« Que contiennent tes produits de beauté ? », par Générations Cobayes

Générations Cobayes revient avec une nouvelle campagne, qui s'intéresse aux perturbateurs endocriniens contenus dans les produits d'hygiène et de beauté. C'est en exclusivité sur madmoiZelle !

« Que contiennent tes produits de beauté ? », par Générations Cobayes

Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques dont le comportement est similaire à nos hormones. Le problème est que comme notre organisme est fait pour fonctionner avec nos hormones, ces substances, lorsque nous y sommes exposé•e•s, peuvent générer des maladies chroniques, dont des cancers.

Ils ont des noms barbares, encore plus difficiles à reconnaître et à retenir lorsqu’ils sont écrits en petits caractères, vers la fin des longues listes d’ingrédients qui composent nos cosmétiques. Les principales familles de perturbateurs endocriniens vous diront peut-être quelque chose : phtalates, bisphénols, parabens, PCB.

Leur caractère nocif pour la santé est reconnu : dès 2001, la commission européenne a établi une liste de ces substances et réglementé leur utilisation par les industriels.

Mais même en quantités conformes à la réglementation en vigueur, les perturbateurs endocriniens présentent des risques pour la santé. En effet, combien de produits différents contenant ces substances utilisons-nous par jour ? À quelle fréquence les utilisons-nous ? Combien de substances différentes pénètrent dans notre organisme, quelles sont les conséquences de cet « effet cocktail » sur notre santé ?

« La face cachée des produits d’hygiène et de beauté »

Avec son questionnaire sur « la face cachée des produits d’hygiène et de beauté », le collectif Générations Cobayes vise à sensibiliser les consommateurs que nous sommes au manque d’information, ce qu’ils expliquent dans leur communiqué de presse :

« Après avoir tiré la sonnette d’alarme sur les impacts des perturbateurs endocriniens sur la fertilité, le mouvement Générations Cobayes revient avec une campagne sur les produits cosmétiques, pour réclamer un étiquetage transparent des perturbateurs endocriniens sur les produits qui en contiennent.

À travers un questionnaire en ligne, au ton décalé et sarcastique, cette campagne interpelle sur les messages publicitaires et les produits de beauté et d’hygiène des grandes marques. Douceur, fraîcheur, saveur, les effets vendeurs peuvent en réalité cacher des substances, quant à elles, bien réelles, et parfois toxiques. Parmi celles-ci, les perturbateurs endocriniens : des produits toxiques suspectés d’être à l’origine de la forte progression des maladies chroniques modernes (maladies cardiovasculaires ou respiratoires, cancers, diabètes…).

Avec un taux d’incidence des cancers particulièrement élevé (1 homme sur 2 et 2 femmes sur 5) la France est devenue le premier pays au monde pour les cancers hormono-dépendants (cancer du sein, de la prostate et du testicule)[1]. Pourtant considérés par l’OMS comme une menace pour la santé et l’environnement, les perturbateurs endocriniens sont encore présents dans 40% des produits d’hygiène-beauté[2].

Plus qu’un message de prévention, c’est un appel à changement que Générations Cobayes lance à travers cette campagne : exiger l’étiquetage des perturbateurs endocriniens sur les produits cosmétiques et d’hygiène pour, à terme, inciter les grandes marques à ne plus en produire. Car si l’affichage des ingrédients est obligatoire sur ces produits, il ne précise aucunement la présence et le risque de perturbateurs endocriniens. »

[1] Centre International de Recherche sur le Cancer, the Globocan Projet, déc. 2013
[2] Selon une étude réalisée par l’Institut Notéo, 2013

Interpeller Ségolène Royal

Avec leur première campagne « Protège tes hormones », Générations Cobayes interpellait les fabricants de lubrifiants, afin d’obtenir d’eux qu’ils publient la composition de leurs produits, avec la même rigueur et dans le même détail que ceux exigés pour les produits cosmétiques. Une pétition en ligne avait été lancée par le collectif à cette occasion :

Cette fois-ci, Générations Cobayes interpelle directement la Ministre de l’Écologie et du Développement Durable pour obtenir son appui, et réclamer aux industriels un étiquetage clair et lisible des substances nocives contenues dans les produits qu’ils commercialisent.

Pour en apprendre plus sur la face cachée de nos produits de beauté, rendez-vous sur le questionnaire de Générations Cobayes :

Clique sur l’image pour accéder au questionnaire

Pour aller plus loin :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 23 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MsOriginalDoll
    MsOriginalDoll, Le 12 juillet 2014 à 15h41

    Super article ^^

Lire l'intégralité des 23 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)