Sauvons la planète ! (En toute humilité) — Le dessin de Cy. pour la COP21

Le savais-tu ? Tu es un•e super-héro•ïne. Tu peux sauver la Terre. Comment ? Avec la COP21 ! Viens, Cy. et Clémence t'expliquent tout !

Sauvons la planète ! (En toute humilité) — Le dessin de Cy. pour la COP21

Publié initialement le 7 octobre 2015

La COP21 est une conférence des Nations unies qui rassemblera 195 pays à Paris, du 30 novembre au 11 décembre 2015, pour discuter des changements climatiques.

L’objectif ? Réussir à trouver un accord, et des moyens, pour faire en sorte que la température terrestre monte de moins de 2°C d’ici à 2050. Sans quoi, la communauté scientifique est d’accord pour dire qu’on rentrera dans un processus quasi-irréversible.

C’est donc une réunion aux enjeux majeurs pour l’avenir de notre planète qui se tiendra chez nous et madmoiZelle jouera son rôle d’information sur le sujet dans les semaines et les mois à venir, avec en préambule ce dessin de Cy. qui pose les bases des enjeux de cette conférence.

cop-21-ecologie-1

cop-21-ecologie-5

cop-21-ecologie-4

Strip écrit avec l’aide de Clémence Bodoc !

Nicolas Hulot est l’envoyé spécial pour le climat, conseiller de François Hollande. Mais aujourd’hui, mercredi 7 octobre, c’est une initiative personnelle qu’il prend avec la Fondation Hulot : celle de lancer un appel aux citoyen•nes, et plus particulièrement à la jeunesse.

« Seulement 13% des jeunes de moins de 30 ans ont conscience des enjeux, et ils sont nombreux à n’avoir même pas entendu parler de la COP21. Ils seront pourtant les bénéficiaires de l’ambition ou au contraire, les victimes d’un compromis au rabais, à Paris. »

Ce n’est pas le futur qui se décide à Paris, en décembre, c’est notre futur à nous, et c’est aussi déjà notre présent :

« Ce sont bien les conditions d’existence de l’humanité qui se jouent !

Les jeunes doivent demander aux chefs d’État d’agir. De ne pas rester dans le déclaratif. Mettre en oeuvre un certain nombre d’instruments pour enfin, basculer dans une économie bas carbone. »

Et pour ça, Nicolas Hulot nous encourage à user de toutes nos ressources, pour faire entendre aux responsables politiques nos exigences, nos ambitions, et surtout notre refus du fatalisme. En utilisant nos outils de prédilection, les réseaux sociaux, mais aussi en se mobilisant physiquement, le 29 novembre, lors de la marche pour climat :

« Je demande à la jeunesse de s’emparer des réseaux sociaux, d’interpeller les chefs d’états, de leur demander d’écrire l’Histoire à Paris. Nous avons encore les cartes en main, mais pas pour longtemps.

Aux jeunes : sortez de votre indifférence. Manifestez-vous. Soyez créatifs. Ne vous résignez pas, ne regardez pas le monde se défaire derrière votre ordinateur. Soyez le 29 novembre tous et toutes à Paris, dans la rue. Faisons masse. »

Faisons masse, oui. Pour défendre nos intérêts, notre avenir. Notre présent, aussi.

À lire aussi : Plus de 500 000 soutiens à l’appel de Nicolas Hulot et des stars de YouTube pour la COP21

cop21-banner

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 59 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Nastja
    Nastja, Le 6 novembre 2015 à 2h27

    @Roonie
    Je sais, je m'attendais à ce genre de réponse (c'est pas une remarque ironique).
    Je ne sais pas trop quoi dire. J'ai à la fois envie de dire que c'est vrai qu'ils ont besoin de se développer etc. mais j'ai aussi une pensée égoïste.
    Du plus si réellement dans 50 ans ça va être la cata (l'histoire des nappes phréatiques en Inde), ils devraient y penser également? Je veux dire ils seront parmi les premiers touchés.
    C'est fou parce que c'est très dur de trouver des solutions pour tout le monde.

    Pour l'industrie agro-alimentaire je suis au courant. Je n'achète plus de viande de toutes façons et les céréales ne sont pas ma tasse de thé (bien que je sois une grosse addict du pain :crying:).

Lire l'intégralité des 59 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)