8 jeunes sur 10 s’intéressent à la politique

Une enquête de l'Afev montre des jeunes engagés, conscients de l'importance de la politique.

Selon les vieux, les jeunes ne s’intéressent plus à la politique. Ce n’est pas ce que dit l’enquête 2014 de l’Observatoire de la jeunesse solidaire, organisée par l’Afev. On y découvre que 8 jeunes sur 10 suivent l’actualité de la politique. Pour 55% d’entre eux, c’est « une chose importante dans la vie ».

Si 75% des jeunes votent, ils sont plus portés vers des formes d’engagement « moins instituées » (pétitions, manifestations, relais de campagnes militantes via les réseaux sociaux…) : près de 30% ont déjà participé à une manifestation, contre seulement 7% qui se sont investis dans un parti.

La participation électorale est certes moins élevée chez les jeunes à faible niveau d’étude, mais ils restent politisés : 75% des 15-30 ans n’ayant pas le bac suivent l’actualité politique. Dans les dents, les clichés !

Pour lire l’enquête en entier, c’est par ici.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • San-culotte
    San-culotte, Le 14 février 2014 à 1h18

    En réponse à jeanne des brumes.

    Je te trouve très dur dans ton propos, surtout dans tes deux derniers paragraphes. En tant qu'afévienne j'ai sauté au plafond ! Voici mon point de vue, depuis l'intérieur de cette association.
    Tout d'abord je pense que par "intérêt politique" l'Afev sous-entend les jeunes qui ont envie de s'investir dans la société et pensent qu'ils ont un rôle à y jouer.

    Je suis d'accord que ce ne sont que des chiffres et que l'ont peut leur faire dire n'importe quoi. Il faut bien sur les confronter à d'autres études. Mais il ne faut pas non plus oublier à partir de quelle réalité concrète parle l'Afev.
    C'est une association faite par la jeunesse française solidaire qui décident de s'investir dans les quartiers populaires. Ils ont donc une légitimité à faire une telle enquête. C'est même plutôt encourageant qu'une telle étude soit menée par des gens qui s'y connaissent ! Pour le coup, je crois même qu'elle a été pensé avec des jeunes en service civique à l'Afev, donc engagé. C'est finalement plus un regard de la jeunesse sur elle même.
    Tu peux ne pas te reconnaitre en cette jeunesse mais je peux t'affirmer que l'Afev c'est avant tout un lieu où la jeunesse (présentée d'habitude comme individualiste et jemenfoutiste) peut prendre la parole. Ils ne sont plus en dehors des décisions politiques, ils construisent leurs décisions.
    Pour peut être que tu comprennes mieux ce que cette étude cache comme réalité concrète je te conseille d'aller faire un tour sur le site http://blogzep.com/ ("zone d'expression prioritaire"). Il a été crée par l'Afev, il est ouvert à tous et te permettra peut être de comprendre les chiffres de cette études veulent dire.
    J'espère t'avoir fait un peu relativiser ton propos.

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)