Live now
Live now
Masquer
animafac-campagne-egalite
Actu en France

Animafac présente sa campagne pour l’égalité femmes-hommes

Animafac, l’association qui a pour but d’animer le très riche tissu associatif étudiant, lance une campagne pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans le milieu associatif.

De nombreuses associations organisent et animent la vie étudiante dans les universités françaises. Elles sont créées et reprises année après année par des étudiant•e•s bénévoles.

Animafac est une association qui a pour objet d’animer le réseau formidable que constitue ce maillage d’associations à travers tout le territoire et toutes les universités françaises. Son conseil d’administration est constitué de 24 associations étudiantes élues pour un mandat de deux ans. Il est renouvelé par moitié chaque année lors de l’Assemblée générale du réseau.

Animafac-AG

Une photo prise lors de l’Assemblée Générale d’Animafac

Les hommes président, les femmes assurent le secrétariat

Animafac propose aide, conseils et encadrement aux gestionnaires des assos étudiantes. Dans ce cadre, l’association lance une campagne visant à promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes.

Les femmes restent moins nombreuses aux postes à responsabilité en politique et en entreprise, et ce décalage se retrouve aussi dans le milieu associatif, dans les associations étudiantes également.

En 2013, Animafac avait publié une étude sur femmes et pouvoir dans les associations étudiantes, qui constatait une inégalité dans la répartition des responsabilités :

« On observe que les associations étudiantes sont majoritairement dirigées par des hommes. En ceci, elles ne dérogent pas à la tendance observée parmi les associations en général, même si elle y est moins prononcée.

Selon les données de l’enquête réalisée par Muriel Tabariés et Viviane Tchernonog portant sur la place des femmes dans les associations, les dirigeants d’association (toutes fonctions confondues) sont des hommes dans 61 % des cas. Les postes de président sont occupés par des hommes à 74 % et ceux de trésorier à 60 %.

À l’inverse 55 % des secrétaires d’association sont des femmes. »

Un quizz d’auto-diagnostic sur l’invisibilité des femmes

Pour favoriser l’égal accès des femmes et des hommes aux responsabilités associatives, Animafac a mis en ligne un outil d’auto-diagnostic à destination des associations étudiantes. Il s’agit d’un quizz illustré, qui dresse un état des lieux de la place des femmes dans les universités :

Quizz « L’invisibilité des femmes dans l’enseignement supérieur »
quizz-invisibilite-femmes

Ce questionnaire ludique permet aux responsables associatifs de prendre conscience de la faible représentation féminine aux postes à responsabilité dans le monde universitaire.

Le manque de role model a tendance à influencer négativement les jeunes femmes, qui hésitent plus souvent que leurs camarades masculins à accepter ou à solliciter une charge associative. « En suis-je capable ? », « suis-je légitime à ce poste ? », les filles ont tendance à remettre en question leurs propres compétences et leur légitimité, davantage que les garçons.

cv-moitie-vide

Un visuel de la campagne d’Animafac

Le vademecum pour l’égalité

Pour remédier au déficit de visibilité et de représentation des femmes à l’université, Animafac présente son vademecum pour l’égalité, pour « permettre aux associations étudiantes d’être en phase avec leurs valeurs, par l’actualisation dans leurs pratiques du principe d’égalité entre les femmes et les hommes ».

Ce guide vise à donner des outils aux responsables associatifs, afin de comprendre les stéréotypes ancrés dans les mentalités, et de pouvoir agir pour les déconstruire. Il est divisé en cinq thèmes :

  1. la gouvernance
  2. la répartition des tâches et l’animation des équipes
  3. la répartition de la parole
  4. les activités de l’association
  5. la communication.

Rien que sur la communication des associations étudiantes, la marge de progrès est tangible : qui n’a jamais vu d’affiches de promotion de soirées ou d’événements festifs étudiants à base de représentations sexistes ? Moi-même, dans mon passé associatif, je n’ai pas tiqué quand on utilisait des pin-ups en maillot de bain pour faire la promotion d’une soirée. La diffusion de stéréotypes sexistes passe pourtant également par ce biais.

Découvrez le vademecum pour l’égalité

Retrouvez l’intégralité de la campagne sur Animafac

animafac-kit-campagne

Cliquez sur l’image pour accéder au kit de campagne

Et toi, es-tu / as-tu été membre d’une association étudiante ? As-tu pris des responsabilités au sein de l’association ? Pourquoi ? 

Pour aller plus loin :

Les Commentaires
5

Avatar de Zoharit
12 juin 2014 à 16h48
Zoharit
Il n'y a qu'un seul garçon dans l'association étudiante dont je fais partie, et il n'est pas très actif faute de temps. Donc je ne me reconnais pas personnellement dans cette campagne. 
Même au sein de mon école, beaucoup de postes associatifs sont occupés par des filles, que ce soit des thématiques dites "féminines" (caritatif, artistique...) ou "masculines" (sportif). Une étudiante a carrément fondé une association pour la promotion du rôle des femmes en politique. 
Donc bon, le principal, c'est que les tâches soient remplies correctement, et effectivement que les femmes ne restent pas cantonnées aux rôles de "fond", de bureau. 

Je relève également la thématique d'égalité dans la campagne : ça, c'est un autre problème. Egalité sociale, d'origine... Parce qu'il faut souvent de l'argent et des réseaux pour bâtir ou entretenir une association, je trouve que beaucoup d'étudiants moins favorisés restent à l'écart du monde associatif (ou s'investissent uniquement dans des domaines les concernant, comme s'ils ne se sentaient légitimes que là). 
0
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Actu en France

norman
Pop culture

Youtube envisage de sanctionner Norman Thavaud et Léo Grasset, accusés de viols

Maya Boukella

07 déc 2022

19
A propos de Madmoizelle

Chères lectrices et lecteurs, Madmoizelle a envie de mieux vous connaître !

Humanoid Native
Cyrus North, recalé par son robot sexuel à IA à 11 000 $, interroge la culture du viol
Actu sexe

Cyrus North, recalé par son robot sexuel doté d’intelligence artificielle à 11 000 $, interroge la culture du viol

Anthony Vincent

06 déc 2022

64
consequence-ivg-avortement-etude
Actu en France

Le 29 Novembre 1974, l’Assemblée nationale adoptait le droit à l’IVG

Camille Lamblaut

29 nov 2022

antifa
Actu en France

Le jeu Antifa affole l’extrême droite, la Fnac le retire de la vente

Maya Boukella

28 nov 2022

6
amandiers
Pop culture

Au nom de la présomption d’innocence, Valeria Bruni-Tedeschi a protégé Sofiane Bennacer malgré les plaintes pour viol

Maya Boukella

25 nov 2022

6
nadine-shaabana-DRzYMtae-vA-unsplash
Société

Violences psychologiques : de quoi parle-t-on vraiment ?

WhatsApp Image 2022-11-24 at 18.06.52
Société

Isabelle Rome : des objectifs ambitieux, mais toujours plus de violences faites aux femmes en 2022

Psychologue-gratuit-cheque-psy-etudiant
Actu en France

Pédopsychiatrie : les professionnels de la Seine-Saint-Denis sonnent l’alarme 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

1
Sophie Ardenot devient la 2e femme française astronaute de l’Histoire
Actu en France

Sophie Adenot devient la 2e femme française astronaute de l’Histoire 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

8
Capture d’écran 2022-11-24 à 12.15.46
Sport

Qatar 2022 : la ministre des Sports encourage les Bleus à « exprimer leur engagement en faveur des droits humains » 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

La société s'écrit au féminin