Alex Lutz et Bruno Sanches, a.k.a Catherine et Liliane du Petit Journal - © Sophie Bigo
Bertrand Chameroy - © Sophie Bigo
Stéphane Foenkinos - © Sophie Bigo
Cédric Klapisch - © Sophie Bigo
Ruben Alves - © Sophie Bigo
Augustin Trapenard - © Sophie Bigo
Loïc Corbery - © Sophie Bigo
Jacques Rocher (fondation Yves Rocher) - © Sophie Bigo
Jean-Baptiste Maunier - © Sophie Bigo
David Foenkinos - © Sophie Bigo
Éric Lombard (directeur général de Generali France) - © Sophie Bigo
1 / 11

HeForShe, le mouvement de solidarité pour l’égalité des sexes, arrive en France

Par  |  | 36 Commentaires

HeForShe, la campagne internationale de promotion de l’égalité femmes-hommes lancée par les Nations Unies, a trouvé un écho auprès de nombreuses personnalités… jusqu’en France !

Souvenez-vous : en septembre dernier, Emma Watson prononçait un discours à la tribune des Nations Unies pour le lancement de HeForShe, une campagne de solidarité visant à promouvoir l’égalité des sexes. Tout juste nommée ambassadrice itinérante pour les Nations Unies, elle enjoignait les sceptiques à ne plus penser que le féminisme était un combat « contre les hommes », et rappelait à ces derniers qu’ils avaient un rôle à jouer dans l’égalité hommes-femmes.

Ainsi, à seulement 24 ans, la jeune actrice a su faire entendre sa voix à travers le monde. Et aujourd’hui, grâce à l’ONU Femmes, l’entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes en France, son message arrive officiellement chez nous : plusieurs personnalités françaises, de genre masculin, se sont engagées pour la campagne HeForShe en France, comme le prouvent les photographies ci-dessus (postées par le comité ONU Femmes sur leur page Facebook et signées Sophie Bigo).

À lire aussi : « Sois un homme ! », la dangereuse injonction sociale masculine décryptée dans « The Mask You Live In »

Un premier pas, donc, en faveur du mouvement pour l’égalité des genres dans le monde, et une mobilisation qui fait plutôt plaisir. Car non, messieurs, le féminisme n’est pas une affaire de femmes et l’égalité ne se fera pas sans vous !

Sarah Bocelli

Sarah Bocelli, a.k.a Botcheloute, vient du sud, mais elle n'est pas dangereuse. Elle aime la fantasy, les pâtes et les lolcats, et si elle écrit sur des sujets très divers, c'est une monomaniaque de la blague qui aura votre peau au 36ème "hé, tu connais l'histoire du pingouin qui respire par le cul ?" de la soirée. (Un jour il s'assoit et il meurt.)

Tous ses articles

Commentaires
  • Chloé P.
    Chloé P., Le 3 avril 2015 à 19h22

    Solstice
    @WillowWitch "Il est temps d’unir nos efforts. HeForShe est un mouvement de solidarité dédié à l’égalité des sexes rassemblant la moitié de l’humanité pour appuyer l’autre moitié de l’humanité." Sur la page d'accueil du site. Appuyer. Unir nos efforts.
    Même en surinterprétant, j'ai du mal à voir comment on peut voir une injonction aux femmes à rester à la maison pendant que les hommes se battent dehors. [...]

    Et ce truc de pouvoir seulement cliquer sur le bouton si on est un homme c'est hyper anecdotique dans le sens où ça sert juste à """"recenser"""" le nombre d'hommes prêts à agir en faveur des femmes (d'où la map en dessous), justement parce qu'ils sont peu à s'investir dans les mouvements féministes.[...]

    Et comme je l'ai dis plus haut, je considère que les hommes doivent prendre part aux mouvements féministes [...]
    Merci de rebondir ^^
    Selon moi c'est une belle initiative, mais à laquelle il manque un vrai sentiment d'unité (et c'est pour ça qu'Emma Watson fait bien son taff pour le coup, avec elle on sent la volonté d'unir tout le monde...). Mais, ce qui serait brillant de leur part, ce serait de lancer une deuxième partie de campagne (enfin troisième techniquement, la deuxième étant "Impact 10X10X10") qui s'adresserait ouvertement aux femmes... L'avenir nous le dira, cela dit c'est déjà beau de réussir le coup de maître d'inclure les hommes "en douceur" avec un esprit pacifiste et selon moi la meilleure façon de rallier les plus "timides" d'entre eux à cette cause.

    En revanche je ne suis pas d'accord sur l'aspect "anecdotique" de la participation. Un site officiel ne peut pas se permettre ce genre de maladresse car ça peut prêter à confusion, donner l'impression que "les hommes vont prendre les choses en main, ne vous inquiétez pas mesdames". Je suis convaincue que ce n'est pas le but, mais peut-être une stratégie pour se distancier de mouvements féministes plus véhéments, qui ont malheureusement tendance à faire peur et génèrent l'incompréhension ou l'indifférence, si ce n'est le dégoût (si si, voir le très bon article Madz sur les féministes "anti-féministes").

    Pour résumer c'est un peu dommage car il devient du coup assez facile avec ce genre de petites bévues (car oui tu as raison ça reste une bévue) de mal interpréter leur message ... et le mouvement peut y perdre une partie des femmes (féministes ou non) qui, voyant que l'on ne s'adresse pas à elles, pourraient bien se désintéresser de la campagne.

    PS : t'inquiète je pense que personne ne t'as prise pour une personne froide ^^. Des poutous sur tes phalanges comme dirait Mymy !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!