Caroline, 22 ans

On a rencontré Caroline et Géraldine, deux victimes de la mode. Voici le portrait mode de Caroline, fervente passionnée de fringues. Géraldine, elle, arrive dans la semaine… mmZ : Qu’est-ce que c’est pour toi la mode ? Caroline : Pour moi, la mode, c’est une raison de vivre… non, ne faisons pas de clichés. Oui, […]

On a rencontré Caroline et Géraldine, deux victimes de la mode. Voici le portrait mode de Caroline, fervente passionnée de fringues. Géraldine, elle, arrive dans la semaine…

mmZ : Qu’est-ce que c’est pour toi la mode ?
Caroline :
Pour moi, la mode, c’est une raison de vivre… non, ne faisons pas de clichés. Oui, je suis passionnée de fringues et je suis en mastère de lettres professionnelles parce que j’aimerais bosser dans la rédaction d’un magazine de mode. Je lis Elle toutes les semaines et j’aime bien anticiper les tendances, c’est surtout ça pour moi qui est intéressant dans la mode, c’est de voir venir les choses. Pas forcément d’être comme tout le monde justement, parce qu’une fois qu’on est à la mode, tout le monde est pareil, mais justement, c’est le fait de prévoir et de savoir ce qui va passer et ce qui va plaire à tout le monde. Sentir un peu comme Baudelaire… Bah on est en lettres hein… Traumatisées de la vie.

mmZ : Peux-tu décrire ton look d’aujourd’hui ?
Caroline :
Mon look d’aujourd’hui… alors cet hiver, essentiellement, c’est la mode des pays de l’Est… (sourire) Mon look d’aujourd’hui, c’est esprit Maje, même si je peux pas m’acheter tout le temps des fringues chez Maje, mais oui, c’est romantique, un peu cassé par le côté des bottes de motards qui cassent les jambes nues et ma veste officier parce qu’il faut une veste officier cet hiver.

mmZ : Et ton look en général ?
Caroline :
Généralement, j’essaie de suivre les tendances de la mode comme tout le monde. Victime de la mode…

mmZ : T’es une fashion victime en fait ?
Caroline :
Oui, mais bon, en même temps, en essayant aussi d’intellectualiser les choses parce que je trouve ça con de se ressembler et faut savoir être originale. C’est pour ça aussi que ça me plait de rencontrer au cours de mon parcours universitaire des professionnels qui lancent des choses originales.

mmZ : Où puises-tu ton inspiration ?
Caroline :
Essentiellement dans les magazines. Puisqu’en lisant Elle toutes les semaines, on a quand même un aperçu de ce qu’il va se produire. Certains magazines comme Glamour où la rédaction est quand même vachement bien orchestrée. En faisant énormément les magasins toutes les semaines, tous les jours.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire