REPLAY – L’anniv des 10 ans de madmoiZelle (et les photos de Chloé Vollmer-Lo)

madmoiZelle.com a fêté ses dix ans ce jeudi 1er octobre 2015 ! Voici le replay de cette grande soirée en direct, avec des invité•e•s et vous, sur l'Internet bien sûr.

Publié initialement le 1er septembre 2015

banner-podcasts

Vous pouvez réécouter ce podcast en audio de plusieurs façons :

Ou sur ce player Soundcloud :

Mise à jour du 2 octobre 2015 — Un IMMENSE merci pour tous vos commentaires, messages, tweets, mails, appels Skype et globalement merci à tous les invité-e-s de cette soirée qui était sans doute à mes yeux la meilleure façon de fêter la première décennie de madmoiZelle : des anciennes et actuelles membres de l’équipe, des artistes qu’on aime et beaucoup d’amour partagé avec vous, nos lectrices (et nos lecteurs, qu’on oublie pas, restez vrais).

Voici donc le replay de cette folle soirée, qui était pas mal à l’arrache, mais c’est ça qu’on aime, non ? Dur de me refaire les 7 heures de live pour établir un sommaire qui puisse vous amener directement au moment qui peut vous intéresser, mais si une ou plusieurs bonnes âmes souhaitent le faire au sein des commentaires, je suis tout à fait preneur <3 (il manque aussi la référence des liens postés sur le chat, il faut qu’on s’organise pour ça la prochaine fois)

(Attention ! Entre 1h53 et 2h02, il y a eu un souci de son !)

Mise à jour du 30 septembre 2015 – L’anniversaire de madmoiZelle, c’est DE-MAIN et on fêtera donc ça en LIVE à la rédac à partir de 19h. Et grande nouveauté, on va pouvoir SE PARLER AVEC NOS VRAIES VOIX en direct, grâce à Skype. Vous pourrez ainsi nous raconter vos meilleures anecdotes liées à madmoiZelle, ce que le site vous a apporté, et d’autres questions farfelues qu’on vous posera au fur et à mesure de la soirée.

Pour nous ajouter d’ores et déjà, vous pouvez rechercher « Live madmoiZelle.com » sur Skype et nous faire une demande de contact !

Le 1er septembre 2015 – Le 1er octobre 2005, j’appuyais fébrilement sur le bouton pour lancer madmoiZelle.com. C’était dans mon grenier, chez moi, et je n’avais aucune idée que dix ans plus tard, madmoiZelle serait devenue… ça, employant une vingtaine de salarié•e•s, dans un grand bureau parisien. Dix ans, c’est long, surtout sur l’Internet, et pour fêter ça comme il se doit, on a prévu quelques surprises tout au long du mois d’octobre !

batman-superman-surprise

Surprise n°1 : en réalité, je suis Mymy depuis le début. ET VICE-VERSA.

Pour le jour même de l’anniversaire, je voudrais qu’on utilise le format du live pour faire une grande soirée d’anniversaire. Pour la première fois, on vous fera intervenir à l’antenne, vous nous raconterez votre histoire avec madmoiZelle, des anecdotes liées au site, des rencontres que vous avez faites grâce au forum et on réunira aussi autour de la table dans la rédac des invité•e•s qui ont contribué ou marqué l’Histoire de madmoiZelle.

Rendez-vous donc le 1er octobre
dès 19h pour un grand live de qualité!

(Et inscris-toi à l’évènement Facebook !)

L’occasion de faire la fête, avant un plus grand rendez-vous à base de booty shake à Paris le 30 octobre prochain (notez et réservez vos billets de train : plus d’infos très bientôt !).

Big up
Viens apporter ta pierre aux 490 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mayora
    Mayora, Le 17 septembre 2016 à 22h39

    Je crois que c'est dans ce live, je suis plus sure, mais y avais une question qui était "que dirais tu à la toi d'y a dix ans". Ca m'avait inspiré se texte, que je viens de retrouver, et que j'avais envie de partager, alors voilà ;)

    Je me souviens, quand j’ai eus 10 ans. C’est étrange, de ce dire qu’on a déjà vécu une décennie. Je me souviens que ma mère fêtait ses 40 ans, juste avant la fête de mes 10 ans. J’avais demandé à mon père : « pourquoi maman elle à une grande fête, alors que moi, c’est un anniversaire normal ? » Il m’avait répondu qu’on faisait des grosses fêtes tous les vingt ans, et pas tous les dix ans. Peut être qu’il ne se doutait pas que je m’en souviendrais encore...

    C’est marrant, parce qu’il y a dix ans, j’emménageais dans la région. Je ne sais pas trop ce que j’en pensais, je n’avais que 6 ans. Tout ce qui m’importait, c’était mon petit chat, « Chattounette », elle s’appelait. Elle avait dix ans quand elle est morte d’ailleurs. C’était à Noël.

    Mes 10 ans, ça a été un passage important dans ma vie. Je crois que c’est le premier anniversaire où j’ai invité des personnes que j’appréciais vraiment. Avant ça, J’invitais seulement la blonde aux couettes et au t-shirt Barbie, et la brune aux cheveux long, qui avait plein de cartes Pokémon. C’est elles qui contrôlaient les deux tables du fond, pour jouer à trappe-trappe-gilis, à l’école. Moi, elles ne me laissaient jamais jouer avec elles. Même à mon anniversaire. A vrai dire, cette perspective ne me réjouissait pas vraiment... Je lui préférais de loin la compagnie de ce personnage que formait mon manteau, accroché à un poteau dans la cour. Lui, au moins, il ne me disait pas de choses méchantes, et il me laissait danser avec lui. Il était gentil. Gentil, comme ma maitresse. Ma maitresse, c’était Mélina. Et à ce moment là de ma vie, elle était la personne que j’aimais le plus au monde. Elle était très grande, les cheveux cours et foncés, et son nom sonnait dans mes oreilles comme une berceuse. J’avais l’impression qu’elle était la seule personne vraiment capable de m’écouter, de me comprendre. C’est très fréquent que les petits garçons tombent amoureux de leur maitresse. Moi j’étais une petite fille, j’avais des cheveux blonds, des amis imaginaires, et j’étais amoureuse de ma maitresse.

    Je crois que c’est à dix ans, que j’ai décidé, surement par pitié pour ma mère désespérée, de m’adapter à la vie en société. Où du moins, d’essayer. J’ai été voir la première fille de mon âge que j’ai aperçut, et je lui ais demandé : « je peux jouer avec vous ? ». Elle m’a répondu « on ne joue pas, là, y faut qu’on attrape Coralie ». La fille à qui je parlais, c’était Léna. Et Coralie, c’était son amie, qui parlait aux arbres, et inventais tout un tas de légendes avec des esprits, que je trouvais géniales. Ce que j’ai décidé à ce moment là à été la chose la plus cruelle de ma vie. J’ai décidé que j’étais amie avec Léna, et qu’il fallait que je l’aide à attraper Coralie. J’étais passée du statu de chassée à celui de chasseur. J’étais enfin devenue un pion dans cette organisation du monde que je ne comprenais pas. Ma mère en était ravie. Et je fus un pion pendant une demi-décennie encore.

    Je ne sais pas qui je serais dans dix ans. Ils faut dire que j’ai tellement changé pendant les dix dernières années, que les dix prochaines me terrifient. Dans dix ans, je me vois comme une jeune illustratrice, qui commence à avoir du succès. Peut être que j’aurais déjà assez de notoriété pour m’installer à la campagne... Peut être je serais mariée, ou que j’aurais une petite amie. Peut être que je la demanderais en mariage. Ou peut être que je serais à la rue, que je devrais me prostituer, coucher avec des hommes, pour manger.

    Tout ca pour dire que dix ans, ça fout la trouille.

Lire l'intégralité des 490 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)