Live now
Live now
Masquer
repas-cantine-vegetarien
Écologie

Un repas végétarien hebdomadaire dans les cantines ? Trop d’audace pour le Sénat

L’Assemblée nationale voulait généraliser le menu végétarien une fois par semaine à la cantine. Le Sénat trouve ça trop risqué, imaginez, on pourrait peut-être sauver la planète (bon, ok, au moins participer à réduire notre empreinte carbone).

Depuis novembre 2019, les collectivités territoriales qui le souhaitent sont encouragées à proposer un menu entièrement végétarien une fois par semaine aux élèves dans les cantines scolaires. Cette phase d’expérimentation prévue par la loi Egalim de 2018 est bientôt terminée, et l’Assemblée nationale souhaite maintenant que ce menu végétarien soit généralisé un jour par semaine dans les cantines dans un souci écologique de limitation de la consommation de viande.

En gros, manger moins souvent de la viande, mais de meilleure qualité (et produite en France). Une initiative intéressante, inscrite dans le projet de loi climat actuellement étudié par les parlementaires, même si l’on pourrait se dire qu’elle ne va pas assez loin en matière d’écologie. Pourquoi pas carrément prévoir un menu végétarien tous les jours de la semaine ?!

Pour les sénateurs et sénatrices, cette option hebdomadaire est visiblement déjà trop osée, puisqu’ils ont modifié l’article de loi mardi 22 juin afin que la phase d’expérimentation des menus végétariens soit prolongée de deux ans, plutôt que de les généraliser tout de suite.

Les arguments du Sénat (à majorité de droite) ? Laisser le choix aux collectivités territoriales, aux établissements et à leurs prestataires, et attendre une évaluation plus complète et chiffrée de l’initiative.

Manger moins de viande… dans les cantines aussi !

Sauf qu’on n’a plus vraiment le temps les cocos… Vous avez lu le

dernier rapport du GIEC sur le réchauffement climatique ? On court droit à la catastrophe si l’on ne change pas radicalement nos modes de production et de consommation, et ça passe aussi par les millions d’assiettes servies dans les cantines du pays.

Alors oui, ça va demander un peu d’adaptation aux différentes parties prenantes, et notamment de créer de nouveaux menus. Mais pas de panique, le chili sin carne, les lasagnes végétariennes et le couscous de légumes plairont tout autant aux enfants et ils permettront de débloquer du budget pour acheter de la viande locale de meilleure qualité pour les autres repas de la semaine.

La seule bonne nouvelle dans tout ça, c’est qu’a priori, c’est l’Assemblée nationale qui aura le dernier mot si le Sénat continue de détricoter la loi climat. Une maigre consolation, on vous l’accorde, mais en ce moment, niveau prise de conscience de l’urgence climatique par les parlementaires on est un peu à sec.

À lire aussi : Cette polémique autour des repas sans viande a comme un goût de stratégie politique


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

6
Avatar de CherryHana
24 juin 2021 à 13h06
CherryHana
Certes c'est désespérant mais les cantines et les municipalités n'ont pas attendu pour prendre des mesures. Dans ma ville (40 000 habitants), il y a un repas végétarien par semaine. Dans mon école d'une autre ville, c'est le cas également. Et majoritairement des choses qui ne sont pas des substituts à la viande. Donc c'est plutôt positif. Heureusement qu'on n'est pas obligé de compter sur ces gens pour faire avancer les choses...
2
Voir les 6 commentaires

Plus de contenus Écologie

131 - WinoraBikes-Rotterdam_Day-02 - L1120623
Lifestyle

« Le vélo électrique, éloigne les relous » : 3 bonnes raisons de se mettre au vélo électrique quand on est une meuf

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
poele // Source : URL
Société

PFAS : quels sont ces endroits où les polluants éternels sont présents ?

Capture d'écran TikTok d'une influenceuse faisant un haul de vêtements Shein // Source : @sunlizzeb
Actualité mode

SHEIN, Primark, Temu… comment les marques d’ultra fast fashion seront-elles pénalisées  ?

8
Source : Alin Buda / Pexels
Écologie

Changement climatique : les femmes et les familles précaires des zones rurales sont les plus affectées

Source : Tarzan9280 / Getty Images
Écologie

Pour la première fois, la planète a connu un réchauffement climatique de +1,5°C pendant 12 mois consécutifs

2
Salomé Saqué, Paris, Septembre 2022 // Source : Clémentine Schneidermann
Société

Salomé Saqué : « Un pays qui méprise sa jeunesse est un pays perdu »

3
Source : Capture écran YouTube
Écologie

Qui est Mia Mottley, coprésidente de la COP 28  qui bouscule les pays du Nord ?

Source : Eurodéputés Europe Ecologie / Flickr
Actualités

Qui était Michèle Rivasi, eurodéputée anti-lobbies qui s’est éteinte à 70 ans ?

Un enfant au milieu d'une décharge à ciel ouvert pleine de pollution textile // Source :  Muhammad Amdad Hossain de Pexels
Actualité mode

Contre la surproduction textile, cette ONG veut que les marques communiquent leurs volumes, et a besoin de vous

Source : eleonimages / Canva
Écologie

La Commission européenne renouvelle pour 10 ans l’autorisation du glyphosate

La société s'écrit au féminin