Live now
Live now
Masquer
yann-barthes-quitte-petit-journal
Actu en France

Yann Barthès quitte le Petit Journal et atterrit chez TF1

09 mai 2016

Yann Barthès a annoncé ce matin dans un communiqué son départ du Petit Journal, pour finalement aller chez TF1. Zoom sur cette nouvelle qui fait du bruit…

Mise à jour du 09/05/2016, 17h — Le groupe TF1 a annoncé dans un communiqué de presse l’arrivée de Yann Barthès. Il présentera dès la rentrée une émission quotidienne d’actualité et de culture sur TMC ainsi qu’une autre, hebdomadaire, sur TF1.

En ce qui concerne le futur du Petit Journal, il reprendra à la rentrée dans une nouvelle formule.

Article initialement publié le 09/05/16 Yann Barthès quitte le Petit Journal à la fin de la saison, et c’est une page qui se tourne. Le présentateur a annoncé la nouvelle ce matin dans un communiqué AFP :

« Je ne présenterai plus le Petit Journal la saison prochaine. Je souhaite écrire avec les équipes de Bangumi [la société de production de l’émission] une nouvelle histoire et vivre de nouvelles aventures ! »

Europe 1 a annoncé que le célèbre présentateur devrait migrer sur France 2 pour s’occuper d’une émission hebdomadaire « dans l’esprit satirique et impertinent de ce qu’il fait aujourd’hui sur Canal+ ». Une information rapidement démentie par le patron de la chaîne…

Pourquoi ce départ ?

S’il est aisé de penser en premier à l’idéologie de Vincent Bolloré, dirigeant du groupe depuis 2015 à l’origine de nombreux scandales (le licenciement de nombreux membres de la direction du groupe ou la tentative de suppression des Guignols), les raisons de ce départ seraient autrement plus pragmatiques.

Selon un article du Monde, il serait motivé par des raisons économiques.

« Selon des sources proches du dossier, sa décision s’explique principalement par les incertitudes quant à l’avenir de la chaîne et de l’émission, alors que Vincent Bolloré veut réduire les émissions en clair et les coûts.

Canal+ a ainsi envisagé un passage en crypté du Petit Journal et demandé à Bangumi (…) de consentir d’importantes économies. »

Le Petit Journal, une institution

Depuis plus de douze ans, l’animateur était aux manettes du Petit Journal. Commençant sous la forme d’une chronique, il est devenu en 2011 une émission à part entière sur la chaîne.

Aujourd’hui, il réunit tous les soirs un million de fidèles, et son arrêt sonne la fin d’une ère… mais aussi et surtout le début d’une nouvelle, pour Yann Barthès comme pour Canal+ !

Les Commentaires
31

Avatar de cecelight
12 mai 2016 à 00h44
cecelight
Yann peut réussir à créer la surprise si il se barre avec toute l'équipe histoire de LPJ. Je ne pense pas que Eric et uentin seront de la partie, Catherine et Lilliane ont leur propres spectacles et le théatre, pr contre moi j'attends de voir ce que Martin et Hug vont faire, ils sont un peu les mercenaires du LPJ.
TF1 est en train de tout refonder, j'ai un pote qui y travaille et il me le confirme. Y'a peut-être moyen de faire tourner les tables et de plus avoir une chaîne déterminée par les crétineries de Pernaut.
2
Voir les 31 commentaires

Plus de contenus Actu en France

Actu sexe
Personne surfant sur internet dans son lit

CSA, contrôles, blocages : que va-t-il se passer pour les sites pornographiques en France ?

Actu en France
jeunes qui brainstorming autour d'un ordinateur

Violence, santé, mobilités : ce projet vous invite à co-créer la prévention de demain

Tribune
collage : validisme assassin

Déconjugalisation de l’AAH : « Le gouvernement préfère regarder ailleurs et s’enfoncer dans ses mensonges »

Aïda Djoupa

06 oct 2021

Animaux
pexels-helena-lopes-chien loi maltraitance animale

Pourquoi les associations de défense animale sont furax contre le Sénat

Actu en France
Femme – senior – seule – isolée

Un demi-million de seniors en « mort sociale » : le Covid aggrave l’isolement des personnes âgées

Psychologie
Psychologue – remboursement – consultation – France

Dès 2022, les consultations chez le psy seront remboursées. Mais à quel prix ?

Vie étudiante
Harcèlement – scolaire – fille – école

Les ados eux-mêmes harcelés sont « plus nombreux à avoir été auteurs de violences en ligne »

Actu en France
immeuble-parisien

« Je n’avais pas conscience d’être à la rue » : pour les jeunes, se loger dignement en Île-de-France devient presque impossible

Aïda Djoupa

26 sep 2021

13
Actu en France
sage-femme-greve

Soutenons les sages-femmes en grève, leur combat nous concerne toutes

Clémence Boyer

24 sep 2021

9
Actu en France
pieds de nourrisson juste après la naissance

Pourquoi le 23 septembre est-il souvent le jour du « pic de naissances » ?

Clémence Boyer

23 sep 2021

2

La société s'écrit au féminin