Marie-Cystite, alias Alison Wheeler, « défend » la tauromachie avec ferveur sur France Inter

Par  |  | 21 Commentaires

Alison Wheeler laisse le micro de France Inter à Marie-Cystite, et son plaidoyer pour la corrida. Et gare aux « bobo-gauchos-véganes-bien-pensants » qui seraient contre !

Marie-Cystite, alias Alison Wheeler, « défend » la tauromachie avec ferveur sur France Inter

Alison Wheeler est de retour tous les jeudis sur France Inter, et je me suis carrément mise une alarme pour ne plus rater une seule de ses chroniques.

Joie, bonheur et félicité, le thème de cette semaine me parle particulièrement… La comédienne à l’affiche Loue-moi prête sa voix à la désormais renommée Marie-Cystite, fervente défenseuse des traditions s’il en est.

Et après s’être opposée au mariage pour tous et célébré la belle tradition de la galette des rois, Marie-Cystite vient faire l’éloge d’une autre tradition séculaire in-jus-te-ment décriée, j’ai nommé : la corrida.

Marie-Cystite aime la corrida — La drôle d’humeur d’Alison Wheeler

Marie-Cystite est en émoi. Samedi 17 juin, un jeune torero espagnol est décédé, après avoir été encorné par un taureau. Un fait-divers tragique, et profondément injuste, car comme le souligne la jeune femme au micro de France Inter :

« Ce jeune matador a été fauché dans la fleur de l’âge par un taureau, alors qu’il ne faisait rien d’autre que d’essayer de le tuer »

J’avoue… Le taureau a clairement eu une réaction démesurée face à la situation, il est censé se laisser tuer progressivement par le matador, pas tout tenter pour sauver sa vie.

Un peu comme une situation de légitime défense, dans un monde où il ne serait pas légitime de tuer des animaux pour le plaisir, le sport, la tradition.

À lire aussi : Mon véganisme, de mon assiette… à mon travail !

C’est agressif, un taureau ?

Soyons clair, je ne vais pas me réjouir de la mort d’un être humain. Je suis dotée de suffisamment d’empathie pour pouvoir déplorer conjointement la mort et les souffrances de tous les êtres sensibles, les hommes comme les animaux.

Et c’est d’autant plus facile pour moi de regretter la mort inutile des taureaux torturés pendant les corridas, que ces animaux ne sont pas méchants.

Si j’ai moi-même longtemps eu l’impression que les taureaux étaient des animaux dangereux… c’est une idée qu’on m’a mise dans la tête, et qui se trouve être éloignée de la vérité.

À lire aussi : Emmanuelle Pouydebat, chercheuse en intelligence animale, nous parle de ces animaux si malins

Comme beaucoup d’animaux sauvages, les taureaux ne deviennent agressifs que lorsqu’ils se sentent menacés.

Et un animal de ce gabarit ne se sent pas menacé par la simple présence d’un homme dans son champ de vision, même de plusieurs hommes !

Un professeur d’université mexicain, Ricardo Torres Martínez, a mené une expérience édifiante avec ses étudiant•es. En voici le résultat en vidéo.

L’expérience du professeur Martínez sur l’agressivité des taureaux

Une trentaine d’adultes sont dispersés dans l’arène, en trois rangées. Les participant•es sont suffisamment espacé•es pour qu’un taureau puisse circuler librement.

Puis, la bête est lâchée. Elle court, fait des cercles, passe près de certaines personnes… Mais elle ne les percute pas.

Ça reste très impressionnant j’imagine, de sentir une telle force si près de soi. La dispersion des figurant•es laisse suggérer que tout le monde n’était pas en pleine sérénité ! (Un peu comme moi nez à nez avec mon premier requin en plongée, je pense !)

À lire aussi : Quand les animaux bâtissent des sociétés et utilisent des outils

Pourquoi les taureaux de corrida sont agressifs ?

Alors pourquoi est-ce que les taureaux peuvent devenir agressifs au point d’encorner des toreros, si c’est pas dans leur nature ?

Newsly a repris des images de l’expérience universitaire mexicaine, pour ajouter un commentaire explicatif.

Si les taureaux de corrida déboulent telles des furies dans l’arène, et cherchent à embrocher « cette danseuse ridicule » comme chantait Cabrel, c’est parce qu’on les excite avant.

En France, comme le rappelle Alison Wheeler dans sa chronique :

« Le code pénal interdit la cruauté envers les animaux […]

sauf que la loi ne s’applique pas à la tauromachie lorsque, je cite, une tradition locale ininterrompue peut être invoquée. »

Alors si c’est une tradition, c’est pas de la cruauté ! C’est marrant, j’avais pourtant senti que la mort d’un homme, alors qu’il était en train de mettre à mort un animal, c’était une double hérésie, en matière de souffrances inutiles.

Je n’arrive pas à voir la corrida d’un oeil objectif (c’est peut-être moi qui ai un problème ?), y a-t-il des aficionados dans la salle ? Pourquoi vous aimez ça ? Pourquoi vous défendez la corrida ?

(Si on ne peut pas en débattre respectueusement dans les commentaires d’un article de madmoiZelle, j’imagine que ne pourra en débattre nulle part dans l’écoute et le respect, alors je tente !)

À lire aussi : Je ne mange pas (que) des graines, promis : mon véganisme expliqué aux sceptiques

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Clemence Bodoc

Anciennement Marie.Charlotte, Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.


Tous ses articles

Commentaires
Forum (21) Facebook ()
  • Sadala
    Sadala, Le 3 septembre 2017 à 15h47

    Wow c'est hallucinant l'intolérance de certains commentaires. Il n'y a absolument rien d'incompatible à manger de la viande et être contre la souffrance gratuite des animaux. Mettre ces deux choses sur le même plan, c'est d'une sacrée mauvaise foi, la nourriture n'a rien de gratuit. Alors certes, on peut vivre sans manger de viande mais tout le monde ne peut pas s'en permettre les contraintes au niveau de la santé ou autres,

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!