

Nathan de son côté profite du long mois de vacances que lui permet de se prendre son statut d’étudiant… Pour se plonger dans un marathon littéraire. Après avoir rayé Georges Perec de sa liste l’an dernier, il entend se pencher à présent sur le cas Georges R.R. Martin !

Un classique ? Pas tant, si l’on suit la série sans avoir lu les livres.

« Depuis tout jeune j’adore le fantastique (…) se plonger dans une série de romans de ce genre pendant l’été, ça donne véritablement l’impression de s’évader dans un autre monde. Et puis la série télé étant de plus en plus critiquée pour ses digressions, sa violence gratuite etc., je voulais me faire un avis sur le texte originel.

L’histoire se déroule donc dans le royaume des Sept Couronnes, où diverses familles se battent et se déchirent pour monter sur le trône afin de faire caca. Et à côté de ça, puisque des ennemis internes ne suffisent pas, des créatures flippantes, « les Autres », menacent d’envahir le royaume dès l’hiver prochain.

Pourquoi se lancer dans la lecture des romans quand on regarde déjà la série (voire quand on aime pas Game of Thrones) ? Déjà parce qu’ils sont beaucoup plus généreux et complets que l’adaptation. Par exemple, les différents personnages y sont bien plus attachants et moins caricaturaux. L’auteur leur consacre un chapitre chacun•e à tour de rôle et on en est donc très proche.

Enfin, lire une saga avec autant d’intrigues, de trahisons, de retournements de situations… c’est passionnant. Avoir le temps de vivre tout ça par procuration et d’analyser tout ça l’été, c’est un pur plaisir ! »

Sauveur & Fils, saison 1, par Marie-Aude Murail

selection-livres-vacances-sauveur-murail

Avec Mélissa, on a une passion en commun : les romans de Marie-Aude Murail. Toujours aussi prolifique, l’auteure vient de sortir un nouvel ouvrage, qu’il vous faut à tout prix mettre dans vos bagages si ce n’est pas déjà fait ! Mais je laisse Mélissa vous expliquer pourquoi.

Pour les vacances, si on se dit lecture « facile » mais distrayante et de qualité, la mirifique Marie-Aude Murail s’impose. Son talent n’est plus à démontrer, et il s’exprime une nouvelle fois dans son dernier roman, Sauveur & Fils, Saison 1.

On y découvre Sauveur Saint-Yves, psychologue qui élève seul son petit garçon de 8 ans, Lazare. Pour se rapprocher de son père bien pris par tous ses patients et souvent taiseux, Lazare rentre de l’école à toute vitesse et assiste aux consultations grâce à une porte mal fermée.

Du point de vue du fils à celui du père, en passant par la mère du meilleur ami de Lazare, des patients et d’autres personnages croisés ici et là, le roman explore avec sensibilité et douceur les problématiques de chacun•e — sans jamais oublier l’humour bien particulier qui imprègne le charme du travail de Marie-Aude Murail.

La maladie, la mort, le couple, l’amitié, le racisme… Sauveur & Fils réussit à parler de nombreux sujets aussi essentiels que difficiles tout en développant une histoire qui nous happe dès les premières pages, et ne donne qu’une hâte : vite découvrir le tome 2 pour lire la suite des aventures de Sauveur et Lazare !

C’est un concentré d’humanité qui se lit facilement et garantira la réussite de vos vacances. »

La Princesse des Glaces, par Camilla Läckberg

selection-livres-vacances-lackberg

Pour finir, petit message de Lucile en direct de Suède : elle est déjà en vacances (un voyage dont elle nous avait parlé dans ce podcast). Et elle a choisi de coller à sa thématique en vous conseillant un polar suédois, et plus précisément l’excellent La Princesse des Glaces de Camilla Läckberg !

« Je suis en Suède, alors je conseille de lire La princesse des glaces de Camilla Läckberg ! C’est un bon roman policier, à la fois prenant et pas trop violent, et qui nous fait partir et vivre au rythme de la petite ville de Fjällbacka à l’ouest de la Suède.

D’ailleurs, c’est le premier tome d’une déjà longue série, donc si on y accroche ça promet de belles aventures par la suite ! Notez qu’il existe aussi en BD pour celles et ceux qui auraient envie d’images ou de varier les supports… »

Alors, tu vas lire quoi cet été ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • La Dame Grise
    La Dame Grise, Le 10 juillet 2016 à 11h26

    nuxx
    La trad française est connue pour être mauvaise, je suis désolée que t'aies eu à subir ça. :sad: En anglais c'est assez beau!
    La VO est clairement pas terrible... En VO comme en VF le style est pas top, c'est clairement pas un livre qu'on lit pour le style de l'auteur

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)