Comment et à quelle fréquence faut-il laver son manteau ?

Tu ne penses jamais vraiment à laver ton manteau et ne sais même pas si oui ou flûte il faut le faire un jour ? Caroline vient à ta rescousse et te dit tout sur le lavage du manteau !

Comment et à quelle fréquence faut-il laver son manteau ?

L’hiver touche bientôt à sa fin et tu réalises peut-être que tu as porté ton manteau toute la saison sans le laver. Là, tu te demandes donc si tu aurais dû.

Et d’ailleurs, tu te demandes également comment diantre es-tu censé·e procéder au dit lavage.

C’est à ce moment que j’interviens pour éclairer ta lanterne.

À quelle fréquence laver son manteau ?

Si tu n’as pas lavé ton manteau de toute la saison, ne te sens pas sal·e, tu as bien fait.

Un manteau ne se lave qu’une fois par an, c’est bien assez ! Sauf cas exceptionnel bien sûr où tu l’aurais fait tomber dans une soupe de tomate géante et qu’un lavage d’urgence s’impose.

Ton manteau est fait pour être résistant aux tâches, poussières, liquides et agressions extérieures.

Les matières utilisées font en sorte que, quand bien même une quelconque tâche il y aurait, celle-ci ne se voit pas et parte facilement.

Comment laver son manteau : la préparation

Tout d’abord, inspecte l’étiquette.

S’il est composé d’acrylique, de coton, de viscose, de polyester ou de polyamide, tu sais déjà que tu peux sans problème le laver à l’eau.

C’est important de bien regarder tous les composants.

Si parfois la matière extérieure du manteau est solide, il n’en va pas de même pour la doublure, qui est plus fragile et pourrait ressortir de la machine toute moche et rétrécie si tu ne choisis pas le bon programme.

Et d’ailleurs, l’étiquette de ton manteau t’indique aussi par des symboles précis si celui-ci se met à la machine, au sèche-linge, ou s’il se lave à sec.

Si tu n’es pas très familière avec les cryptogrammes liés à la lessive, je te conseille de faire un tour sur cet article qui t’expliquera tout de manière très visuelle !

Tu y trouveras tous les symboles et leurs significations.

Pour les manteaux comportants de la fourrure (vraie comme fausse) au bord de la capuche, il faut séparer celle-ci du reste.

Seulement si elle s’enlève, bien sûr ! Ne l’arrache pas, elle est sûrement accrochée par des boutons pressions par exemple.

En fait, retire tout ce qui est amovible sur ton manteau afin de laver les pièces séparément.

Comment laver son manteau : le lavage à la main ou délicat

Maintenant, voici comment tu vas procéder pour le lavage.

Tout d’abord, il vaut mieux que tu laves ton manteau à la main.

Certaines machines proposent le programme « à la main ». Tu peux l’utiliser en t’assurant que tu choisis son option « délicat » maximum ! Tu peux aussi utiliser la fonction « laine », qui est très douce.

Si toutefois tu veux être sûr·e de ne pas abimer un poil de ton manteau, rends-toi au puits.

C’est faux.

  • Rends-toi dans ta cuisine ou dans tout autre endroit comportant un grand évier.
  • Remplis-le d’eau froide et ajoute un détergent spécialisé pour la laine (même si ton manteau n’est pas en laine. Comme ça, tu es sûre de ne pas l’agresser.)
  • Plonge la bête dans les tréfonds de ton évier, puis laisse-la reposer ainsi plusieurs minutes durant.
  • Retire le manteau de l’eau et change-la pour de la nouvelle eau propre (toujours froide).
  • Re-plonge ton manteau dans l’eau en le tournant, le retournant, l’essorant mais sans le tordre. Répète cette action maintes fois.

You riiiiiiiince, you riiiiiiiiiince

Tu peux vider ton évier, remettre de l’eau propre et répéter ce cycle autant de fois que tu penses qu’il y en a besoin.

Comment laver son manteau : l’essorage

  • Sors ton manteau de l’eau et étale-le sur une grande serviette.
  • Enroule-le ensuite à l’intérieur tel un burrito. Tu peux faire un peu pression pour que la serviette absorbe un maximum d’eau.
  • Laisse reposer quelques minutes (j’ai l’impression d’écrire une recette de cuisine).
  • Enfin, enfile-le sur un cintre et accroche-le quelque part.
  • Évite les pinces à linge qui pourraient laisser leur marque sur le vêtement, ce qui te donnerait par la suite l’air ridicule.

Et voilà, tu sais désormais tout sur le lavage des manteaux ! Tu peux maintenant vagabonder dans un apparat propre.

Si ces informations t’ont été utiles, partage-les à tous tes ami·es et exprime ta joie dans les commentaires !

À lire aussi : Comment savoir que tu ne portes pas la bonne taille de soutif

Carotte

Carotte

Carotte est rédactrice Mode. Elle aime tout ce qui est les chiots, les graines et l'automne. C'est aussi elle qui écrit cette description à la troisième personne.

Tous ses articles

Commentaires

Misara

Comme j'ai un uniforme biiiien relou, j'ai investis dans la carte de pressing.
Du coup, depuis, chaque printemps, mes 4 manteaux passent au pressing. Résultats des courses, mon manteau rouge est toujours aussi rouge que depuis son achat ... il y a 10 ans !
Comme j'ai aussi un manteau rose, il m'arrive parfois de le faire laver mi saison, manière de ne pas me balader avec des manches plus grises que roses ^^

Bon l'inconvénient, c'est qu'ils restent en très bon état au fil des ans ... donc je culpabilise de les changer alors qu'ils sont parfaits ... donc je les garde même si j'aimerai bien en changer XD
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!