« Girls Game » déconstruit les clichés sur les femmes dans le jeu vidéo

La gent féminine, minoritaire dans le monde du jeu vidéo ? Certainement pas ! Avec Girls Game, on vous invite à rencontrer des femmes qui, à leur façon, s'investissent dans ce milieu.

Vous l’aurez peut-être compris, chez madmoiZelle on aime bien mettre en avant les femmes dans le jeu vidéo. On vous a présenté la formidable Kayane, on a réfléchi sur l’évolution des personnages féminins, et récemment on a organisé notre premier Menstruathon, pour créer des jeux sur le thème des règles.

Si les femmes se font leur place dans cet univers trop masculin, elles sont encore peu mises en avant.

big-quatre-heroines-jeux-video-badass

Des joueuses peu reconnues

Les femmes représentent aujourd’hui la moitié des joueurs en France. Pourtant, on a encore tendance à les retrancher dans la catégorie de ce qu’on appelle les casual games : les jeux « faciles » ou avec peu d’enjeux, comme les Sims, Candy Crush ou d’autres jeux sociaux.

À lire aussi : La moitié des gamers sont des femmes… et ça fait râler

Non pas que ceux-là soient sans intérêt, mais ils ne sont pas uniquement destinés aux filles, et c’est dommage qu’ils leur soient systématiquement attribués.

big-jeu-video-marketing-genre

Côté création de jeux vidéo, c’est compliqué aussi : les filles sont plutôt présentes dans le graphisme, et un peu moins dans le game design (la conception des mécanique de jeux). Dans le développement, elles sont toujours largement minoritaires.

À lire aussi : « N’ayez pas peur de l’Internet ! » – L’interview d’Amélie, notre stagiaire développeuse web

Un projet pour faire bouger les choses

D’où le projet Girls Game. Le but de ce documentaire, c’est de vous permettre de rencontrer des joueuses et des créatrices qui ont eu envie de s’investir dans ce milieu en dépit des clichés.

big-image-femme-jeux-video

Elles vous présentent ce qu’elles font dans la vie, pourquoi elles ont décidé de le faire, et quelles sont les difficultés auxquelles elles font face. On a choisi d’ajouter des définitions aux mots spécifiques à cet univers, pour que tous•tes se sentent les bienvenu•es.

À cette occasion, on s’est rendu•es à plusieurs éditions des Indie Games Play, le salon qui fait découvrir à tou•tes les curieux•ses les jeux vidéo indépendants de demain.

À lire aussi : Humble Indie Bundle : 6 jeux indépendants à petit prix !

On a aussi fait un tour à l’édition 2016 de Lyon e-sports, rencontré les trois équipes 100% féminines de la compétition : les GGCN ladies, les Unknights et les Wrath Tigers. Et à chaque fois, les filles étaient au rendez-vous pour nous parler de leur passion et de leur parcours !

Girls Game est un projet que mon compagnon et moi mijotons depuis vraiment longtemps. À l’occasion de ma dernière année d’études, on a eu envie de le concrétiser. C’est la première vidéo long format que je réalise, d’où le fait qu’elle soit loin d’être parfaite !

J’espère néanmoins qu’elle vous plaira et qu’elle vous donnera envie, si ce n’est pas déjà le cas, de vous lancer dans l’univers du jeu vidéo.

big-testeuse-jeux-video

Vous aimez les jeux vidéo ? Nous aussi ! Retrouvez-nous en live sur notre chaîne Twitch tous les soirs de la semaine ! Pour en savoir plus, cliquez sur l’image ci-dessous (et sans juger le jeu de mots, merci).
insert-coin-coin-twitch-620

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Kaus Australis
    Kaus Australis, Le 2 mai 2016 à 18h16

    @Erlkönigin : oui, d'après ce que j'avais entendu, c'était une des principales raisons qui étaient englobées dans un problème de divergence d'état d'esprit entre Konami et Kojima; ça m'avait paru largement plausible étant donné que ce type vaut quand même des millions, je ne comprends pas pour quelle autre raison valable ils l'auraient viré (si on considère que c'est une raison vraiment valable, ça c'est une bonne question).
    Ca fait quand même une paire de fois qu'ils mettent des personnages discutables dans MG. Il y avait Paz, qui avait le physique d'une enfant (et là encore l'excuse me parait totalement bidon, c'est ridicule) (quoique j'ai vu moins de joueurs se plaindre de paz que de quiet). D'accord ça fait un peu partie du folklore de la série, il y a toujours un bon côté WTF, mais à mon avis ça allait trop loin et c'est clairement plus ce que les joueurs attendent.

    Je me base sur le ressenti de mes potes et sur pas mal d'opinions vues sur internet concernant le jeu, notamment sur 9gag (!) où c'est très rare d'avoir des opinions même vaguement féministes. A la sortie du jeu et me^me en ayant compris "la raison" de l'habillement de Quiet, tout le monde se facepalmait.

    Je pense que malgré tout il commence à y avoir du progrès dans le domaine, le jeu vidéo s'est largement démocratisé et ce sont des personnes normales qui y jouent, pas des caricatures de geek mal dans leur peau et misogynes au possible comme on avait tendance à le croire par le passé. Je suis très très confiante en fait :happy:

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)