Live now
Live now
Masquer
the-holiday-calendar-netflix
Cinéma

Quel film de Noël signé Netflix va faire battre ton cœur cette année ?

Le 25 décembre approche à grands pas, et avec lui les pains d’épices, les tasses fumantes, les sacs à sapins et bien sûr… les films de Noël !

L’année dernière, le monde s’amourachait de A Christmas Prince, la romance de Noël absolue, à base de marshmallows, de paillettes et de bons sentiments dégoulinants.

Pas ma came, a priori.

Pourtant, j’ai cédé à la tendance en appuyant sur play et en matant le tout jusqu’au bout.

Conclusion : ça n’était toujours pas ma came mais je comprenais le phénomène. 

Alors, quel film détrônera le prince de Noël dans ton cœur en 2018 ?

The Holiday Calendar, le nouveau film de noël Netflix

Et si les calendriers de l’Avent pouvaient, un peu à l’instar du Père Noël, réaliser tes souhaits ?

Un jour, un cadeau : c’est mieux que Un jour, une histoire, l’ancien feuilleton quotidien de M6, d’ailleurs. 

Et c’est le concept original de The Holiday Calendar !

Portée par Kat Graham, Ron Cephas Jones, Quincy Brown entre autres talents, cette nouvelle fiction sera bien entendu disponible sur Netflix, et ce dès le 2 novembre.

Pas plus d’éléments concernant le scénario, mais on y trouvera apparemment tous les éléments d’un bon film de Noël des familles, comme un papy sympa, des sapins, de la bienveillance et surtout beaucoup d’amour. 

netflix-the-holiday-calendar

Personnellement, c’est ce que je préfère dans les productions spéciales Noël : les cœurs à tous les étages.

Ma passion quand j’étais au chômage, c’était d’ailleurs de mater toutes les comédies romantiques de M6 à base de :

  • Maman célibataire qui tombe amoureuse d’un Père Noël
  • Maman qui tombe amoureuse du voisin juste avant l’arrivée du Père Noël
  • Maman veuve qui retrouve le goût de vivre à l’approche de Noël
  • Papa qui fait sauter ses chérubins joufflus sur ses genoux après s’être réconciliée avec Maman pendant le diner de Noël

Le tout dans un allemand mal doublé.

Ah, la magie de noël. 

En tout cas, même si je fais dans le sarcasme, je regarderai certainement The Holiday Calendar. Car en vrai, moi aussi je raffole de la guimauve !

Et toi ? Tu réserves ta soirée du 2 novembre pour céder aux sirènes du pain d’épice et des histoires d’amour croisées ?

À lire aussi : Les films qui arrivent sur Netflix au mois d’octobre 2018


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

3
Avatar de Furie Nocturne
8 novembre 2018 à 21h11
Furie Nocturne
@Kalindi Il y a aussi les chroniques de Noël qui a l'air si bien !
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Cinéma

Judith Godreè // Source : capture d'écran
Culture

Judith Godrèche aux César : lutter contre les VSS, « ce n’est rien comparé à deux mains dégueulasses sur mes seins de 15 ans »

Source : Capture vidéo
Cinéma

César 2024 : triomphe d’Anatomie d’une Chute, Adèle Exarchopoulos meilleur second rôle… voici le palmarès complet

Copie de [Image de une] Horizontale – 2023-12-22T201104.020
Cinéma

Les 12 meilleurs films à voir sur Netflix

1
Bye Bye Tibériade  // Source : JHR
Culture

Bye Bye Tibériade : quand filmer des femmes réhumanise la Palestine, par Lina Soualem

Interview de María Riot, performer X et coordinatrice d'intimité // Source : Photo by @monica_figueras
Sexo

« Être performeuse X fait aussi de moi une meilleure coordinatrice d’intimité » : María Riot

Nora Hamzawi // Source : C à vous
Culture

Jacques Doillon : Nora Hamzawi s’oppose à la sortie du film CE2, dans lequel elle joue

le consentement // Source : jean paul rouve kim higelin
Culture

Calendrier, révélations : tout savoir sur les César 2024

1
Source : Madmoizelle
Culture

Violences sexuelles dans le cinéma : enfin un MeToo en France ? Pour les César, 50/50 nous a répondu

L'affiche officielle du film Challengers de Luca Guadagnino avec Zendaya // Source : DR
Cinéma

Zendaya, Mike Faist et Josh O’Connor dans la nouvelle bande-annonce du film Challengers de Luca Guadagnino

Source : Wikimedia Commons
Société

Isild Le Besco se dénonce sa relation « d’emprise destructrice » avec Benoît Jacquot

La pop culture s'écrit au féminin