Ces trucs que j’inventerais si j’étais Steve Jobs

iPod, iPhone, iPad, bientôt une iWatch, peut-être... Le concept se décline à l'infini. Voici les bonnes idées d'Alfrédette Jobs !

Ces trucs que j’inventerais si j’étais Steve Jobs

La modernité porte en son sein beaucoup de belles choses susceptibles de nous consoler de la disparition du Polaroïd et des VHS. Certes, nous ne dansons plus la Macarena en baskets lumineuses et robes à smocks, mais ce terrible état de fait est largement compensé par la technologie de l’an 2013. Grâce à Saint-Steve (que nous rebaptiserons Steevy pour plus de concision – pardonnez-moi pour ce petit blasphème), nos vies ont gagné en facilité et nos portefeuilles en légèreté. Toutefois, certains fails quotidiens gagneraient à être supprimés par quelque invention merveilleuse : prenons-nous par la main, et rêvons un bon coup.

L’iVêtement

Tu passes trois heures à choisir les oripeaux qui recouvreront ton fessier tous les matins ? Le double à geindre que tu n’as « rien à te mettre », alors que tes placards menacent d’imploser d’une seconde à l’autre ? Ta banquière couve d’un œil mauvais ton leggings panthère ? Grâce à l’iVêtement, tous ces problèmes n’auront plus lieu d’être : il te suffira d’enfiler une combinaison et de visualiser le style que tu souhaites arborer, et la tenue prendra la forme de tes rêves les plus fous.

Variante réaliste : lancer un parti politique nudiste et faire un coup d’état. Ce sera un petit pas pour l’industrie du coton, mais un grand pas pour nos rétines.

L’iÉponge

Quand j’étais en âge d’avoir des amis imaginaires, je croyais que le ménage était une chose agréable et divertissante. Quinze ans plus tard, j’ai découvert de bien tristes vérités :

  • Procrastiner trop sa vaisselle, c’est aussi permettre la naissance d’un mignon microcosme, composé d’une faune et d’une flore autonomes. Eva Joly cautionne sans doute, mais pas ton proprio.
  • Si tu ne te soumets pas à un rangement hebdomadaire, ton appart peut bien vite ressembler aux écuries d’Augias et sentir aussi bon qu’une assiette de cassoulet oubliée dans un placard depuis la chute du mur de Berlin
  • Rendre une apparence de dignité à un logis dans lequel a eu lieu une soirée peut donner envie de devenir ermite quelque part dans le Laddakh.

L’iÉponge, révolutionnaire engin capable de faire les tâches ménagères les plus ingrates sans ronchonner, te libérerait de toutes ces heures passées à faire la vaisselle alors que tu aurais pu t’adonner à d’enrichissantes activités intellectuelles (comater devant l’intégrale des Teletubbies, donc).

Variante réaliste : faire un élevage de poissons rouges dans ton évier, et leur apprendre à faire la vaisselle.

L’iCuirchevelu

Cy nous a déjà causé du drame du coiffeur – faisons donc, en la mémoire de nos cheveux outragés-martyrisés-brisés-mais-libérés, une minute de silence. Grâce à l’iCuirchevelu, qui pourrait se greffer à nos épidermes dans tout Apple Store, les erreurs de coloration, nœuds indestructibles, pellicules, coupes mulets, poux et autres joyeusetés ne seraient plus qu’un lointain souvenir. Tout comme l’iVêtement, l’iCuirchevelu serait entièrement modulable et te permettrait d’arborer dans la même semaine tresses alsaciennes, dreadlocks, coiffure de Leia dans Star Wars, sidecut d’Alice Dellal, etc.

Variante réaliste : imiter Fab et rejoindre le club des chauves illustres (y a Jean-Pierre Coffe, Zidane et Maître Yoda dedans – ça fait réfléchir, quand même).

L’iTapisvolant

En début d’année, j’ai trouvé un appartement dont Ty Pennington lui-même n’oserait pas rêver : en face d’une basilique vieille d’une dizaine de siècles, en plein centre-ville et à deux minutes chrono de mon école, il est aussi parfait que le séant d’une statue grecque. Oui mais voilà : étant rongée par une flemmingite aiguë depuis mon premier Furby, il m’arrive d’être trop paresseuse pour franchir les trois cent mètres qui me séparent du Monop. Résultat ? Je peux passer des jours entiers à me nourrir de conserves et d’eau du robinet. Si l’iTapisvolant n’était pas qu’un doux rêve, je braverais ce froid mois de mars sans peur et sans reproche et je mangerais cinq fruits et légumes par jour.

Variante réaliste : investir dans une trottinette, et voguer sur le bitume tel Jésus sur les flots.

L’iCerveau

Avant, le monde était beau et juste. Lassés de tant d’harmonie, de fourbes dieux décidèrent de faire crouler l’humanité sous le poids du malheur, et inventèrent les examens (ce n’est peut-être pas EXACTEMENT dans cet ordre que les choses se sont passées, mais ne chipotons pas). Tu as 4 957 kilos de cours à apprendre en deux semaines, mais tu n’as ni la foi, ni le courage de t’enterrer quelque part pour réviser nuit et jour ? L’iCerveau réglera tous ces menus problèmes, et te permettra de t’affaler devant Bienvenue chez les Ch’tis en toute bonne conscience au matin de ton partiel de droit administratif.

Et tu arrêteras de te taper l’affiche à la B.U., aussi.

Variante réaliste : travailler plus (pour gagner plus). C’est dur, mais c’est la vie, Johny.

Et toi, qu’aimerais-tu inventer si tu étais Steve Jobs ? Viens nous narrer tout cela dans les commentaires.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Noctys
    Noctys, Le 24 mars 2013 à 19h20

    Moi, l'I-mec, avec add-ons bricolage, vaisselle, repassage etc.etc.  Et, of course, les add-ons Hot Stud & Fire Tongue (si vous voyez ce que je veux dire... :icon_4laugh:) customisables MAIS sans les fonctions Snore (zzzzzzZZZZZ x N, comme le père de mon môme) ni From Behind (argghhh non!).

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)