Live now
Live now
Masquer
femme-enceinte-soleil-protection
Grossesse

Voici tout ce que vous devez savoir sur l’exposition au soleil pendant la grossesse

Rien de plus tentant, enceinte, que de s’allonger sur un transat pour profiter du soleil. Mais il y a quand même quelques précautions à prendre pour la santé de la peau. On vous explique.

Si le soleil a de nombreux bienfaits (il fait du bien au moral et favorise la synthèse de la vitamine D), l’exposition aux UV n’est pas sans risques. En effet, elle peut provoquer l’apparition de coups de soleil ou de réactions allergiques et, à plus long terme, favoriser le
développement de cancers de la peau.

Les femmes enceintes, comme toute la population, sont elles aussi concernées, d’autant plus que le chamboulement hormonal lié à la grossesse les rendrait particulièrement sujettes au mélasma, le fameux « masque de grossesse ». Isabelle Gallay, dermatologue à Dijon et vice-présidente du Syndicat National des Dermatologues Vénéréologues (SNDV), a répondu à toutes nos questions sur l’exposition au soleil tout en étant enceinte.

Quels sont les risques de l’exposition au soleil pendant la grossesse ?

Pendant la gestation, les risques d’une exposition au soleil non raisonnée incluent (entre autres) les coups de soleil, la déshydratation, les réactions cutanées comme l’allergie et le mélasma, et la fatigue. Certaines études soulignent aussi que l’abus de soleil chez la femme enceinte pourrait entraîner une diminution du taux d’acide folique, une vitamine essentielle au bon développement du bébé in utero. En bref, quelle que soit l’avancée de sa grossesse, il est important de faire attention.

Les bonnes pratiques de l’exposition au soleil sont les mêmes pour tout le monde, grossesse ou non : chercher l’ombre, porter des vêtements couvrants, éviter de prendre le soleil entre 12h et 16h, limiter la durée de l’exposition et badigeonner les zones de peau visibles de crème solaire. Boire beaucoup d’eau fait aussi partie des recommandations officielles pour éviter la déshydratation.

grossesse-soleil-risques
© Olha Ruskykh

Qu’est-ce que le masque de grossesse ?

Lors de la grossesse, la femme enceinte a plus de risques de développer un « masque de grossesse », aussi appelé mélasma ou encore chloasma. Ces taches brunes, qui apparaissent sur le visage, mais qui peuvent aussi toucher les membres supérieurs, sont principalement d’origine hormonale. Elles peuvent disparaître après l’accouchement, mais ce n’est pas toujours le cas.

Le docteur Gallay explique à Madmoizelle :

Certains mélanocytes [les cellules qui sont responsables de la pigmentation cutanée, ndlr] synthétisent la mélanine sous l’effet d’hormones, dont les hormones sexuelles. Pendant la grossesse, le dérèglement de ces hormones rend la peau plus sensible au soleil, ce qui entraîne une augmentation de la production de mélanine et l’apparition de taches.

Entre 10 et 15% des femmes enceintes développeraient un chloasma, et si cette hyperpigmentation du visage est bénigne, elle peut avoir un impact psychologique important, surtout que son traitement n’est pas des plus évidents. « Un dermatologue peut recommander des peelings ou des séances de laser, mais il faut faire très attention, car de nouvelles taches peuvent apparaître à la moindre inflammation sur ces zones où les mélanocytes sont hyper stimulés. Avec le melasma, c’est souvent ‘un pas en avant et deux pas en arrière’, et il faut être patiente » confie la vice-présidente du SNDV.

Même si les peaux mates et foncées sont davantage touchées, tous les phototypes sont concernés. L’exposition solaire doit donc être effectuée de façon raisonnée et sous haute protection.

Comment prévenir le masque de grossesse

Évidemment, le plus efficace pour ne pas voir son visage se parer de petites taches brunes pendant la grossesse — et éviter les dommages cellulaires qui nous concernent tous — est de ne pas s’exposer au soleil. Mieux encore, de bonnes habitudes prises très tôt permettraient, dans une certaine mesure, de prévenir leur apparition.

En effet, selon le docteur Gallay, « les peaux qui présentent un mélasma ont souvent été abîmées au niveau du derme : les vaisseaux, la vascularisation, ont été endommagés, ce qui a créé un tissu conjonctif de mauvaise qualité. Ça ne veut pas dire que toutes les femmes qui ont trop pris le soleil feront un mélasma, mais si des taches apparaissent, c’est un signe de dégâts antérieurs. »

Au quotidien, et dès que le beau temps est au rendez-vous, la dermatologue conseille d’enfiler une grosse paire de lunettes de soleil pour protéger le contour des yeux et les zones malaires, très sujettes au mélasma, de porter un chapeau de type capeline et d’appliquer de la tête aux pieds un soin haute protection. Pour le visage, il existe même des crèmes solaires anti-taches pour contrôler les effets du spectre lumineux sur la production de mélanine.

Afin de s’assurer de la comptabilité d’un produit avec la grossesse, la vice-présidente du SNDV recommande aussi, par principe de précaution, d’opter pour une crème qui ne contient aucun ingrédient controversé susceptible de perturber le système endocrinien. Un pictogramme représentant une femme enceinte (barrée ou non) peut aider à faire son choix entre deux produits, tout comme les conseils avisés de son pharmacien de quartier.

Le shopping de solaires pour une grossesse sous haute protection

creme-solaire-grossesse-daylily

Retrouvez la Crème de jour haute protection SPF 50+ de Daylily, 24,90€ pour 50 ml

creme-solaire-grossesse-laboratoires-biarritz

Retrouvez la Crème solaire teintée SPF 50 Alga Maris des Laboratoires de Biarritz, 22,90€ pour 50 ml

creme-solaire-grossesse-garnier

Retrouvez le Lait haute protection SPF 50 de Garnier, 11,90€ pour 200 ml

creme-solaire-grossesse-isispharma

Retrouvez le Lait haute protection peaux sensibles SPF 50 + d’ISISPHARMA, 15,71€ pour 100 ml

creme-solaire-grossesse-la-roche-posay

Retrouvez la Crème hydratante SPF 50+ Anthelios UVMUNE 400 de La Roche-Posay, 13,50€ pour 50 ml

À lire aussi : Protéger ses enfants du soleil est non négociable, et on vous explique pourquoi

Crédit photo image de Une : verona_S


Vous aimez nos médias ? Dites-le nous dans cette enquête !

L'affiliation sur Madmoizelle

Cet article contient des liens affiliés : toute commande passée via ces liens contribue au financement de Madmoizelle. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Grossesse

rachel-emma-friends
Parentalité

« Alors, vous le faites quand le petit frère ? » Ça suffit, oui ?

Manon Portanier

27 jan 2023

26
Sexo

Horoscope 2023 : quel sextoy pour votre signe astrologique

Humanoid Native
fausse-couche
Grossesse

La Syntec a créé un congé exceptionnel pour les femmes qui vivent un arrêt naturel de grossesse 

Manon Portanier

26 jan 2023

1
repas-noel
Grossesse

Quels aliments sont à éviter à Noël pendant la grossesse ?

Manon Portanier

20 déc 2022

11
test-grossesse-urinaise-se-tromper
Grossesse

Test de grossesse urinaire : peut-il se tromper ?

Crédit : Pexels / Amina Filkins
Daronne

Existe-t-il une charge mentale du départ à la maternité ?

femme-enceinte-triste
Grossesse

Le thème de grossesse gériatrique est inacceptable, et on vous dit pourquoi

couple-heureux
Couple

TEST – Savez-vous si vous êtes avec la bonne personne pour faire un enfant ?

Manon Portanier

20 oct 2022

7
Témoignages

Notre fils est mort à la naissance et notre monde s’est effondré

Une madmoiZelle

15 oct 2022

1
femme-enceinte-600
Grossesse

J’ai détesté être enceinte, et alors ?

Manon Portanier

14 oct 2022

6
Crédit : Jonathan Borba / Pexels
Daronne

Dans les maternités, la lente évolution de la place du coparent

Pour les meufs qui gèrent