Les bars à sourcils : que penser de cette nouvelle tendance ?

Avant, la femme exerçait en solitaire sa terrible activité d'éradication de son monosourcil, dans le calme et la pudeur nécessaires à cette lourde tâche. Désormais, on observe de plus en plus de bars à sourcils en France. On revient sur cette tendance énigmatique.

Les bars à sourcils : que penser de cette nouvelle tendance ?

Épiler un sourcil, on est d’accord, ça n’est pas hyper facile. On a tendance à tailler trop court, faire une courbe un peu trop originale pour cette partie du visage, ou encore tout s’enlever et donc se condamner à tout refaire au crayon pour pas avoir l’air un peu malade. Entre celles qui décident de tout éradiquer pour retravailler au maquillage, et celles qui ne touchent à rien, une majeure partie des filles s’occupent de ça toutes seules. Pourtant, on conseille bien souvent aux débutantes d’aller voir une professionnelle pour éviter la cata et surtout, trouver une forme qui nous convient. Depuis toujours, les esthéticiennes font un boulot d’enfer (les épilations sont les actes les plus effectués en instituts de beauté) mais une concurrence voit bientôt le jour : les bars à sourcils.

Non, un bar à sourcil n’a rien à voir avec un quelconque débit de boisson. En gros, c’est la déclinaison poilue du bar à ongles, concept américain : un corner implanté en parfumerie ou une chaine de boutiques propose des manucures express, avec ou sans rendez vous, un peu moins cher que chez une esthéticienne. Pour le sourcil, tu l’auras compris, c’est quasiment la même chose : ces petits ateliers te permettent d’aller te retailler la barre tranquille entre midi et deux, juste en t’asseyant dans un joli petit fauteuil.

Le premier a avoir lancé le concept en France est la chaine Sephora, qui importe alors dans certains de son magasin des Champs-Élysées, un corner d’épilation rapide et efficace, en partenariat avec la marque Benefit. En 20 minutes maxi, une esthéticienne formée aux techniques de la marque vous épile alors les sourcils à la cire. C’est douloureux, mais au moins on ne chipote plus 3 minutes devant le miroir pour savoir si ce poil, oui là celui là, on l’arrache ou pas.

bar à sourcils sephora benefitSurfant sur ce joyeux concept, la reine du sourcil américain nommée Anastasia Soare s’implante en France. Si toi non plus tu ne comprends pas comment on peut devenir une reine des sourcils, voici l’explication : cette américaine est la responsable des sourcils des stars, comme Catherdine Deneuve ou encore Madonna… le stylisme n’a aucune limite. Chez The Beauty Lounge, une boutique située à Paris dans le quartier du Marais, on propose donc là aussi des épilations selon sa méthode un peu particulière. A l’aide de pochoirs, on détermine quelle forme s’adapte le mieux à l’arcade sourcilière et on enlève tout ce qui dépasse. Chez Anastasia, on n’hésite même pas à faire usage des ciseaux, méthode peu conventionnelle. Avec sa marque, Anastasia Beverly Hills, on peut même conserver ses nouveaux sourcils de lumière grâce à divers crayons, fixateurs… C’est pas de la rigolade.

En 2011, le bar à sourcil Sephora et Benefit évolue ! Fini les simples épilations, on passe désormais à la colorations des sourcils. Si une décoloration peut se faire chez soi (avec un décolorant duvet, par exemple, en faisant bien attention et en protégeant ses yeux, je tiens à préciser, n’allez pas finir aveugle au nom du poil blond), la coloration, elle, reste difficile d’accès : en effet, il ne faut pas mettre n’importe quoi et encore moins n’importe comment, pour éviter les risques d’allergie, d’accidents oculaires ou autre. On colore donc, rapidement, le sourcil avec une teinture spéciale qui ne coule pas. Au final, l’esthéticienne maquille le sourcil, le fixe et vous applique de la crème pour prévenir les rougeurs (s’il y en a, elles les maquillent légèrement pour les cacher).

Le petit souci ? C’est que cette opération, en moyenne, coûte plus de 20€ (30€ pour épilation + teinture). Chez un institut lambda, comptez entre 6 et 10€ pour le même travail, la fidélité en plus et les finitions à la pince. Tout ça pour ? L’impression de « liberté » : parce qu’on va pouvoir aller, à des heures indues, se faire enlever ses quelques poils, on trouve ça moins contraignant que d’aller téléphoner pour prendre rendez vous quelque part. Oui mais… vous êtes-vous déjà épilées les sourcils sur un coup de tête ? En plein milieu d’un sandwich là, tout à coup : « J’ai bien envie de me refaire l’arcade. Cet accent circonflexe ne convient plus à la femme que je suis ». Perso, j’ai des doutes. Et n’oublions pas que les américaines, elles, ont un culte de la perfection esthétique beaucoup plus développé que chez nous. En clair, pour ces accros de la manucure, un tour au Bar à ongles permet de rétablir vite fait l’ordre cosmique, idem pour nos amis les sourcils. En France, c’est nettement moins dans les mœurs.

Alors, vous, vous en pensez quoi ? Ça vous dit un sourcil chronométré ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 31 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Kétamine
    Kétamine, Le 12 mai 2012 à 19h17

    J'ai testé le BrowBar Benefit deux fois, à Paris. Sachant que je me fiche complètement de faire ça en public, c'est pas le maillot non plus...

    Première fois : Accueil chaleureux, j'ai été chouchoutée pendant plus d'une demi-heure par l'esthéticienne. Epilation rapide, peu douloureuse, fille sympa. Ensuite, elle m'a remaquillée entièrement (en Benefit) mêmes les yeux, en prenant son temps, en me parlant de tous les produits qu'elle utilisait, en me faisant tester fond de teint, poudres, correcteur... Evidemment, le but est de te faire acheter un produit de la marque après ton épilation (donc qui va te coûter plus de 20 euros au final...) Ce qui ne manque pas, je suis repartie avec le correcteur Erase Paste, devenu un de mes produits chouchous depuis.


    Deuxième fois : Avec la même esthéticienne, avec qui je me sentais détendue au vu de la très bonne prestation de la première fois, je décide de faire cette fois les sourcils et le dessus des lèvres. Les sourcils sont impeccables, par contre juste après l'épilation des lèvres j'avais très mal et ça a duré plusieurs heures, je me suis rendue compte le soir que la cire (pourtant pas chaude) m'avait un peu brûlée.
    La jeune femme était visiblement de moins bonne humeur, elle m'a remaquillée rapidement, m'a t conseillé d'acheter un autre produit et a terminé sa prestation en 20 minutes contre près de 40 la première fois. Manque de pot, cette fois j'avais vraiment envie de me faire chouchouter et je serais bien restée un peu plus... :/ Un peu déçue, j'avais apprécié le travail de la demoiselle la première fois.

    Tu ne ressors pas rouge écrevisse d'un BrowBar parce que tu es entièrement remaquillée (et avec de la qualité!) Après, il parait que les esthéticiennes changent souvent, faut tomber sur la bonne...

Lire l'intégralité des 31 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)