Live now
Live now
Masquer
video-vulve-antastesia
Body positive

Des meufs racontent leur rapport à leur vulve dans une vidéo touchante

La Youtubeuse Antastesia a compilé des témoignages de jeunes femmes qui se sont réconciliées avec cette illustre inconnue : leur vulve.

Que celle qui n’a jamais dessiné une bite sur la neige / la buée de la vitre / la gueule de sa pote bourrée me jette la première glaire.

Le phallus est partout, quand la vulve est rendue invisible et manque cruellement de représentation.

C’est ce qui a poussé la Youtubeuse Emy, alias Antastesia, à récolter des témoignages de meufs sur l’évolution de leur rapport à leur vulve.

Les différents récits se recoupent quant à la pauvreté de l’éducation sexuelle et la méconnaissance du corps des filles elles-mêmes.

La vulve, cette belle inconnue

De ce silence radio autour de l’organe reproducteur féminin, peut naître l’idée que la vulve est repoussante, anormale, que son exploration est quelque chose d’honteux.

Une des jeunes femmes souligne l’influence du porno sur les normes esthétiques, d’autres pointent le développement de la chirurgie esthétique de la vulve.

Mais toutes ont fait preuve de patience, d’auto-empathie et de courage pour évoluer à la rencontre d’elles-mêmes et se ré-approprier cette partie de leur corps.

Elles partagent leurs réflexions sur la masturbation et la sexualité, l’épilation, l’hygiène intime… Et leurs parcours donnent une sacrée leçon d’empouvoirement !

Et toi, comment as-tu fais connaissance avec ta vulve ? Comment a évolué ton rapport à cette partie de ton corps ? 

À lire aussi : Ma vulve, le genre, mon asexualité, entre dégoût et acceptation

Les Commentaires
2

Avatar de Onirinaute
13 mars 2018 à 16h19
Onirinaute
Je me retrouve dans tellement de choses que ces femmes disent... Mais mon moi du passé
Contenu spoiler caché.
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Body positive

Sport
Photo Didier Bonin

On vous emmène dans un cours de strip tease visant à… piétiner le patriarcat

Mathis Grosos

28 nov 2021

Société
Justin Bieber filtre

Le filtre Insta qui « rend gros » à coups de donuts, plus cringe que drôle

Eva Levy

23 nov 2021

Société
Podcast Matière Grasse

Abonnez-vous à Matière Grasse, le podcast anti-grossophobie de Gras Politique

Eva Levy

16 nov 2021

Body positive
Sarah-Jessica-Parker-en-couverture-du-magazine-Vogue-US-de-décembre-2021

« Que dois-je faire ? Arrêter de vieillir ? » : Sarah Jessica Parker dénonce l’âgisme visant les femmes

Anthony Vincent

08 nov 2021

3
Body positive
pexels-daria-liudnaya-8166408

On vous emmène dans un institut de beauté différent, qui prend soin de tous les corps

Anthony Vincent

06 nov 2021

5
Body positive
Jonah hill

Arrêtez de commenter le corps des autres — y compris celui de Jonah Hill

Aïda Djoupa

15 oct 2021

Développement personnel
Deux femmes noires, l'une pose sa tête sur l'épaule de l'autre.

Pour les personnes opprimées, « cultiver le plaisir est un acte de résistance »

Hélène Molinari

13 oct 2021

Mode
la-grande-fripe-smol

Une friperie « grandes tailles » ? Ça existe, et c’est en ligne !

Solenne Rivet

12 oct 2021

5
Body positive
Lena Dunham est victime de body-shaming grossophobe sur sa photo de mariage postée sur Instagram

Critiquée pour son poids sur ses photos de mariage, Lena Dunham rappelle que « minceur » ne rime pas toujours avec « bonheur »

Anthony Vincent

11 oct 2021

4
Body positive
femme-seins-melons-600

Je suis une femme libre et indépendante. Mais si j’aime mes seins, c’est grâce à mon mec

Manon Portanier

08 oct 2021

La vie s'écrit au féminin