Pourquoi je couds mes propres vêtements et mes conseils pour s’y mettre

Cette madmoiZelle raconte sa passion pour la couture, explique comment elle en est venue à confectionner ses vêtements et donne ses conseils pour les débutantes qui ont envie de faire de même !

Pourquoi je couds mes propres vêtements et mes conseils pour s’y mettreThiều Hoàng Phước / Pexels

Économiques, écologiques, purement créatives… il y a des tas de raisons pertinentes pour se mettre à coudre ses propres vêtements !

Noémie est âgée de 17 ans et ne porte presque que des vêtements cousus main. La plupart d’entre eux, elle les coud elle-même.

Elle explique ce qui l’a motivée dans cette voie et donne des conseils et ressources pour les personnes qui aimeraient se lancer.

Caroline : Qu’est-ce qui t’a motivé à te fabriquer tes propres vêtements ? Une passion pour la couture, une envie de garde-robe plus éco-responsable, d’économiser de l’argent… ou tout ça en même temps ?

Noémie : Je dirais que ma principale motivation à coudre mes vêtements, c’est d’être unique et originale. Je suis créative de base et j’ai toujours ressentie l’appel de la couture, si je puis dire ainsi !

Coudre mes propres vêtements m’autorise une liberté que je n’ai pas avec les pièces du commerce.

Si j’ai envie d’un pantalon en velours turquoise, d’une blouse avec des étoiles dorées ou d’un t-shirt avec des licornes que l’on ne trouve normalement qu’en taille 4 ans, je peux me les faire.

Mais plus que cette liberté, c’est bel et bien l’envie de porter des pièces uniques qui me poussent toujours et encore à coudre ma garde-robe !

L’argument économique rentre aussi en ligne de compte selon moi. On ne va pas se mentir, coudre coûte cher. Surtout au début, le temps de s’équiper. Mais par la suite, le prix de certaines pièces devient vraiment avantageux.

Lorsque je vois une pièce du commerce qui me plaît (ce qui est relativement rare) je me dis souvent que pour ce prix-là, je peux aussi bien m’en coudre deux, et je suis vite refroidie !

Le fait-main, c’est donc pour moi tous ces arguments à la fois, mais c’est surtout un art de vivre.

Comment as-tu appris à coudre ?

Mis à part quelques cours de couture que j’ai suivis au tout début, j’ai beaucoup appris en autodidacte.

Au début, c’est comme pour tout, on fait des erreurs, on tâtonne, on recommence encore et encore la même étape, on est déçue du résultat…

Et au fur et à mesure on s’améliore, les vêtements deviennent portables et les gens ne se rendent même plus compte qu’ils sont faits mains.

Internet m’a été d’une grande aide dans mon apprentissage. Je lisais des blogs, des articles qui parlait de telle ou telle technique de couture, je regardais des vidéos, des tutos…

La couture est une logique de base à acquérir, puis à décliner et à faire évoluer à l’infini.

Lorsque j’étais vraiment bloquée sur une étape, je demandais à des personnes de mon entourage des conseils… et je repartais de plus belle !

Combien de temps mets-tu en moyenne pour te confectionner un vêtement ?

La confection d’un vêtement inclut le report du patron sur du papier spéciale, la découpe du tissu, la couture en elle-même, l’essayage, et les finitions.

Pour un simple T-shirt, l’ensemble de ces étapes va prendre environ deux heures. Plus le vêtement est complexe et comporte de pièces, plus cela me prend du temps.

Le vêtement dont la réalisation a pour moi été la plus longue est une salopette, qui avait de nombreuses poches et beaucoup d’ourlets et de surpiqures (une surpiqure est une couture visible sur l’endroit du vêtement).

Quelles sont tes inspirations pour tes vêtements ? Des marques en particulier ?

Je trouve rarement à mon goût les vêtements du commerce, d’où ma décision de les coudre moi-même.

Cependant, pour ce qui est de mes inspirations, je peux clairement dire qu’Instagram et son énorme communauté couture joue un rôle conséquent.

Certains sont à l’affut des dernières tendances en matière de mode, ou des dernières collections des grandes maisons de couture…

Mais personnellement, je guette la sortie des derniers patrons des créateurs indépendants, des dernières collections de tissus misent sur le marché, des nouveautés en matière de mercerie et de matériel de couture… Et aussi des dernières innovations que proposent les machines à coudre.

J’aime également beaucoup les vêtements d’inspiration japonaise, que je trouve dans divers magazines comme Coudre c’est facile et plus globalement les ouvrages édités aux éditions Saxe.

Trouves-tu facilement ton bonheur en termes de matériaux et de tissus ?

La couture et le DIY en général ont connu un bel essor ces dernières années. Il est donc vraiment très simple de s’alimenter en termes de matériel.

Il existe de nombreuses boutiques physiques, dans les grandes villes comme dans les petites !

Internet regorge également de boutiques de tissu divers et variés, pour tous les gouts et tous les prix.

Actuellement, il est donc aisé de s’aliment en matériel dédié à la couture.

Où conseilles-tu de s’alimenter en matériel de couture ? Quand faut-il plutôt se tourner vers des boutiques en ligne ou des boutiques physiques ?

Les deux options (boutique et Internet) se valent et se complètent.

Les boutiques physiques vont être très bien pour se rendre compte des teintes exactes des tissus, de leur poids, de leurs textures et de leurs fluidités. Cependant, les collections restent très classiques.

Pour ce qui est des prix, il y en a pour toutes les bourses en fonction de l’enseigne.

Sur Internet, il est bien plus difficile de se rendre compte de ce à quoi ressemble réellement le tissu et sa matière, et il faut se fier seulement à la description du produit.

En revanche, il est possible de trouver de petites merveilles et des rouleaux uniques !

Attention toutefois aux frais de ports, qui viennent s’ajouter au prix de la commande.

Pour une personne débutante en couture, je conseillerai vraiment de se rendre en boutique physique, afin de pouvoir parfaitement appréhender le produit, puis de passer par Internet après avoir eu un peu d’expérience dans ce domaine.

Voici quelques sites Internet que je conseille pour acheter du tissu et des patrons :

Une machine à coudre est-elle essentielle pour se fabriquer ses vêtements soi-même ?

Pour coudre des vêtements, la machine à coudre est vraiment un indispensable.

En revanche, il n’est pas nécessaire de se ruiner, du moins dans un premier temps.

Pour commencer avec une machine à coudre, les modèles Lidl font l’affaire !

Et une fois qu’on est sûr qu’on veut fabriquer ses propres vêtements, il peut être intéressant d’acheter un modèle plus évolué dans une boutique spécialisée.

Reproduis-tu des modèles que tu as repérés en boutique où t’inspires-tu plutôt de mode vintage ?

Ni l’un ni l’autre ! Pour coudre mes vêtements, j’utilise des patrons de couture.

Ce sont des grandes planches en papier sur lesquelles figurent l’ensemble des pièces nécessaires à la réalisation du vêtement dans toutes les tailles.

Les patrons s’achètent soit dans des magazines ou alors sur Internet dans des boutiques de créateurs indépendants.

Leur prix varie entre 4,50€ et 15€ en moyenne. Il existe également des patrons gratuits, mais il faut faire attention à leur qualité.

Un patron amateur n’aura jamais le même rendu qu’un patron créé par une styliste modéliste !

Comment vis-tu le regard des autres ? Est-ce que tu as l’impression qu’il y a une vraie différence entre ce que tu portes et ce que les autres ont acheté en magasin ?

Jusqu’à mon entrée au lycée, j’avais beaucoup de mal à assumer mes choix vestimentaires (qui venait encore principalement du commerce à ce moment-là).

Puis je suis entrée au lycée dans une classe où tout le monde s’assumait. À partir de là, je ne me suis plus vraiment posé de question, je porte ce qui me plaît sans vraiment me soucier du regard des autres.

Il m’arrive parfois de sentir une différence entre ce que je porte et les vêtements des autres, mais ce n’est pas systématique.

D’ailleurs, on me demande de temps en temps où j’ai acheté telle ou telle pièce, et c’est d’ailleurs le meilleur compliment qu’une couturière puisse recevoir !

Où te procures-tu les autres vêtements cousus main que tu n’as pas fais toi-même ?

Sur l’année qui vient de s’écouler, j’ai en tout et pour tout acheté un t-shirt, deux pantalons et un gilet dans le commerce classique.

Les autres pièces que j’ai achetée sont issues de la seconde main, mais il y en a très peu d’autres.

Je me tourne de plus en plus vers une garde-robe 100% fait-main, car c’est ce qui me correspond le mieux personnellement.

Quel est le kit du débutant que tu conseillerais à celles et ceux qui veulent se mettre à confectionner leurs propres vêtements ?

Le kit du débutant comprend selon moi une machine à coudre (sur laquelle s’entraîner sur des chutes de tissus par exemple), une bonne paire de ciseaux, et le matériel de base en couture (fils, aiguille, ciseaux…).

Pour un premier vêtement, je conseillerai d’utiliser un patron d’une marque indépendante, comme Petit patronRecycle ton armoire, ou encore le site Makerist qui est une sorte de librairie géante de patrons indépendants sur lequel on trouve vraiment de tout, et de bonne qualité.

Même si le patron sera plus cher chez ces marques que si on le choisit dans un magazine, les explications seront beaucoup plus détaillées, et il y aura possibilité de contacter son créateur en cas de problème technique.

Enfin, il vaut mieux commencer par un vêtement dans un tissu chaîne et trame (c’est-à-dire non extensible) qui sera beaucoup plus simple à travailler qu’une maille (donc extensible) ou un tissu très fluide, qui risque glisser sous la machine.

As-tu des chaînes YouTube, des ouvrages ou des magazines à conseiller pour les débutants ?

J’ai de nombreuses références en matière de couture. En voici quelques-unes :

Les blogs de couture que je recommande :

Les chaînes Youtube que je recommande :

  • Les lubies de Cadia : les explications sont fluides, sans chichis et sans prises de tête.
  • Couture débutant : c’est la version vidéo du blog, qui fait toujours preuve de beaucoup d’humour.

Les magazines que je recommande :

Il existe également des atlas ou des dictionnaires de la couture, qui peuvent être très complets et intéressants lorsque l’on débute !

Merci à Noémie pour ce témoignage fort intéressant qui inspirera peut-être certaines d’entre vous à s’essayer à la couture, voire à prendre l’habitude de porter vos propres vêtements !

La mode de seconde main est de plus en plus populaire et les marques de grande diffusion suscite de plus en plus de méfiance.

L’attrait pour le cousu main pourrait être la prochaine étape de cette prise de conscience globale sur notre consommation de mode.

À lire aussi : 4 DIY mode sans couture (sauf un) pour donner un coup de frais à tes vêtements !

Caroline Arénas

Caroline Arénas

Carotte est rédactrice Mode. Elle aime tout ce qui est les chiots, les graines et l'automne. C'est aussi elle qui écrit cette description à la troisième personne.

Tous ses articles

Commentaires

Papushka

@Grumpy je fais la même technique que ta cousine ! Quand j'achète un vêtement, je regarde son potentiel customisable, comment sont faites les coutures, si c'est facile de le retailler, etc. D'ailleurs, plus de la moitié de mes vêtements sont des pièces que j'ai modifiées. C'est plus simple et plus rapide que de partir de zéro !

Et sinon, pour celles qui habitent sur Toulouse, il y a des endroits où on peut venir utiliser des machines à coudre et des surjeteuses moyennant une petite somme (3€ de l'heure environ). Ça permet d'essayer la couture sans avoir à investir dans une machine dès le début ! Et j'imagine que ça existe dans d'autres villes :)
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!