Exclu mad ! Cam Clash et la discrimination à l’embauche

En exclu sur madmoiZelle, un extrait du prochain épisode de Cam Clash, l’émission de France 4 réalisée en caméra cachée, qui portera notamment sur la discrimination à l’embauche.

Exclu mad ! Cam Clash et la discrimination à l’embauche

Cam Clash continue de se pencher sur toutes ces « petites » situations de discrimination au quotidien dans son prochain épisode, qui sera diffusé le mardi 3 mars prochain à 20h45 sur France 4 ! Au programme : harcèlement sexuel au travail, propos sexistes, misogynie et discriminations à l’embauche.

Et c’est ce dernier sujet que nous sommes bien contentes de pouvoir vous présenter en avant-première, avec un court extrait très éloquent :

Après s’être penchée sur la question de l’antisémitisme et de l’intolérance envers les personnes croyantes en France, qui fait plus que jamais débat, l’émission réalisée en caméra cachée cherche à tester les réactions des gens face à des cas de discrimination à l’embauche. Un sujet dont on parle beaucoup moins, mais qui n’est pas moins omniprésent dans la société actuelle.

À lire aussi : Discrimination à l’embauche : expériences et mécanismes

Cet extrait illustre un cas encore bien trop courant en 2015, la discrimination à l’embauche liée au genre. On y voit une dizaine de jeunes femmes assises autour d’une table, visiblement là pour une session de recrutement mené par ce qui semble être le responsable des ressources humaines (ou équivalent) de la compagnie concernée. Joué, on l’aura compris, par le comédien de l’émission, et qui n’y va pas par quatre chemins :

Vous n’avez pas d’enfants ?

Avouez que ça commence bien, niveau « questions types d’un entretien d’embauche ». Mais soit. Les candidates ne relèvent pas et laissent l’entretien se poursuivre. Sauf que leur recruteur potentiel n’a pas de vouloir lâcher le morceau, et en rajoute trois couches, si j’ose dire, sur la question des enfants que ces dames ne manqueront pas de pondre pendant leur contrat.

Si vous imaginez que le métier qu’on vous propose est compatible avec une garde d’enfant…

Vous n’avez pas l’intention d’avoir des enfants rapidement ?

Personne n’est enceinte, j’espère, parmi vous ?

Que des questions indiscrètes qu’un employeur, croyez-le ou non, n’est pas en droit de poser à une femme lors d’un entretien d’embauche, comme si le fonctionnement de son utérus devait entrer en ligne de compte au même titre que ses qualifications, ses ambitions professionnelles et ses compétences personnelles.

À lire aussi : Moi, mes compétences, et… mon utérus — Témoignage

Et côté réactions, que se passe-t-il ? Une candidate s’offusque rapidement des questions du recruteur, et finit par quitter la session : « J’ai pas envie de travailler dans une entreprise qui est aussi discriminante que la vôtre ». On a envie de l’applaudir, et de se demander pourquoi les autres ne la suivent pas, n’est-ce pas ?

Hélas, si elle a raison de se mettre en colère, il n’est pas facile, surtout de nos jours, de refuser un poste de cette manière. Même si on se retrouve victime de discrimination dès la session de recrutement… et qu’on a des chances de se voir proposer un salaire diminué par son aptitude à concevoir.

À lire aussi : Cam Clash, une caméra cachée sur les discriminations du quotidien

Et toi, comment penses-tu que tu aurais réagi ? 

Ce soir, à partir de 20h50, viens commenter l’émission en direct sur le forum !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Ya
    Ya, Le 3 mars 2015 à 21h04

    Je n'arrive à y regarder ni depuis pluzz ni depuis france4.fr/direct, 30 fois que j'actualise et ça bloque après la pub :mur:

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)