Animafac et Wax Science étaient aux Solidays pour promouvoir l’égalité hommes/femmes

Animafac et Wax Science se sont alliés le temps des Solidays le week-end dernier pour proposer un stand fun et malin autour de l'égalité hommes/femmes dans l'enseignement supérieur.

Animafac, Marie.Charlotte vous en avait déjà parlé : depuis un moment, cette association promeut l’engagement dans l’enseignement supérieur et encourage la participation associative en offrant son soutien grâce à des guides, fiches pratiques et autres outils pour mener à bien son projet.

De son côté, Wax Science est une association promouvant la mixité dans les sciences et auprès des jeunes. Ses outils sont aussi malins qu’intuitifs, avec notamment une rubrique « portrait » très détaillée mettant en avant des femmes scientifiques de haut niveau venues de divers horizons.

Les deux associations ont mis leurs forces en commun le temps d’un stand au Solidays où j’ai pu passer quelques heures !

Au programme ? Des petites activités ludiques et très efficaces pour sensibiliser les participant-e-s du festival à la problématique de l’égalité femmes-hommes dans l’enseignement supérieur :

Côté face, une invention, côté pile, une scientifique 

Cette exposition regorge de bonnes infos : saviez vous que 0,5% des universités françaises portent le nom d’une femme ? En fait, ça ne représente qu’une fac : l’université Pierre et Marie Curie.

Une banderole d’affiches présentait des inventions aussi variées que l’aquarium ou le kevlar (qu’on retrouve dans les gilets pare-balles) avant de dévoiler, au dos, le nom de leur auteure et l’histoire de ces inventions.

Le jeu « Où est Charline ? » a remporté un vif succès : sur un panneau rempli de visages masculins, il fallait retrouver la seule femme présente. Cette accroche a permis de capter l’attention des passants et d’ouvrir le dialogue afin de les sensibiliser au manque d’égalité hommes-femmes dans les institutions de l’enseignement supérieur mais aussi de récolter leur propres témoignages.

Une fois ce petit parcours effectué, il était possible de se faire prendre en photo sur un mur de moustaches avec sur un écriteau portant sa bonne idée pour défendre l’égalité.

Créer une application anti-harcèlement de rue  

Une éducation genre… Sans les genres ! 

On veut des équipes mixtes en sport !! 

Lutter contre le plafond de verre 

Cette opération simple et efficace montre bien que fun et pédagogie font bon ménage et qu’il est possible d’attirer l’attention de personnes ne se sentant pas forcément concernées a priori.

Si vous souhaitez en savoir plus et pourquoi pas reproduire le même type d’expérience dans vos propres facs ou écoles, n’hésitez pas à prendre contact avec ces deux associations toujours ouvertes à de nouvelles idées et de nouvelles initiatives !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire