« Heure bleue », un album d’une beauté rare

Cette semaine Lucie vous présente Heure bleue, un album sublime sur la douceur du crépuscule et ses camaïeux de bleus.

« Heure bleue », un album d’une beauté rare

Le bleu est votre couleur préférée ? Je parie tout ce que j’ai que vous l’aimerez encore plus après avoir lu Heure bleue, d’Isabelle Simler aux éditions Courtes et longues.

À lire aussi : Sepideh Jodeyri, traductrice du « Bleu est une couleur chaude » censurée en Iran — Interview

La beauté d’un moment de transition

Juste avant que la nuit tombe, dans la douceur du crépuscule, la nature se pare de bleus : bleu cyan, indigo, roi, mais aussi céruléen, outremer, de Sèvres ou céladon. Heure bleue est une promenade dans la faune et la flore de la tombée du jour, où toute la nature revêt des habits aux camaïeux de bleus (le geai bleu, le renard bleu, les bleuets, les myosotis, les mésanges bleues, les grenouilles azurées…), tandis que le jour s’éloigne jusqu’à laisser place à la nuit la plus sombre.

heure-bleue-geai

Heure bleue est un imagier d’une beauté rare, le genre qui donne des frissons. Il invite à la découverte et la contemplation d’animaux, oiseaux, plantes, plus ou moins faciles à observer dans la vie de tous les jours. La discrétion du texte qui accompagne les illustrations semble respecter le silence et la fugacité de ce moment de transition vers la nuit, comme si c’était une petite voix qui chuchotait à nos oreilles.

heure-bleue-papillons

Un vrai travail d’artiste

L’œuvre d’Isabelle Simler est un vrai travail d’artiste, dont on peut apprécier la précision du trait et de la couleur dans ses moindres détails, que ce soit dans la profondeur des paysages ou la délicatesse des illustrations d’animaux. Les jeux de lumières et de contrastes, qui au fil des pages montrent le déclin progressif du jour, sont d’une grande subtilité, et la nuit noire s’installe sans que l’on s’en rende vraiment compte.

Le côté monochrome du livre n’a rien de lassant, et permet au contraire de découvrir qu’une seule couleur peut se décliner dans de nombreuses nuances, que l’on peut découvrir en page de garde de l’album. En vraie naturaliste, Isabelle fait preuve d’une précision scientifique dans ses représentations de la faune et de la flore, où les différences de textures (plume, pelage, feuillage) sont presque palpables.

heure-bleue-singe

Heure bleue est un livre parfait pour ceux et celles qui aiment les belles choses et sont capables de s’émouvoir devant une sublime représentation d’escargot. Il sera idéal pour les amoureux de la nature, qui prennent le temps de la contempler et de l’écouter, ceux qui regardent où ils marchent pour ne rien écraser et qui s’émerveillent d’un chant d’oiseau !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Jeune-bique
    Jeune-bique, Le 20 septembre 2015 à 11h34

    Ohlala je l'avais vu à la librairie de ma ville dans le rayon album pour enfant (mon rayon préféré :jv:) et j'étais juste restée en admiration devant pendant une bonne demi-heure (sans éxagerer) à caresser les pages... Mais je n'avais malheureusement pas pu l'acheter parce que mon argent de poche mensuel n'était déjà plus trop en forme, ça m'avait rendu si triste !

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)