Pourquoi la bande-annonce de « Ghostbusters » (le remake) ne mérite pas tous ces pouces rouges

La bande-annonce du remake de Ghostbusters par Paul Feig est celle qui a reçu le plus de pouces vers le bas sur YouTube, alors qu'elle donne vachement envie !

Le remake 100% féminin du cultissime SOS Fantômes débarque le 10 août prochain, et Sony en a dévoilé la deuxième bande-annonce. J’ai envie de revenir un instant sur la haine qu’a engendré le premier trailer, propulsé dans le top des vidéos les moins aimées de YouTube.

Écoutez, je suis la première réfractaire à tout changement : à chaque remake ou revival, je suis peu enthousiaste… Mais quand le déversement de haine s’avère complètement gratuit ou que sa source principale semble être : ohlala, ce sont des femmes qui endossent des rôles d’hommes, je dis non. Désolée, mais ça ne va pas suffire.

À lire aussi : « Ghostbusters » a une bande-annonce et la chasse aux fantômes est ouverte !

Ce n’est pas possible que ce film reçoive AUTANT de mauvais retours (la plupart venant d’hommes) alors que d’une part, il n’est pas encore sorti, et d’autre part, cette bande-annonce n’est pas pire ou meilleure qu’une autre ! J’admets par contre que la précédente laissait planer le doute — on ne voyait que des pans de personnages et des effets pas tip top.

C’est même pas féministe de dire qu’on ne peut pas juger un film sur une simple bande-annonce, ça relève juste du bon sens.

Mais là, le ton est donné : d’accord, ce sont des femmes sous les uniformes, mais bordel, elles font rire ! Et je suis plus que saoulée de voir que cette bande-annonce est la bête noire de YouTube, le trailer le moins aimé de l’Internet. STOP LES RAGEUX. Le top commentaire est tout de même :

« S’il vous plaît, n’allez pas voir ce film. On doit faire passer le message. »

Mais holy kumquat ! Quel message ? Que les femmes ne savent pas être drôles ? Qu’il y a des œuvres intouchables ? Ben ça n’empêche pas les studios d’investir dans le projet et ça n’empêche certainement pas les actrices d’être drôles.

Donc bon, je ne voudrais pas généraliser en parlant d’un public misogyne, mais que déduire d’une telle déclaration ? Si vous n’aimez pas la bande-annonce car elle vous paraît quelconque, très bien… mais pourquoi encourager les autres à ne pas aller voir le film plutôt que les laisser se faire leur propre avis ?

Ça me rappelle un peu l’histoire de Star Wars : le réveil de la force d’ailleurs : quand le studio a annoncé que l’héroïne serait… ben unE héroÏNE, avec un acolyte noir, ça a créé un tollé. Mais le résultat au box-office est bien là, donc je ne m’inquiète pas trop pour Ghostbusters.

À lire aussi : Amy Poehler explique la pression sociale pesant sur les femmes

ghostbusters-bande-annonce-haine3

Je sombre dans l’incompréhension la plus totale. Kristen Wiig est sûrement l’une des actrices les plus appréciées du Saturday Night Live, et après son départ, nul doute que Kate McKinnon a repris le flambeau. Leslie Jones reste encore un peu trop « débutante » pour la classer dans les membres favoris, et je trouve qu’elle hurle beaucoup dans ses sketchs, mais son humour n’est pas à remettre en question. Si je ne me trompe pas, j’ai cru apercevoir Cecily Strong : on peut dire que le cast féminin du SNL répond présent.

Pour boucler l’ensemble, Melissa McCarthy, qui a su porter toute seule une comédie d’espionnage dans Spy, est une valeur sûre niveau comédie !

En plus, pour une fois, Chris Hemsworth ne se contente pas de jouer le beau gosse de l’histoire et va servir à autre chose qu’à montrer ses muscles. Paradoxalement, il joue le seul rôle tenu par une femme dans la saga originale.

ghostbusters-bande-annonce-haine2

Dans cette bande-annonce, il y a des références au film original, des fantômes, et bien sûr, le vomi, mais les actrices s’approprient intelligemment le concept en y ajoutant une once d’absurde propre à Paul Feig, le réalisateur. Au moins, au lieu de se complaire dans un malheureux remake, il le rend original ! Il a dû se justifier de cette attaque soudaine sur Twitter, et il a bien eu raison.

Avec Spy, Feig a prouvé qu’il savait gérer l’action comique. Et avec Freaks and Geeks, il a également démontré qu’il maîtrisait les groupes un peu décalés. Je ne m’attarde pas sur Mes meilleures amies qui s’éloigne un peu quand même du genre.

Moi-même, je suis une grande aficionado du premier Ghostbusters, mais de quoi les puristes se plaignent-ils exactement ? Que les actrices ne sauront pas transmettre son esprit buddy movie ? Pourtant, le courant semble bien passer entre les quatre femmes. Soyons clairs, j’ai des réserves sur ce remake, je ne le cache pas, mais la bande-annonce m’a plutôt convaincue !

Me voilà remontée comme un coucou. J’espère que même le mauvais environnement dans lequel ce remake va sortir ne va pas arrêter la vague Ghostbusters. De l’humour, des acteurs et surtout actrices de talent, un univers qu’on connaît déjà, certes, mais revisité… pourquoi ne pas lui laisser une chance ?

(J’ai épuisé mon quota de points d’exclamation et de majuscules pour le mois à venir, désolée.)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 13 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lafeemandarine
    Lafeemandarine, Le 24 juillet 2016 à 18h40

    Pour info, les haters sont allés encore plus loin que de simples pouces rouges. Un certain Milo a lancé une campagne de haine contre Leslie Jones, la "femme noire en colère" du film. Elle a reçu des centaines de messages d'insultes racistes et a courageusement répondu aux trolls, tant et si bien que twitter a fini par bannir Milo. Evidemment, il crie à l'injustice tandis que les sympathisants de Leslie lui envoient des mots de soutien avec le hashtag #LoveForLeslieJ.

    Tiens, le simple fait de savoir que Leslie Jones est une battante dans la vraie vie me donne envie d'aller voir le film. ;)

Lire l'intégralité des 13 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)