Cyril Hanouna visé par le CSA après « l’affaire » JoeyStarr VS Gilles Verdez

Le CSA a tranché : dans « l'affaire » JoeyStarr giflant Gilles Verdez, c'est Cyril Hanouna qui est responsable.

Cyril Hanouna visé par le CSA après « l’affaire » JoeyStarr VS Gilles Verdez

Mise à jour du 9 mai 2016 — Le CSA avait fait part de son intention de se pencher de plus près sur le cas Cyril Hanouna, et la sanction vient de tomber : les sages ont mis en garde D8 et son émission Touche pas à mon poste.

Ils soulignent dans un rapport les provocations de Gilles Verdez et à plus forte raison de Cyril Hanouna envers Joey Starr.

« Le Conseil a examiné cette séquence. Il regrette que cette provocation ait été diffusée en direct sur D8 et que l’animateur, instigateur réel de celle-ci, ait pu faire part de son envie de représailles. »

Mot de la fin donc, pour le CSA, qui en profite pour rappeler que  « L’éditeur est responsable du contenu des émissions qu’il diffuse. Il conserve en toutes circonstances la maîtrise de son antenne.»

Article du 21 avril 2016 :

JoeyStarr donne un coup à Gilles Verdez en plein Touche pas à mon poste et nous voilà avec l’Internet sens dessus dessous. Ce magnifique buzz regroupe tous les éléments constitutifs d’un parfait ramdam : de la polémique, de la violence et des rebondissements. Alors chacun•e donne son avis : JoeyStarr a-t-il eu raison d’en venir aux mains ? Gilles Verdez est-il allé trop loin ?

Et si toute cette affaire ne posait pas plutôt des questions plus profondes : nuance entre violence et légitime défense, limites du consentement et de l’humour, récupération de buzz par celui qui l’a créé ?

À lire avec le ton de Jean-Marc Morandini : « une chose est certaine, l’affaire du clash entre JoeyStarr et Gilles Verdez n’est pas celle que vous croyez » !

JoeyStarr, Gilles Verdez, et la gifle

Mardi soir, dans Touche pas à mon poste, Gilles Verdez débarque dans la loge de JoeyStarr, actuellement juré à Nouvelle Star. En voix-off, on entend Cyril Hanouna l’encourager à embêter le rappeur qui, lui, demande plusieurs fois au chroniqueur de s’éloigner.

La scène escalade quand Hanouna encourage Verdez à faire un bisou à JoeyStarr. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase : le rappeur gifle le chroniqueur. Dans Le Petit Journal diffusé hier, Yann Barthes décrypte la séquence…

Cyril Hanouna présente son émission le lendemain, sans ses chroniqueurs, absents par « solidarité » envers Gilles Verdez ; JoeyStarr est toujours dans le jury de Nouvelle Star.

Quand l’avocate de l’ex-membre de NTM accuse le présentateur de faire tout ça pour le buzz, il se défend en disant qu’elle est « folle », ce matin sur Europe 1.

JoeyStarr avait-il raison d’en venir aux mains ?

Non. Et ne vous méprenez pas : jamais, chez madmoiZelle, on ne légitimera la violence. On est fondamentalement contre la violence, même celle que certain•es considèrent « éducative » comme la fessée par exemple.

À lire aussi : La violence éducative, cette fausse bonne idée

Une claque, c’est de la violence. Évidemment, faire ça, et le montrer à une heure de grande écoute à la télévision, c’est mal.

JoeyStarr est connu pour être quelqu’un de physiquement violent. La preuve : il a plusieurs fois été condamné par la justice pour des agressions physiques, que ce soit auprès d’inconnus ou de la mère de ses deux enfants.

On ne peut pas valider ça, et c’est pour ça qu’il a purgé des peines pour ses actes.

Une claque, c’est de la violence. Évidemment, faire ça, et le montrer à une heure de grande écoute à la télévision, c’est mal.

On pourrait parler de légitime défense mais elle appelle à une proportion dans les actes : est-ce qu’une présence trop collante et une tentative de baiser méritent une claque ? Non. Est-ce que l’on peut expliquer cette violence par un agacement ? Bien entendu ! Est-ce que c’est pour autant excusable ? Non.

Expliquer n’est pas excuser.

JoeyStarr aurait pu utiliser d’autres tactiques pour se sortir de la situation sans passer par la violence ni pour autant subir la présence de Gilles Verdez. Par exemple, rien ne l’empêchait d’utiliser sa force pour soulever le chroniqueur et le sortir sans le blesser.

À titre personnel, ça me troue le cul que cette histoire tombe sur JoeyStarr : il se situe dans les dernières personnes que j’ai envie de défendre mais n’oublions pas qu’avant ce coup inadmissible, le manque d’égard vis-à-vis de son consentement ne sent pas non plus la rose.

À lire aussi : Cyril Hanouna, Enora Malagré et les filles faciles

Le consentement n’est pas une blague

JoeyStarr a clairement montré qu’il ne voulait pas de cette proximité imposée par Gilles Verdez, en lui demandant de retirer les mains de sa tête, de ses épaules, de s’éloigner. À partir de là, quand le chroniqueur tente de forcer un bisou au rappeur, on ne peut pas dire qu’il avait son consentement !

Quand le chroniqueur tente de forcer un bisou au rappeur, on ne peut pas dire qu’il avait son consentement !

Comme le souligne Challengesde nombreuses femmes commentant l’affaire ne s’étonnent pas de cette réaction, allant jusqu’à confesser qu’elles auraient fait de même. Plus souvent confrontées à ce genre de problèmes, les femmes peuvent réaliser avec plus d’aisance ce que ressent une personne dont le consentement n’est pas respecté.

N’oublions pas qu’embrasser quelqu’un de force, c’est considéré comme une agression sexuelle. Ce n’est pas anodin, ça peut traumatiser. Ce n’est surtout pas une blague.

big-embrasser-inconnue-pley

Dans une interview donnée ce matin à Europe 1, Cyril Hanouna dit qu’il pense que JoeyStarr a manqué d’humour. Est-ce manquer d’humour de ne pas rire quand on va à l’encontre de son consentement ? Est-ce manquer d’humour que de ne pas se FORCER à participer à une « farce » pour laquelle on n’a jamais donné son accord ?

Est-ce manquer d’humour de ne pas rire quand on va à l’encontre de son consentement ?

JoeyStarr a expliqué dans ses excuses (que le Huff Post relaie dans la vidéo ci-dessous) ne pas vouloir être un pantin et c’est son droit. Quand Gilles Verdez est arrivé dans sa loge, il était au calme, en train de travailler, sans n’avoir rien demandé à personne.

Ce n’est pas parce que ça amuse les foules de titiller une personne que la victime doit accepter cette situation ! 

À lire aussi : Ces ressorts humoristiques qui me font grincer des dents

La bande de Touche pas à mon poste dit s’indigner de la réaction de JoeyStarr, mais personne ne se questionne sur ce qui a motivé son acte… Vous avez dit cohérence ?

À lire aussi : Rémi Gaillard et les agressions sexuelles banalisées

Cyril Hanouna, de la création à l’appropriation du buzz

Regardons qui est à l’origine de ce grand n’importe quoi médiatique. Celui qui a ordonné à Gilles Verdez de faire un bisou à JoeyStarr, qui a demandé sous les applaudissements de son public le licenciement du rappeur, celui qui gagne encore en visibilité avec cette affaire…

J’ai nommé le bien connu Cyril Hanouna.

Hier, l’émission de Touche pas à mon poste a atteint un record d’audience. Cyril Hanouna, lui, est partout en interview.

Touche pas à mon poste a atteint un record d’audience. Cyril Hanouna, lui, est partout en interview.

Ce qui me gêne le plus dans l’histoire, c’est qu’il s’en sort — comme un héros ou comme une victime, mais jamais comme le méchant. Alors que c’est lui qui a tiré les ficelles de cette agression, qui a insisté auprès de son employé en allant à l’encontre du consentement de JoeyStarr, et que c’est toujours lui qui en tire les bénéfices.

À lire aussi : Causette, Jack Parker et le consentement

Si la claque ne restera sans doute qu’une anecdote de télévision qui reviendra dans les bêtisiers annuels, il est possible aujourd’hui d’en tirer une leçon.

Utilisons ce petit moment de buzz pour rappeler que si la violence est condamnable, l’atteinte au consentement l’est tout autant — notamment grâce à cette vidéo fantastique dans laquelle le consentement est expliqué par une tasse de thé.

big-consentement-sexuel-tasse-the

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 276 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Freehug
    Freehug, Le 14 octobre 2016 à 16h45

    @madmoizelle N : :oo: bordel mais il est bon à enfermer ce gars ! Déféquer dans les chaussures de ses employés ?! Les appeler un dimanche pour leur balancer "t'es qu'une merde" ?! Y a bien qu'à la télé qu'on peut se permettre un comportement pareil envers ses employés et s'en tirer comme une fleur. J'attends avec impatience qu'il perde son audience (ça finira bien par arriver) et qu'il se casse la gueule puisque apparemment il s'est mis tout son milieu à dos. Rah.

Lire l'intégralité des 276 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)