DataGueule filtre info et intox sur l’eau

Par  |  | Aucun Commentaire

DataGueule revient sur l'exploitation de l'eau et analyse notre rapport à sa consommation...car non, l'eau n'est pas une ressource infinie, loin de là.

datagueule-eau

La Terre est recouverte à 70% d’eau, on connaît toutes et tous cette donnée. Sauf que, parmi toute cette flotte, il y en a tout juste 2,6% qui est douce. Bon, même en faisant un petit calcul, tu te dis qu’il en reste bien assez pour tout le monde.

Mais eau douce ne signifie pas eau potable. 68% de cette eau douce est sous forme de glacier, difficile de la boire donc, et encore, ce n’est que la face émergée de l’iceberg.

À lire aussi : « Product™ » dévoile la face cachée de la mondialisation, en suivant les processus de fabrication de 10 produits de consommation

DataGueule passe donc au peigne fin l’eau, denrée vitale et pourtant si mal exploitée. Sans pour autant pointer du doigt toute l’exploitation de l’eau, la vidéo interroge : et si on repensait notre rapport à l’eau ?

Souvent, quand on parle de consommation d’eau au quotidien, on pense aux douches, aux lavages de mains, aux moult thés et cafés, entre autres. Et en effet, la consommation moyenne d’eau par Français par jour est passée de 107 litres en 1975 à 200 litres en 2016.

À lire aussi : Le « jour du dépassement » : notre dette écologique s’alourdit chaque année

Alors, bien sûr il est possible de faire des économies sur ces consommations, en les réduisant sans pour autant se priver.

Sauf que l’eau est parfois gaspillée sans même que le consommateur en voit la couleur. Par exemple, en France, les canalisations qui acheminent l’eau jusque dans notre robinet ne sont pas toujours de première jeunesse et occasionnent des fuites, ce qui représente 20% de pertes d’eau.

De même, certains produits, alimentaires ou non, requièrent davantage d’eau que d’autres, dans des quantités parfois disproportionnées. Comme l’explique la vidéo, produire un steak de 250 g nécessite 3 850 L d’eau avec l’élevage intensif.

big-cowspiracy-documentaire-vegetarisme-temoignage

Or, l’eau est une question vitale et sanitaire. DataGueule aborde également le problème des pathologies que peut charrier une eau impropre à la consommation (et pourtant on parle toujours d’eau douce), et la difficulté d’accès à l’eau potable que rencontre une partie des êtres humains.

Comme l’explique la vidéo, près de 47% de la population mondiale (3,5 milliards de personnes) boivent une eau dangereuse pour la santé chaque jour et 1,8 milliards d’entre eux boivent de l’eau contaminée par des matières fécales !

L’idée n’est cependant pas de boycotter aveuglément tout ce qui favorise le gaspillage de l’eau, mais plutôt de repenser notre rapport à celle-ci et à l’environnement.

Mieux connaître les ressources terrestres en eau et leur affection, c’est la première étape pour repenser son exploitation, et changer ses habitudes de consommation !

big-ecologie-cop21-petition-expliquee

Car même avec toutes les innovations dont est capable l’être humain, viendra bien un moment où l’or bleu deviendra une rareté pour tous…

Et toi qu’en penses-tu ? Réfléchis-tu au quotidien à ta consommation d’eau ? Viens en parler dans les commentaires !

big-datagueule-viande-climat


Chloé P.

Chloé s'occupe de la rubrique Devenir Adulte mais à côté elle aime les salopettes, son furet et l'anglais. Elle parle tout le temps depuis qu'elle a perdu son bouton off, à la naissance.

Tous ses articles

Aucun commentaire

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!