« Ça fait quoi d’être un vendu ? » : Casey Neistat répond (et c’est parfait)

Par  |  | 5 Commentaires

Le youtubeur américain Casey Neistat a beaucoup été critiqué ces derniers temps. Certain•es disent qu'il est un vendu. Voici sa réponse.

« Ça fait quoi d’être un vendu ? » : Casey Neistat répond (et c’est parfait)

L’américain Casey Neistat est de retour sur YouTube pour une vidéo de développement personnel.

Celui qui est devenu célèbre grâce à ses vlogs quotidiens (arrêtés depuis quelques mois) revient sur un reproche qu’on lui a fait de très nombreuses fois dernièrement : celui d’être un « vendu ». Effectivement, il a cédé sa boîte Beme au groupe CNN pour plusieurs millions de dollars, selon le Wall Street Journal.

Je vous rassure tout de suite, non, ce vidéaste ne se considère pas comme tel. Il préfère d’ailleurs tenir un discours très inspirant à ce sujet : ça veut dire quoi, être un vendu ?

Sellout, la vidéo de Casey Neistat où il parle d’être un vendu

La vidéo est en anglais mais je vous en ai traduit une partie !

Casey précise dès le début de la vidéo que les billets qu’il brûle sont des faux. 

« « Être vendu » est l’une des expressions les plus difficiles pour moi à entendre. Les gens qui disent que telle personne est « vendue » n’ont aucune idée de ce dont ils sont en train de parler.

Quand on est enfant, les buts dans la vie ne sont limités que par notre imagination. (…)

Et puis après, on vieillit. La réalité prend une place de plus en plus grande et l’imagination commence à se faire doubler par elle.

Il y a les factures, les parents qui nous disent de trouver un travail, les prêts étudiants et même la peur de l’échec.

À lire aussi : Ma vérité sur l’âge adulte

Tout cela nous éloigne de nos rêves. C’est donc à ce moment là que la plupart des gens les abandonnent pour embrasser la réalité. (…)

[Il brandit un papier avec marqué : RÉEL]

Voyez, ceci est réel. C’est vraiment la réalité. Et ça m’a frappé quand j’avais 15 ans, que je ne vivais plus chez mes parents, que ma copine était enceinte et que je devais trouver un job. Mes rêves, je les ai mis de côté. (…)

À ce moment précis, celui où vous êtes coincé dans cette situation, vous faites ces promesses à vous-même : vous ne laisserez jamais tomber vos rêves. (…)

Ma transition a duré près de 20 ans, partant de l’adolescent qui faisait la plonge pour survivre jusqu’à avoir la mainmise sur mes rêves. (…)

La transition est faite de longues années de travail difficile, de coups de pied aux fesses, et de croyances en quelque chose qui n’existe même pas… Et les gens qui utilisent l’expression « vendu » aiment l’ignorer. Ils aiment prétendre que tout ça n’est jamais arrivé. (…)

Arrivé à un stade, tu passes d’un coup de l’image du mec qui réalise ses rêves à celle de vendu. (…) « Être un vendu » est une expression inventée par des gens jaloux et lâches. (…)

Alors si vous êtes un petit musicien qui gagne 20$ pour jouer dans un bar, un artiste qui est invité à exposer ses peintures dans l’immeuble où travaille votre mère, ou si vous êtes un youtubeur qui gagne 250$ pour promouvoir des bonbons, n’ayez pas peur d’être traité de vendu.

Vous êtes simplement en train de faire le premier pas : permettre à vos rêves de devenir votre réalité. »

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Pour vous abonner à la chaîne YouTube de Casey Neistat, cliquez ici !

big-casey-neistat-vlog


Anouk Perry

Anouk est rédactrice Sexe, Société et Feel Good ! Sa devise dans la vie ? YOLO. Si elle a l'air d'avoir un balai dans le cul, ne vous inquiétez pas. Il s'agit en fait d'un aspirateur.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Gringo
    Gringo, Le 6 février 2017 à 22h24

    @Tante Clara Il est sur TMC qui appartient à TF1 et du temps du petit journal se moquer de TF1 faisait parti de son fond de commerce.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!