Comment et à quelle fréquence laver son soutien-gorge

Tu portes peut-être ton soutien gorge maintes fois, jusqu'au jour où tu te demandes si ce n'est pas le moment de le laver. Caroline t'éclaire sur le lavage du soutien-gorge !

Comment et à quelle fréquence laver son soutien-gorge

Il y a certains vêtements dont l’entretien est mystérieux. Comme les manteaux par exemple, dont je te disais tout dans un article dédié.

Cette fois-ci, je m’attaque aux soutiens-gorge, dont la fréquence de lavage peut elle aussi ne pas être très évidente.

Laver un soutien-gorge : si c’est trop souvent, ça peut l’abîmer

Si tu laves tes soutiens-gorge à chaque utilisation, il risquent de s’abîmer très rapidement. Ils sont généralement fabriqués avec des matières délicates et fragiles, c’est pourquoi trop les laver pourrait les déformer.

Moins tu laves un soutien-gorge, moins tu utilises de lessive, moins il va se déformer et moins tu auras à le changer !

À la fin, tu économises donc une somme d’argent non-négligeable.

Souvent, les soutiens-gorge étant chers, ce n’est pas la pièce que tu vas avoir en grande quantité dans ton placard.

Et comme ils se lavent à part, ce ne serait pas très rentable de les laver hyper souvent en faisant une grosse lessive pour trois pauvres soutifs.

Laver un soutien-gorge : trop rarement, ça peut l’abîmer

Cependant, si tu ne les laves vraiment pas assez souvent, des bactéries vont s’accumuler dans le tissu et ça risque de devenir plus compliqué de bien les nettoyer au moment venu.

Tout dépend aussi de toi et de ce que tu fais de tes journées. Forcément, plus tu transpires, moins tu pourras porter un soutien-gorge longtemps sans le laver.

Pour éviter de le déformer, mieux vaut d’ailleurs éviter de porter le même soutien-gorge plusieurs jours d’affilée.

Même si tu ne le mets pas au sale dès le premier jour d’utilisation, veille à alterner tes soutiens-gorge chaque jour.

Faire une pause va permettre au soutien-gorge de « récupérer » et de moins se déformer au fil du temps.

La fréquence de lavage du soutien-gorge dépend aussi de chacun·e

Pour résumer, la fréquence de lavage d’un soutien-gorge est surtout personnelle et au feeling.

Le mieux reste évidemment de passer à l’action avant que ce dernier ne tourne au jaune et commence à développer une odeur étrange…

C’est d’ailleurs assez possible que tu procèdes déjà comme expliqué dans cet article.

Parfois, j’ai l’impression que c’est presque un tabou de ne pas laver son soutien-gorge très souvent. La vérité est que d’après mon expérience, rares sont les personnes qui lavent leur soutien-gorge plusieurs fois par semaine.

Ce sont déjà des pièces chères, et ce n’est pas la même chose qu’une culotte ou des chaussettes, qui sont en proximité avec des zones qui développent toutes sortes de fluides et de la transpiration.

Ça dépend aussi parfois de la taille de poitrine. Plus tu es pourvue, plus tu as de chances d’avoir des zones propices à la transpiration et de « salir » le soutif.

Pour les soutiens-gorge de sport, ça te parait peut-être déjà assez évident. Mais après une grosse séance de sport il y a des chances que tu n’aies pas envie de remettre ton soutien-gorge actuellement imbibé de transpiration une nouvelle fois !

Ça va dépendre du niveau d’activité de ta séance, bien sûr. Par exemple, si ‘est une séance d’étirements, tu peux facilement décaler le lavage à une autre fois.

Comment laver un soutien-gorge

Bien sur, si tu veux vraiment en prendre extrêmement soin, tu peux laver ton soutien-gorge à la main. Mais il y a des chances que tu n’aies pas le temps pour ça.

C’est pourquoi les machines à laver proposent des options similaires au lavage à la main, avec des programmes délicats qui n’abîmeront pas tes soutiens-gorge.

Laver son soutien-gorge à la machine

Voici comment procéder.

  • D’abord, veille à bien bien fermer les soutifs pour pas que les agrafes n’abîment le tissu. Tu peux aussi les glisser dans une poche de protection.
  • Choisis le programme le plus délicat que propose la machine que tu utilises.
  • Vérifie que ta lessive est adaptée aux matières délicates.
  • Sinon, tourne-toi tout simplement vers une bouteille de shampoing. Ça fonctionne très bien et ça a l’avantage d’être une méthode douce.
  • Ne mets pas tes soutiens-gorge au sèche-linge, la chaleur pourrait les abîmer. Laisse-les simplement sécher à l’air libre à leur rythme.

Laver son soutien-gorge à la main

Si tu préfères quand même faire un lavage à la main, les même critères s’appliquent au niveau du choix de la lessive.

Ensuite, remplis un évier d’eau tiède et laisse tremper quelques minutes tes soutiens-gorge. Puis munis-toi de ta lessive ou de ton shampoing et frotte délicatement la chose.

Vide l’eau sale et rince abondamment ton linge.

Et voilà, tu sais tout sur le lavage des soutiens-gorge.

À quelle fréquence laves-tu ton soutien-gorge ? As-tu d’autres astuces de lavage à partager ?

À lire aussi : Comment choisir le bon soutien-gorge

Commentaires

SoChanie

Moi qui pensait que la réponse était "Quand il reste de la place dans la machine à laver", me serais-je trompée tout ce temps ?! :non:
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!