Les bases pour paupières : explications, conseils et sélection

Certaines ont déjà évoqué ça et là dans les forums de madmoiZelle comment faire tenir les ombres à paupières, surtout quand celles-ci sont poudreuses. Les bases pour paupières sont efficaces, toujours rentabilisées vu leur usage quasi essentiel. Petit tour d’horizon des solutions proposées sur le marché. Les bases pour paupières, kézako ? Une base pour […]

Certaines ont déjà évoqué ça et là dans les forums de madmoiZelle comment faire tenir les ombres à paupières, surtout quand celles-ci sont poudreuses. Les bases pour paupières sont efficaces, toujours rentabilisées vu leur usage quasi essentiel. Petit tour d’horizon des solutions proposées sur le marché.

Les bases pour paupières, kézako ?

Une base pour les paupières permet plusieurs choses. Tout d’abord, elle unifie ta paupière, afin de lisser les petits défauts, mais aussi lui donner une teinte neutre uniforme (on a souvent la peau un peu plus claire sous les sourcils). Elle permet également de faire ressortir les pigments d’un fard, très utile si celui ci est moyennement pigmenté et/ou de mauvaise qualité, et enfin elle l’empêche de creaser, autrement dit de filer dans le plis au bout de quelques heures. C’est donc un outil indispensable pour réussir un maquillage très soutenu, ou si tu dois le porter toute la journée/soirée.

Comment choisir ?

Déjà, il faut voir ce dont on a besoin. Certaines bases sont plutôt faites pour intensifier et faire durer les fards, quand d’autres sont plus utiles pour lisser la paupière. Enfin, il existe même des bases de couleurs pour par exemple travailler des smockys bien intenses. Dans tous les cas, les bases se présentent comme des « crèmes » plutôt grasses, qui vont justement pouvoir accrocher les pigments des fards. Il faut donc choisir selon l’usage que l’on compte en faire.

Les bases incolores sont idéales si on veut les utiliser tous les jours, tandis que les bases colorées sont réservées à celles qui veulent vraiment travailler sur certaines couleurs.

Comment les appliquer ?

Pour toutes les bases pour paupières avec applicateur type gloss, type contour des yeux, ou encore petit pinceau comme une touche-éclat, tu peux en mettre un peu sur la paupière puis bien étirer la matière de la paupière mobile jusqu’en haut de la paupière fixe, en tapotant. Tu peux directement appliquer ton ombre à paupières.

Pour les bases type fard gras colorés (paint pot, aqua cream), il suffit de travailler rapidement la couleur sur la paupière mobile et de l’étirer un peu (pas trop sinon l’estompage ne va pas être facile du tout), puis de poser son ombre à paupières par dessus. Il ne faut pas attendre car sinon l’accroche va être moins bonne.

Les bases en pot, incolores, s’appliquent au doigt sur toute la paupière, mobile et fixe, et offre une bonne unification.

Il existe également des crayons Jumbos (notamment chez NYX, vraiment pas chers), qui s’appliquent directement avec la mine puis à retravailler au doigt, pour bien disperser la matière là où on en a besoin. On applique ensuite son fard au pinceau, de préférence en tapotant et non en étiran, afin de bien faire accrocher la poudre et ne pas faire « bouger » la base en dessous.

Et le deux en un ?

Les anti-cernes font bien souvent double-emploi : en effet, certains sont formulés pour accrocher l’ombre à paupières, et ils unifient naturellement celle-ci. Pour celles qui n’ont pas de gros problèmes de tenue, appliquer un peu d’anti-cernes donne de bons résultats. Dans la même veine, on peut détourner une touche-éclat en l’étirant également sur la paupière.

Enfin, certaines bases de teint (comme la Beyond Natural de Revlon) peuvent se poser sur la paupière. Cependant, il faut faire attention et en aucun cas les appliquer près du canal lacrymal ou près des muqueuses de l’oeil, sous peine de picotements et larmes.

La sélection anti-gras des yeux

Version tube

bases paupières tubes

– Primer Potion d’Urban decay (16€) : très efficace, on en trouve en petit format dans presque toutes les palettes de la marque.
– Shadow Insurrance de Too faced (15€) : aussi célèbre que la primer potion, très efficace et simple à utiliser.
– Primer and Liner d’ELF studio (3€50) : pas aussi bonne que ses grandes soeurs, elle vaut néanmoins l’essai vu le prix riquiqui.
– Eye color fixe d’Agnès B. (12€) : vaut le coup avec les nombreuses réductions disponibles comme toujours sur le site du club des créateurs de beauté.

Version Pot & 2en1

bases paupières crème et 2en1

– Lemon Aid de Benefit (22€) : un produit présent sur le marché depuis de nombreuses années, mais qui peut avoir quelques faiblesses avec les couleurs vraiment intenses
– Prep+Prime de MAC (environ 20€)

– Stay don’t Stray de Benefit (27€) : très cher, mais pour celles qui veulent investir dans un bon anti-cerne qui fait double-emploi, c’est idéal
– Les Jumbos de chez NYX : peuvent colorer et servir de base, coûtent trois fois rien sur des sites comme Cherryculture.

Et vous, vous utilisez quoi ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 17 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mllemaryon
    Mllemaryon, Le 17 mars 2013 à 3h07

    Hello !!

    Nouvelle ... et débile ! lol
    j'ai une question assez bete :
    comment sait on quel type de teint on à ?
    jaune ? doré ? rose ?

    sur quoi se base t-on pour voir à quelle catégorie on appartient ?!

    merci !

    Bisous

    et surtout,
    ce site, ces post, ces conseils sont au top n changez rien !!

    Marion

Lire l'intégralité des 17 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)