Quatre artistes (pas trop connus) à écouter à Nancy

Des concerts d’artistes super chouettes pour pas trop cher dans ta ville, c’est possible. Et comme la Lorraine n'est pas un département de quiches musicales, ce mois-ci, on s'intéresse aux pépites de Nancy !

Quatre artistes (pas trop connus) à écouter à Nancy

Quand il était petit garçon, Michel Sardou repassait ses leçons en chanson (c’est pas moi qui le dit, c’est lui). Pour ma part, je n’ai jamais eu cette aubaine d’être un homme, mais j’aime bercer ma vie de musique, parce que c’est plus marrant et moins désespérant. Et je sais qu’au fond de toi, tu es de cette école du bonheur auditif. Je sais aussi que Picsou est l’oncle de Donald mais pas le tien, et qu’il est possible qu’il te reste l’équivalent du prix d’une boîte de raviolis à chaque fin de mois à consacrer à tes loisirs.

Pour remédier à cela tout en profitant des joies que peuvent t’offrir tes oreilles, j’ai un conseil récurrent pour lequel je ne vais pas te faire un dessin – à part si tu aimes les bonhommes en patate. Ce conseil, c’est donc de t’intéresser à la scène locale. Les musiciens près de chez toi sont humains, accessibles, parfois au pas de ta porte, et leurs concerts te coûteront une somme modique pour un bonheur aussi complet que du pain de mie.

À lire aussi : Quatre artistes (pas trop connus) à écouter à Strasbourg

Cette fois-ci, c’est à Nancy, au coeur de la Lorraine, que je t’emmène te détendre les esgourdes. Voici donc une sélection (non exhaustive) de quatre artistes pour te réchauffer le coeur quand dans ta vie il fait faim ou froid, ou juste pour mettre des gentillesses musicales dans ton casque.

Lou & Dust

Lou & Dust est un groupe comme un cadeau d’anniversaire qu’on t’offrirait en été : doux, frais, et qui sent bon le neuf. Hormis cette métaphore, je pourrais aussi te dire qu’il s’agit d’un duo assez mystérieux formé tout récemment par Aicha et Esther, deux Nancéiennes à lunettes. Elles font, de leurs propres mots, de la pop électronique teintée de folk. Tout est dit ou presque : leur musique est planante, tenue par des guitares électriques vibrantes et menée par deux voix joliment soul qui se marient sur des harmoniques. C’est à la fois mélancolique et apaisant, et c’est beau.

Ce duo magique a commencé par faire des reprises. Début 2015, les filles ont lancé une collecte de fond sur Ulule pour financer leur premier EP. Et comme le projet a fonctionné, ce premier disque, intitulé Reflect, a éclos le 10 juin dernier et s’écoute avec du molleton sous la tête, sur les plateformes en ligne.

  • À voir bientôt – C’est l’été et le monde est suspendu. Voilà pourquoi, à mon grand regret, je n’ai pas de date de concert toute proche à t’indiquer, ni dans la région ni ailleurs. Cela dit, si j’en crois sa timeline, le groupe sera de retour en concert à la rentrée, alors prépare bien ton cartable. En attendant, pour un câlin auditif, tu peux d’ores et déjà suivre Lou & Dust sur leur page Facebook, sur Bandcamp, sur YouTube, sur Soundcloud et même sur Tumblr (ouf) !

Les Wayfarers

Si tu aimes les plongées nostalgiques dans des époques enfumées où la grasse musique faisait bouger les jeunes gens (toi plus moi, plus tous ce qui le veulent), ce qui suit va te plaire. Les Wayfarers, qui ont le blaze d’un modèle de lunettes Ray-Ban, sont un groupe de rock’n’roll alternatif qui tire sérieusement sa cravate vers le rockabilly. Edouard Choupay, le chanteur, est entouré de Charles Pierre à la guitare, Julien Petit au saxophone, Geoffrey Duthilleul à la contrebasse et Thibaut Czmil à la batterie. Les Wayfarers, c’est un peu les Stray Cats du coin depuis 2008, avec une pêche toute française. Rajoutez une pincée de charisme, laissez bouillir, et servez bien chaud en concert.

Après 3 EP, les Wayfarers ont sorti en 2013 leur premier album, Chambre 607, qui mêle les ingrédients de leur sauce à suspense : des riffs de guitare entêtants, une batterie allumée, une voix nasale et énervée, assortie d’un saxo et d’une contrebasse ronds et rétro. Depuis, ils ont ensuite tiré de cet opus un premier clip, Chambre 607, à l’ambiance polar, puis un second basé sur l’histoire de Docteur Jekyll et Monsieur Hyde.

Bref, leur musique swingue terriblement, se regarde autant qu’elle s’écoute, et ira bien avec une rétrospective de cinéma ou tout simplement pour secouer tes boots sur le parquet ciré.

  • À voir bientôt – Disette musicale et désespoir. Les Wayfarers ont pour l’instant bouclé leur tournée à la toute fin du mois de juillet dernier ! Mais je n’ai point de doute quant à leur prompt retour tambour battant. Pour te laquer la banane dans ton coin pendant que tu patientes, je t’invite donc à faire un tour sur leur page Facebook, sur leur site officiel, et sur Bandcamp !

Laura Cahen

Dans un registre plus éthéré et plus calme, on fait aussi de la chanson française à Nancy. Preuve en est avec Laura Cahen, auteure, compositrice et interprète, qui pratique ce tendre exercice qu’est la chanson pop, avec un peu de folk dans son sirop. À tout juste 24 ans, Laura Cahen a une voix très particulière, tantôt pointue et ironique, tantôt évanescente, toujours vibrante et imprévisible, attachée à des mélodies relativement complexes. Cette jeune artiste se décrit volontiers comme une mélancolique.

Elle a commencé par apprendre le piano et le violon gamine, avant de se tourner vers le chant. Son premier EP, paru en 2012, lui avait permis de faire tourner sa voix cristalline sur des grandes scènes comme celles du Printemps de Bourges ou à France Inter. Et comme un talent ne reste jamais longtemps dans l’ombre de son disque, Laura Cahen en a sorti un des fourneaux le 8 juin dernier sur le label Le Phonographe. Ce deuxième EP est baptisé O, et ses titres ont aussi été déclinés en vinyle. Les chansons coulent doucement, entre percussions et guitares : c’est donc le cocktail idéal pour planer avec les oreilles en guise d’ailes d’avion.

  • À voir bientôt – Le 8 décembre 2015 à 20h30, aux Trinitaires, 10, rue des Trinitaires à Metz, en première partie d’Ariane Moffat. Et non, il ne s’agit malheureusement pas d’une date à Nancy, mais Metz n’étant qu’à une heure de voiture, je t’incite à y emmener tes petons. D’autant que le ticket pour les deux artistes est à 18,80 euros, pas forcément donné mais garant d’une soirée toute douce. Pour apprendre les paroles pendant ce temps, rendez-vous sur la page Facebook, sur le site officiel, sur Deezer et sur Bandcamp !

Essia Esch Band

Comme son nom l’indique, le Essia Esch Band est construit autour d’Essia Esch, une jeune chanteuse à la voix soul et rauque, qui n’a rien à envier aux plus grandes. Elle pratique la reprise cool avec autant de facilité et de naturel que tu te lèves le matin, avec ce que d’autres appellent des accents trip-hop. Essia Esch a commencé par travailler avec un beatmaker, Victor Lerouge, et a été repérée par Hoost, un collectif parisien. Elle est désormais accompagnée par une brochette de musiciens : Kévin Baudemont tient la guitare, Germain Destremont le clavier, Yannick Muller assure la basse et Benjamin Pansiot gère la batterie et le cajon, cette percussion qui ressemble à une caisse en bois.

Je n’ai pas grand chose à te dire du Essia Esch Band, puisqu’il n’a, à ma connaissance, aucun disque à son actif, mais j’ai pour autant la certitude qu’il a un bel avenir devant lui. D’après RCF, les musiciens ont notamment un EP dans les cartons, je vais donc suivre le déménagement musical et tu devrais en faire autant. Rien que pour avoir les oreilles qui groovent et la satisfaction de savoir pourquoi avant tous les gens qui t’entourent. De rien, c’est cadeau.

  • À voir bientôt – Le 11 octobre 2015, à partir de 14 heures, au Magic Mirrors, parc de la Pépinière à Nancy, dans le cadre du Festival Nancy Jazz Pulsations, avec The Wellies, Duo Z’oreilles, et Julien M’a Dit. Quatre groupes pour le prix d’un, ça ne te laisse aucune raison de refuser, encore plus quand leur concert commun est totalement gratuit. Pour soutenir le Essia Esch Band et te mettre à l’aise, tu es cordialement bienvenu•e sur la page Facebook et sur Soundcloud !

Bonus

Peut-être tes groupes favoris de la scène nancéienne ne sont-ils pas mentionnés dans cet article, car oui, il faut faire des choix, un peu comme au restaurant, où tu ne peux pas goûter à tous les plats d’un coup. Pour ma part, j’ai préféré mettre en valeur une majorité de formations féminines, car dans certaines villes, ça ne court pas les rues… (C’est le cas de le dire) Cela dit, que ça ne t’empêche pas d’écouter le reste de la carte. Tu peux par exemple jeter une oreille à ce que font Les Garçons Trottoirs, Capture, Hoboken Division ou encore les Dead Stereo Boots !

À toi de jouer !

Allez, Nancy, c’est fini, je ne doute pas qu’on y retournera un jour. Mais en attendant, mes oreilles quittent la Lorraine. J’ai besoin de ton aide pour continuer le tour de France de la musique et satisfaire les tympans de celles et ceux qui ne peuvent pas décoller de leur bureau !

Si tu connais un peu la scène musicale de ta ville ou que tu as une chouette découverte à partager, tu peux m’envoyer un mail à lea.bucci [at] madmoizelle [point] com ayant pour objet « Découverte musicale [NOM DE TA VILLE] » (si possible une dont je n’ai pas déjà parlé !), avec des noms de petits labels, de groupes, des liens vers des clips… Tous les styles de musique sont appréciés, à quelques conditions :

  • que ces artistes ne soient pas des blockbusters de l’industrie musicale qu’on entend partout à la radio
  • que le prix de leurs concerts reste accessible pour un•e étudiant•e en rade d’argent
  • qu’ils fassent si possible des dates dans leur ville d’origine (si si représente)
  • et bien sûr, qu’il y ait un endroit sur Internet où on puisse écouter leur musique !

Merci à Anne-Laure, Mary et Epopée pour leurs suggestions !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • ItsqueenC.
    ItsqueenC., Le 12 août 2015 à 23h53

    Pour celles et ceux qui voudraient suivre l'activité musicale sur Nancy et alentour, rendez-vous sur la page facebook de la MASSE HYSTÉRIQUE ! :gnih:
    Association musicale et féminine qui depuis 5 ans monte un festival chaque année pour faire découvrir le meilleur du son lorrain ! Deuxième tremplin de jeunes talents prévu en novembre alors rejoignez nous ! :rockon:

    -> https://www.facebook.com/Massehysterique?fref=ts

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)