Live now
Live now
Masquer
coming-out-youtubeuse-beaute
Actualités

Ingrid Nilsen, célèbre youtubeuse beauté, fait son coming-out dans une vidéo émouvante

Ingrid Nilsen, youtubeuse star aux États-Unis, a profité de sa notoriété pour faire son coming-out et pour parler ouvertement de l’homosexualité.

Avec plus de trois millions d’abonnés sur sa chaîne, Ingrid Nilsen est l’une des youtubeuses beauté les plus connues aux États-Unis. Ce mardi 9 juin, elle a posté une vidéo intitulé Something I Want You To Know (Coming Out) que l’on peut traduire par « Quelque chose qu’il faut que vous sachiez ».

Dans cette vidéo de presque 20 minutes, elle ne parle pas de la dernière coloration à la mode ou de sa marque d’eye liner favorite mais se livre plus personnellement en rendant publique son homosexualité. Un geste courageux de la part d’une star du Net, qui a décidé de parler d’un sujet qui n’était pas forcément attendu par les membres de sa communauté.

À lire aussi : Ellen Page fait son coming-out dans un discours plein d’émotions

La jeune femme de 26 ans entame son discours en disant :

« Il y a quelque chose que je voudrais que vous sachiez… Et cette chose est que… je suis gay ! Je me sens tellement bien d’avoir dit ça ! »

Les larmes aux yeux, soulagée d’avoir enfin fait son coming-out, Ingrid poursuit en se livrant sur son passé  :

« C’est quelque chose que j’ai toujours su, si je m’en réfère à mes lointains souvenirs. C’était compliqué de le transformer en mots pour décrire ça, ça a juste toujours été là. Ce n’est pas quelque chose que j’ai choisi. C’est une partie de moi depuis toujours. »

Elle tente de se remémorer à partir de quand elle a compris qu’elle était lesbienne :

« J’ai toujours été attirée par les filles, tous mes « crush » amoureux ont été envers des filles. »

Dans cette vidéo, la youtubeuse se confie sur son entourage et l’environnement dans lequel elle a évolué :

« J’ai grandi dans un environnement où l’homosexualité n’était pas très acceptée… Elle était acceptée par certain•e•s mais pas la majorité, et c’était difficile. »

Elle termine en disant :

« Je veux vivre ma vie sans me sentir coupable, parce que je suis fière de ce que je suis. »

Le message positif, délivré par la youtubeuse, pourrait aider des milliers de jeunes (ou moins jeunes) femmes qui n’osent pas faire leur coming-out et leur permettre de vivre pleinement, sans se cacher !

À lire aussi : Maman, je craque — Lettre ouverte de ta fille lesbienne


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

31
Avatar de Smiley
17 juin 2015 à 03h06
Smiley
Ce genre de vidéo est utile, selon moi. Parce qu'elle ne fait pas que balancer son coming-out comme si ça sortait de nulle part, non, elle dit ses doutes, ses questionnements, tout le chemin par lequel elle est passé et que d'autres ont pu traverser aussi. Or c'est un chemin qu'on parcourt seul, dans sa tête et dans son corps, et savoir que d'autres le suivent aussi, eh ben ça donne de la force. Même si on n'adhère pas à 100% à la forme de la vidéo (moi aussi le talk à l'américaine a tendance à m'énerver mais c'est leur manière de parler), on ne peut pas nier que ce qu'elle dit sonne vrai. Elle est elle même, elle est honnête, c'est ça qui est à la fois émouvant et peut donner du courage à certains, ou faire comprendre à d'autre ce qu'une lesbienne peut ressentir. Et, punaise, bravo, parce que faire ça quand on sait que des millions de gens vont nous regarder (et certainement nous balancer des commentaires et pas que des gracieux), ça me semble comparable à sauter d'une falaise ! J'espère que le résultat lui sera plus bénéfique que néfaste (ce que j'imagine).
1
Voir les 31 commentaires

Plus de contenus Actualités

Source : Phillip Pessar / Flickr
Actualités mondiales

Aux États-Unis, un ado meurt après le « One Chip Challenge », énième défi dangereux

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Capture d'écran Youtube
Société

Poupette Kenza accusée d’avoir tenu des « propos antisémites », la Dilcrah saisit la justice

5
Deux femmes s'embrassent sous un drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT © Gustavo Fring de la part de Pexels
Société

La Gen Z, plus LGBT+ que ses ainées ? Une étude le confirme

7
delia-giandeini-unsplash lgbtqi lives matter
Actualités mondiales

En Argentine, trois femmes brûlées vives parce que lesbiennes

1
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Actualités France

Grâce à Judith Godrèche, l’Assemblée se dote enfin d’une commission pour protéger les mineurs dans le cinéma et la mode

Un couple d'homme en train de s'occuper de leur bébé né par Gestation pour Autrui // Source : alvarostock
Daronne

Timothée a fait le choix d’une GPA éthique : « si le consentement est éclairé, les femmes ne sont pas exploitées »

bulletin-salaire // Source : URL
Actualités France

Les fiches de paie vont bientôt être simplifiées, et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle

10
Hanny Naibaho festival
Actualités France

Ce festival mythique pourrait bien diparaître (et on est trop triste)

Sora Shimazaki / Pexels
Actualités

Un pédocriminel interdit d’IA pour les 5 prochaines années par la justice britannique, une première

5
Source : TF1 - Capture d'écran de l'émission Sept à Huit
Actualités France

Les nouvelles mesures autoritaires de Gabriel Attal pour lutter contre les violences entre mineurs

16

La société s'écrit au féminin