« Girls Do Science », quand Microsoft encourage les filles à faire des sciences

Microsoft invite les petites filles qui aiment les sciences à continuer à créer et inventer, même si des gens leur font croire que c'est une affaire de garçons.

7 filles sur 10 sont intéressées par les sciences. Pourtant, 2 sur 10 seulement en feront leur carrière. C’est en partant de ce constat que Microsoft propose d’essayer de changer les choses, et de réduire l’écart entre ces deux chiffres. Pourquoi ? Pour que les petites filles se sentent tout aussi capables que les garçons d’inventer des trucs et d’être super fortes en science.

À lire aussi : LEGO lance un nouveau set de femmes très cool !

Le 8 mars, journée internationale des droits des femmes, Microsoft a donc mis en ligne Girls Do Science, une publicité qui encourage les petites filles qui aiment les sciences à continuer à faire des sciences, si l’envie et l’intérêt qu’elles ont ne les quittent pas. La firme a donc demandé à des petites filles de parler devant la caméra de leur-s passion-s, ce qu’elles font très bien. Elles essaient également de comprendre pourquoi aussi peu de petites filles n’ont pas la même, ou n’osent pas avoir la même. À la fin, on leur tend une lettre de Microsoft.

Une lettre qui les encourage à continuer à inventer ce qu’elles inventent, à aimer ce qu’elles font, en ajoutant, « Nous pensons que tu créeras quelque chose d’incroyable pour nous un jour »… ce qui est une bien jolie façon de leur montrer que la firme a – à juste titre – confiance en elles.

À lire aussi : GoldieBlox et sa géniale pub féministe avec des petites filles

Cette campagne fait partie de DigiGirlZ, un programme de Microsoft YouthSpark qui vise à donner aux lycéennes l’opportunité d’être informées sur les métiers de la technologie, tout en les mettant en relation avec des employé-e-s de Microsoft et en les faisant participer entre autres à des ateliers.

À lire aussi : L’Oréal pour les Filles et la Science, un programme nécessaire

  • Greyson : Si vous y réfléchissez bien, la science, c’est à propos de tout.
  • Anya : Ça peut vraiment vous aider à découvrir des tout petits secrets.
  • Marianne : J’ai construit un objet pour ouvrir des portes de garage et je travaille sur mon propre site.
  • La quatrième petite fille : J’ai construit un ordinateur et ouvert un frigo avec un Lego.
  • Marianne : Quand j’étais plus petite, j’avais l’habitude de penser que les technologies étaient géniales ! Et après, j’ai commencé à croire que c’était plus un truc de garçons.
  • La quatrième petite fille : Ils pensent qu’inventer, c’est pour les garçons parce qu’Albert Einstein a inventé, c’était un garçon, et Benjamin Franklin aussi.
  • Gabrielle : Avant, il y avait une fille au cours de robotique mais elle a arrêté, alors je suis la seule fille restante.
  • Anya : « Oh, tu peux pas aimer la science. Tu es une fille. Tu ne peux rien aimer dans ces trucs scientifiques. »
  • Marianne : Dans les publicités, je vois beaucoup d’hommes en faire.
  • Greyson : Peut-être qu’elles aiment la science, mais peut-être qu’elles ont peur que les gens pensent « oh, les garçons ne font pas ça ? C’est un truc de garçon. »

Cette vidéo est à la fois adorable (ces petites filles le sont, adorables. Autant que leur envie de continuer à aimer faire des inventions très cool) et porte un message fort : fais ce que tu as envie de faire, pas ce que les autres, et la société, pensent que tu peux faire. Et fous un coup de boule mentalement aux stéréotypes étranges qui veulent que les sciences et technologies soient une affaire de garçons.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AnoukCharles
    AnoukCharles, Le 17 mars 2015 à 18h09

    daffy duck
    Ce que je veux dire, c'est que ce stéréotype n'est pas universel, et honnêtement avant de lire madz j'en avais jamais entendu parlé, pour moi ça m'a l'air complètement fou qu'on puisse penser qu'une fille ne puisse pas être bonne en science.
    Voilà, c'était juste pour dire qu'on a l'impression que le monde entier dit aux filles qu'elles sont nulles en math, et qu'il serait temps de leur démontrer le contraire. :)
    Le problème est plutôt que bien souvent, on n'offre pas vraiment de modèles aux jeunes filles dans ce type de carrière.

    Demandez à quelques personnes de votre entourage combien de femmes scientifiques (ou technologiques) de notre histoire sont-elles capables nommer? On parie que la plupart ne sauront que mentionner Marie Curie, et encore.

    Pose la même question sur les hommes: Einstein, Galilée, Newton, Descartes...les réponses vont fuser.

    Pourtant, de nombreuses femmes ont fait des découvertes importantes, mais ont parfois vu leur contributions minimisées, et même ignorées.

    Or, sans modèles, une fille aura moins tendance à se diriger vers ces domaines (ce qui n'empêche pas des filles de vouloir s'intéresser à la science, mais la proportion reste tout de même inférieure dans la majorité des pays).

    Un article a récemment été publié (désolée, c'est en anglais) explique que les filles ont besoin de ces modèles (You can't be what you don't see) afin d'avoir une vision d'ensemble de ce qu'elles peuvent accomplir.

    De cette manière, on pourrait réussir à avoir une meilleure représentation des femmes dans ces domaines.

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)