I am… Sasha Fierce, le nouvel album de Beyoncé

Le nouvel album de Beyoncé intitulé I am… Sasha Fierce est sorti le 18 novembre. On sent le challenge dans cet opus : de nouveaux rythmes accompagnent des paroles plus profondes et engagées. C’est délibérément que la chanteuse a préféré ne pas surfer sur les recettes de ses anciens succès, c’est courageux et ça marche… […]

I am… Sasha Fierce, le nouvel album de Beyoncé

Le nouvel album de Beyoncé intitulé I am… Sasha Fierce est sorti le 18 novembre. On sent le challenge dans cet opus : de nouveaux rythmes accompagnent des paroles plus profondes et engagées. C’est délibérément que la chanteuse a préféré ne pas surfer sur les recettes de ses anciens succès, c’est courageux et ça marche…

Beyoncé n’est pas du genre à se reposer sur ses lauriers

Après son premier album, Dangerously in love (2003), elle fait évoluer son style avec B’day, sorti en 2006, à l’occasion de son 25ème anniversaire. Le 18 novembre 2008, c’est une Beyoncé enfin libérée de ses réflexes R’n’Biesque qui revient avec I am… Sasha Fierce.
« I am » pour ce qu’elle est profondément, et « Sasha Fierce » comme son alter-ego, son personnage public.

Un album concept

Bee a fait d’un album deux galettes. Sur I am, c’est une Beyoncé sans fard que l’on découvre, loin des clichés de la chanteuse mielleuse. Une transition qu’elle avait entamé avec B’day sans aller jusqu’au bout de ses intentions. Sur I am… Sasha Fierce, les beats sont soignés, Beyoncé a (enfin !) arrêté de crier et nous montre qu’elle sait chanter. Une double honnêteté, sur la voix et les sentiments. Un exemple avec Halo :

[deezer]2553265[/deezer]

Sur la deuxième partie de l’album, Beyoncé ne transige plus : elle ne fera plus de R’n’B pour la forme et s’approprie seulement les meilleurs samples. C’est ainsi qu’elle revisite à sa façon le beat de a Milli Milli de Lil Wayne, avec son titre Diva.

Le nouveau par Beyoncé:
[deezer]2553272[/deezer]

L’original par Lil Wayne :
[deezer] 884473[/deezer]

Les premiers singles

If I were a boy démontre bien la direction que souhaite prendre Bee dans ce nouvel opus. Mais c’est loin d’être le titre le plus abouti. Single ladies, le second single, donne l’impression qu’il fallait libérer le studio vite fait. En somme les premières mélodies ne sont pas représentatives de la qualité du reste de l’album.

Bee est une grande fille bien entourée

On sent que la jeune femme sait où elle va et avec qui. Beyoncé est belle, on lui a dit, et son mari s’appelle Jay-Z, soit l’homme le plus doué de sa génération et peut-être un des plus puissants dans le monde de la musique. Ces données qui gonflent l’ego, elle les a intégrées et peut donc se concentrer sur sa musique. L’album est bon, et pourtant Beyoncé j’avais arrêté à Bootylicious !

Pour finir, un tour en Deloreane. Beyoncé, avant c’était ça :

Beyoncé, Work it out (Dangerously in love)
[deezer]5257[/deezer]

Destiny’s Child, No no no (Destiny’s Child)
[deezer]627994[/deezer]

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • X-h0-my-g0d
    X-h0-my-g0d, Le 22 novembre 2008 à 14h34

    J'adore, j'adore, j'adore, j'adore, j'adore, j'adore..
    Je ne peux plus m'en passer, depuis que je l'ai acheté !
    Dans le bus, dans le métro, a pied, au lit, en roulant à vélo, je l'ecoute 24h/24.
    Une premiere partie tellement personnelle et envoutante. Elle se met a nue et j'aime ça !
    Deuxieme partie, on retrouve Beyoncé ( ou plutot SASHA FIERCE ), qui nous fait remuer notre popotin comme auparavant en chantant DIVA. Mamamia :heartbeat:

    :clap::coeur2:​
    :

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)