Trois films à voir cette semaine, entre fac de médecine et paternité contrariée

Comme chaque mercredi, Kalindi te propose sa sélection des films de la semaine. Pour que tu te repères dans le dédale infernal des salles obscures. Et cette semaine, il y en a VRAIMENT pour tous les goûts.

Trois films à voir cette semaine, entre fac de médecine et paternité contrariée

C’est l’heure de la sélection ciné !

Première année, la dure réalité des études de médecine

Réalisé par Thomas Lilti, déjà derrière Médecin de campagne, et Hippocrate, Première année fait un focus sur la pression que se mettent les étudiants en médecine de première année. 

Entre nuits blanches, sueurs froides, et compétition, la vie de ces jeunes apprentis n’est pas de tout repos.

Et ce ne sont pas Antoine et Benjamin qui diront le contraire.

Dans un environnement compétitif très violent, les deux jeunes vont tenter de faire survivre leur amitié. Ce qui ne sera pas chose aisée.

Première année permet d’ouvrir les yeux sur la réalité des facs de médecine, en plus d’être une jolie réflexion sur l’amitié.

Je te le conseille non seulement pour ses qualités informatives mais aussi et surtout pour son casting de qualité : Vincent Lacoste, William Lebghil, Michel Lerousseau, les étoiles montantes du cinéma français. 

Searching – Portée disparue, des hommes et des écrans

Margot, 16 ans, vit avec son père depuis la mort de sa mère, d’un cancer.

Un jour, elle disparaît, ne rentre pas chez elle après une soirée de travail avec des camarades. Une enquête est lancée mais ne donne aucun résultat.

Son père, David, se lance alors à sa recherche en fouillant dans l’ordinateur de Margot.

À travers ses réseaux sociaux et ses habitudes en ligne, il va découvrir un tout autre aspect de la vie de sa fille.

Le film est entièrement axé autour des écrans.

D’ailleurs, aucun plan n’est « classique »,  c’est toujours à travers un écran que le public voit évoluer les personnages.

Ce cadre permet un exercice de style original à l’heure où le cinéma cherche à trouver comment retranscrire l’omniprésence des écrans dans nos vies.

Ce qui fait osciller le spectateur entre plongée immersive et voyeurisme, et l’interroge sur son rapport aux écrans et aux réseaux sociaux. 

Un très bon film, dont madmoiZelle est cette semaine la fière partenaire.

Thunder Road, grand prix du festival de Deauville

Je suis sortie de Thunder Road avec le sourire aux lèvres de celle à qui on a fait une belle surprise.

J’ai découvert ce film de comme on déballe un cadeau, avec impatience et les yeux grands ouverts.

Première réalisation de Jim Cummings, Thunder Road c’est l’histoire de Jimmy Arnaud, un policier texan qui vient de perdre sa mère et qui doit traverser une période de deuil tout en essayant de renouer avec sa fille.

Le joli portrait d’un homme tiraillé par ses émotions, qui brise le carcan de sa virilité pour oser la sensibilité.

Hyper moderne et important !

À tel point d’ailleurs qu’il est reparti avec le Grand prix du festival du cinéma américain de Deauville !

J’ai tant aimé Thunder Road que j’ai décidé d’en faire une vidéo, qui sortira ce soir à 18h sur la chaîne YouTube de madmoiZelle.

J’ai hâte que tu me donnes ton avis en commentaires !

Voilà ma belle truite, là s’achève cette sélection des films de la semaine.

On se retrouve mercredi prochain pour de nouvelles découvertes cinéma.

À lire aussi : Trois films à voir cette semaine, entre documentaire animalier et drame de femme

COMMENT AVOIR UN TEINT PARFAIT ?

Commentaires
  • Polaire
    Polaire, Le 13 septembre 2018 à 10h26

    Dearching a l'air bien intriguant ! Je sais pas si c'est un type de film qui me plaira, mais ça pique clairement ma curiosité !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!