Ana parle du fait de travailler dans un milieu masculin dans Cher Corps

Par  |  | 2 Commentaires

Cher Corps nous présente Ana, une jeune femme inspirante qui a évolué dans l'adversité autant sur le plan personnel que professionnel !

Ana parle du fait de travailler dans un milieu masculin dans Cher Corps

WOUHOU cette semaine, Léa Bordier nous gâte !

Dimanche, sortait le Cher Corps de Victoria. Et mardi, le premier épisode d’EXILÉES, la série qui donne la parole à des femmes réfugiées.

Deux vidéos top donc, suivies d’un nouvel épisode de Cher Corps.

Cher Corps : Ana et le harcèlement scolaire

Ana a 26 ans. Elle explique que si son rapport au corps est aujourd’hui pacifique, il y a eu des périodes plus compliquées. 

Victime de harcèlement scolaire, elle a très rapidement pris conscience de sa singularité.

Ana explique qu’à l’école, la moindre différence est remarquée, scrutée, utilisée contre l’autre.

C’est en changeant de collège qu’elle a pu accepter sa singularité. Et finalement, c’est dans ce cadre qu’Ana s’est construite !

Cher Corps : Ana et son évolution dans un milieu masculin

Ana a étudié et travaille actuellement dans un milieu d’hommes, le bâtiment. C’est là qu’elle s’est forgé une carapace.

C’est assez fascinant de l’écouter en parler. De tout ce qui l’a saoulée en tant que femme dans un environnement très masculin.

Ana explique qu’en s’acceptant dans sa vie personnelle, elle s’est acceptée dans son milieu professionnel.

Et cette assurance, c’est ce qui lui a permis d’aider sa petite sœur à également accepter sa différence !

À lire aussi : J’ai testé pour vous… bosser dans le BTP, un milieu 99% masculin

Un témoignage super doux, que j’ai envie de montrer à toutes les filles qui évoluent dans l’adversité.

Ne serait-ce que pour leur dire « Regardez comme elle est belle ! Regardez comme elle est forte et cool ! Regardez comme c’est possible que ça aille ! ».

Bravo Ana ! Mais aussi bravo Léa, qu’on retrouve dimanche sur sa chaîne pour un épisode particulier de Cher Corps.

En effet, c’est une dame de 72 ans qui viendra nous parler de son rapport au corps.

N’hésitez pas à cliquer sur la petite cloche sous la vidéo pour avoir une notif’ quand un autre épisode sort !

À lire aussi : Dans Cher Corps, Alice fait l’apologie de l’amour de soi (et des autres)

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Margaux Palace

Prêtresse de la cuisine : comme dans les cités d’or mais avec du fromage. Ses cheveux sentent le chocolat et ses doigts l’échalote, mais elle mélange pas les deux ça va on est pas des bêtes.


Tous ses articles

Commentaires
Forum (2) Facebook ()
  • Endless
    Endless, Le 13 juillet 2017 à 21h23

    Cette vidéo est vraiment super <3 ! J'ai un parcours très similaire, un nez également marqué, et j'ai eu les mêmes angoisses, les mêmes soucis. Niveau professionnel, j'aurais dit exactement la même chose. Et puis moi aussi je me suis acceptée notamment avec le regard de ma famille, le fait de partager ces caractéristiques physiques avec les gens que j'aime plus que tout au monde m'a appris à en être fière.
    Je suis vraiment très touchée par cette vidéo !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!