« Tu peux tester mon balai et jouer avec mon Vif d'Or » -
« Voudrais-tu serpenter dans un lit avec moi ? » (Jeu de mot avec « Slytherin » : Serpentard et « slither into » : se glisser dans) -
« Tu es comme une sœur pour moi » -
« L'hiver n'est pas la seule chose qui va venir ce soir » -
« Laisse-moi entrer dans ton cœur » -
« Je planterais bien mon bâtonnet de poisson dans ta crème anglaise » -
« Tu pourrais être mort pendant deux ans que je penserais toujours à ce cul » -
« Sois méthamphétamien-ne » -
« Il n'y a pas de mots pour narrer ce que je ressens pour toi » -
Obama self -> all by myself -> tout-e seul-e (comme dans la chanson de Céline Dion) -
« Chaque jour sans toi est comme une année sans Oscar » -
« Tu as mis mon cœur en Cage » -
« Je te ferai crier » -
Même le Doge s'y met. Wow. -
« Est-ce que tu t'appelles Wi-Fi ? Parce que je sens une connexion » -
1 / 15

Utilise les flèches de ton clavier pour faire défiler les images du diaporama :)

Les cartes de Saint Valentin débiles de Tumblr rendent hommage à la pop culture

Par  |  | 7 Commentaires

Pour la Saint Valentin, Tumblr se remplit de cartes qui fleurent bon la pop culture. Lady Dylan vous donne cinq bonnes raisons d'y accrocher.

Depuis quelques semaines, un étrange phénomène s’est saisi de Tumblr. Toute l’imagination des utilisateurs se mobilise pour créer des cartes de Saint Valentin aux accents geeks, mettant en scène les univers et les héros de la pop culture, d’Harry Potter à Morgan Freeman en passant par le Doge. Voici pourquoi elles valent le détour.

Elles sont moches (mais c’est exprès)

Fond criard, détourage hasardeux, Comic sans MS : le trio gagnant qui hurle à la fois « fait sous Paint » et « second degré ». En période de Saint Valentin, la limite avec le kitsch est souvent fine alors autant l’assumer pleinement, à quelques centaines d’années-lumières de la frontière du bon goût.

Elles sont drôles (à condition d’avoir un humour douteux)

On oscille le plus souvent entre les jeux de mots tirés par les cheveux (« slytherin to bed ») et les références culturelles qui en disent long (« je t’aime comme une sœur » dans la bouche de Jaime Lannister). Rien de tel pour dédramatiser une carte de Saint-Valentin qu’une bonne vieille vanne, surtout si elle est un peu dégueulasse. Ce qui nous amène à…

Elles sont crues (enfin, certaines)

Une bonne partie de ces cartes sont plus des invites sexuelles que des déclarations d’amour, ce qui est idéal pour contrer le côté un peu neuneu de la fête. Mais même les plus romantiques peuvent être franchement dérangeantes (parlons de Jaime et Cersei) (parlons de Daenerys et de son cœur de cheval). Pratique pour vérifier que votre âme sœur est sur la même longueur d’onde que vous.

Elles sont pointues (pas de connotation phallique)

Comme l’humour, les références communes sont un facteur de rapprochement. Une façon subtile de proclamer « je suis celle/celui qu’il te faut puisque moi aussi j’aime Game of Thrones, regardons des séries roulé-e-s sous la couette en mangeant des chips et en mettant des miettes partout ». Tout ça en une carte. Balèze.

Vous pouvez les faire vous-même

Oui, ces cartes sont toutes en anglais et c’est bien dommage, mais l’avantage du design Paint c’est que c’est facile à reproduire. Votre personnage préféré n’est pas représenté, vous ne trouvez pas la formule pour exprimer votre amour ? Sortez votre plus beau logiciel de dessin et lancez-vous ! Nous on attend vos créations.

LA MADBOX GIRL POWER

8 surprises personnalisées par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Lady Dylan


Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Wildation
    Wildation, Le 17 février 2016 à 15h42

    Ces Valentines cards sont unes des raison du pourquoi j'aime internet!!!
    Perso, faisant parti d'une fanbase de folie (ouioui), un bon nombre de v-cards avec des inside jokes sont sortis et 'ai beaucoup ri! (jvous mets un ptit lien même si vs comprendrez pas toutes les blagues https://www.tumblr.com/search/phan+valentine+cards)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!