José et Nicolas ga(y)te : l’épisode disponible en replay

José et Nicolas ont-ils réellement couché ensemble dans le dernier épisode des Mystères de l'amour, diffusé hier ? La réponse dans cet article.

Mise à jour le 13 novembre 2013 – Dans l’épisode suivant, diffusé le 11 novembre dernier, on apprenait que la relation homosexuelle entre José et Nicolas n’existait en fait que dans un rêve fait par Bénédicte. Un « cauchemar » causé apparemment par un repas trop gras au dîner.

Voilà. Sans commentaire.

Si vraiment tu souhaites voir l’explication au sein de l’épisode, c’est sur le site de la chaîne et c’est en replay.

Le 4 novembre 2013 – Jeudi dernier, un teaser de l’épisode des Mystères de l’amour qui a été diffusé hier a été partagé à foison sur les Internets. Il est vrai qu’il était quelque peu surprenant : on y découvrait José, le beauf d’Hélène et les garçons, au lit avec Nicolas, l’ex du personnage principal.

Entre phrases monstrueusement clichés et jeu d’acteurs laissant à désirer, la vidéo frôlait la perfection en terme d’incitation au plaisir télévisuel coupable faisant alterner gros rire moqueur et malaise énorme.

Mais il restait une question : avaient-ils réellement couché ensemble ou était-ce simplement un gros coup de pub pour attirer quelques téléspectateurs à venir regarder cette suite d’Hélène et les garçons ? La réponse, il fallait donc attendre hier pour la connaître. Pour celles qui ont envie de savoir, l’épisode est disponible en replay (et si, vraiment, vous souhaitez vous garder un maximum de suspense, ne lisez plus rien et rendez-vous directement à la toute dernière ligne de cet article).

José et Nicolas ont donc bel et bien eu des relations sexuelles. Soit. Mais finalement, ce qui est plus surprenant et beaucoup plus drôle, c’est la façon dont c’est amené. Installe-toi bien pépouze dans ton siège que je te résume tout ça.

Nicolas est triste parce que Jeanne, avec qui il est en couple depuis ma foi fort longtemps, l’a quitté pour Jimmy. Non seulement elle avait les ovaires affamés chaque fois qu’elle le regardait, mais elle venait aussi d’apprendre que Nicolas avait eu un enfant avec Audrey McAllister. Elle n’avait donc plus vraiment d’excuses pour continuer de rouler sa langue dans la bouche de l’ex d’Hélène.

De son côté, José est dégoûté parce qu’il arrête pas de s’engueuler avec Bénédicte : d’abord parce qu’elle a les pieds froids la nuit, puis pour une histoire de jardinage. L’atelier jardinage d’ailleurs, parlons-en : aidé de Nicolas, il a décidé de planter un arbre avec un petit buisson de chaque côté. Si toi aussi tu y vois un symbole phallique, lève bien la main.

Bref, ces deux-là se découvrent déçus par les femmes. Il n’en fallait pas plus pour que les scénaristes décident que la misogynie temporaire était une bonne base pour justifier la soudaine attirance entre ces deux-là. Leur rapport à venir est également annoncé par des dialogues d’une subtilité dingue. Exemple, quand José réconforte Nicolas après le départ de Jeanne :

— Et tes copains ? On est là nous. J’suis là moi.
— Ouais c’est vrai, t’es toujours là toi.
— Finalement c’est toi qu’as raison : on se prend la tête avec les gonzesses mais y a que l’amitié entre mecs qui compte dans la vie.
— Ça c’est bien vrai ouais. Y a bien que l’amitié qui compte. Entre mecs.

S’ensuit un échange de regards virils tantôt yeux dans les yeux, tantôt yeux sur la bouche, avant une longue accolade où les deux protagonistes froncent les sourcils pour bien faire comprendre aux téléspectateurs qu’ils ont une érect qu’ils ressentent des trucs inattendus.

Un épisode très fin pendant lequel Laly trompe son mec avec Christian, qui n’est autre que le copain de la fille de son mec (tu suis ?). Elle craque quand elle le voit faire du stepper, ce que je peux aisément comprendre :

On minimise souvent le potentiel de séduction du bandeau et des mimiques de douchebag.

Un épisode aux petits oignons où Olga, la croqueuse d’hommes du groupe d’origine russe (puisqu’il faudrait pas y aller de main morte dans le cliché), elle aussi déçue par le sexe opposé, décide de rentrer dans les ordres.

Ce qui est rassurant, au fond, c’est de constater que vingt ans après, l’équipe d’Hélène et les Garçons essaie toujours de traiter des sujets de société. Et surtout, qu’elle reste constante dans la profondeur du traitement et de l’angle. Les clichés qui entourent le coup de foudre de Nicolas et José ne sont pas sans rappeler l’éclairage aiguisé de la tentative de viol qu’avait vécu Taxi dans une scène censurée car jugée trop violente :

Ou encore l’alcoolisme et addiction aux drogues de Christian :

Pour voir l’épisode des Mystères de l’Amour en replay, c’est directement sur le site de TMC : vas-y bébé, fais-toi plaisir.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 32 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Ai Haibara
    Ai Haibara, Le 14 novembre 2013 à 20h03

    Devrait tellement y avoir un topic "mystères de l'amour", tellement cette série est, hum hum, je sais pas comment dire.... Mais je participerais à donf!

Lire l'intégralité des 32 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)