Béatrice Martin alias Coeur de Pirate fait un coming-out émouvant

Béatrice Martin, plus connue sous son nom de scène, Coeur de Pirate, a fait son coming-out dans une lettre vraiment émouvante.

Béatrice Martin alias Coeur de Pirate fait un coming-out émouvant

En ces temps sombres pour les personnes LGBT, malgré le « Pride Month » (mois des fiertés), américain, c’est le moment d’un petit coup de boost, par exemple sous la forme d’une personne qui dirait « moi non plus, je ne suis pas hétéro, ça va aller ».

Et c’est exactement ce qu’a fait la chanteuse Béatrice Martin, aliasCoeur de Pirate, dans un coming-out plutôt émouvant publié sur Noisey.

Béatrice Martin fait son coming-out

À lire aussi : Ingrid Nilsen, célèbre youtubeuse beauté, fait son coming-out dans une vidéo émouvante

Internet peut être un endroit merveilleux. C’est là que j’ai commencé à me sentir comme une hypocrite. Toute cette situation m’a fait reconsidérer mon honnêteté. Je suis passée par beaucoup de changements.

En tant que personnalité publique, je me suis toujours demandé quelle position adopter concernant ma vie privée : qu’est-ce que je peux dire ou ne pas dire ? Bien entendu, c’est ma vie « privée », je peux en dire ce que je veux, mais vraiment, il y a du bon à être honnête. Ca n’est pas simplement pour moi, mais aussi pour les gens qui me considèrent comme une personne cool. Ce que j’essaie d’être.

Mes premiers sentiments amoureux visaient une fille.

À lire aussi : Le Comité des Reprises reçoit Coeur de Pirate !

J’ai opté pour un « mode de vie hétérosexuel », par peur d’être rejetée. Après des années à m’être sentie bizarre, autant au lit que dans mes relations, je me suis posée, j’ai enterré mes sentiments très profondément, j’ai eu un enfant, et j’ai pensé que tout irait bien.

J’avais tort. Tout ce que j’avais réprimé pendant des années a déboulé le jour où mon enfant est né.

C’est pour cela que je fais mon coming-out en tant que personne queer aujourd’hui, parce que je ne peux plus avoir peur de ce que les gens pourront penser de moi. Je ne peux pas avoir peur qu’on arrête d’écouter ma musique, ou que les parents refusent que leurs enfants m’écoutent parce que j’aime qui je veux aimer.

Je fais mon coming out pour ma fille qui doit apprendre que l’amour n’a pas de couleur de peau, de religion, de genre ou d’orientation. Même si la famille qu’elle connaissait au tout début ne sera plus la même, elle mérite tout l’amour dont elle a besoin.

Je fais mon coming out pour les victimes qui ont perdu la vie parce qu’elles voulaient célébrer qui elles étaient vraiment.

Ce n’est pas simple pour moi d’écrire tout ça. Mais je sais que c’est pour la bonne cause. Je suis certaine que si vous n’êtes pas dans une grande ville et que vous êtes effrayé•es d’accepter qui vous êtes vraiment, ce qu’il se passe à Orlando peut vous effrayer, et vous empêcher de devenir la personne que vous êtes fait•e pour être.

C’est mon message pour vous, de la part de quelqu’un qui était terrifié aussi : j’ai trouvé du réconfort dans ma différence.

J’ai envie de dire merci, et bravo Béatrice Martin !

big-ellen-page-freelove-interview

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 32 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Naelia
    Naelia, Le 19 juin 2016 à 14h02

    C'est vraiment chouette pour Coeur de Pirate qu'elle ait eu le courage d'assumer tout ça. Un ami est gay et il n'arrive vraiment pas, ce n'est pas simple et ça m'a fait prendre conscience du chemin de croix personnel que ça pouvait être pour certaines personnes (en tout les cas pour lui).
    D'un point de vue très personnel, en lisant sa lettre, je me suis sentie super triste pour son mari. Bon, je suppose qu'il n'est pas triste et que tout va bien, mais j'ai transposé l'histoire sur moi et je pense que je le vivrais super mal. Je vais me marier l'an prochain et j'ai eu une discussion avec mon fiancé sur le sujet car j'ai tout d'un coup eu peur qu'il change, qu'il se révèle être queer comme Coeur de Pirate. Non pas que ça soit un problème de l'être et que je deviendrais fâchée si c'était le cas, mais je serai triste de quitter ce rêve d'un couple qui s'aime et qui cherche la fidélité et l'indissolubilité (ce sont mes rêves, qui n'engagent bien sûr que moi). Heureusement on est pas célèbres car je le vivrais encore plus mal qu'il reçoive des milliers de messages de soutient et moi rien, juste triste dans mon coin sans pouvoir rien dire (ouai bon bref, j'ai fait une psychose sur ce truc -_-' )

Lire l'intégralité des 32 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)