Tout sur la « curated ear », LA tendance piercing de 2020

Après les constellations, place au « curated ear » ! Carotte te dit tout sur la mode des oreilles aux multiples piercings.

Tout sur la « curated ear », LA tendance piercing de 2020@Otiumberg

Peut-être as-tu vu ce multiplier les piercings aux oreilles autour de toi et sur Instagram. Tout ça, c’est l’effet de mode des piercings « curated ear ».

Je t’explique tout ce qu’il faut savoir avant de te lancer si ce style te séduit !

La tendance « curated ear », qu’est-ce que c’est ?

Je t’ai parlé de la tendance constellation qui fait rage depuis 2017. Eh bien, la « curated ear », c’est la version 2020 !

Et cette fois, c’est encore plus organisé. La différence, c’est que le look piercings constellation se compose majoritairement de tout petits piercings clous, pour un effet étoilé, comme son nom l’indique.

Le look « curated ear », c’est simplement le fait de multiplier les piercings de tous types.

Et à l’inverse des constellations qui se disséminent sur tes oreilles, la « curated ear » se veut organisée.

Bustle a échangé avec Natasha et Sheena Appadoo, qui ont créé la marque de bijoux londonienne Stellar79. Elles affirment que le hashtag #curatedear ne fait que grandir sur Instagram.

Pour elles, c’est de l’art sur oreille, qui confère un style « unique, versatile » et « accessible à tous ».

Ça permettrait également « l’expression et l’amélioration du style personnel et de l’individualité ».

View this post on Instagram

If I was a hoop. I’d be a pearly one ☝🏻

A post shared by Otiumberg (@otiumberg) on

La tendance « curated ear » prend de l’ampleur

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ARO (@aro_earrings) le

Une pierceuse dont le salon Sacred Gold est basé à Londres explique à Dazed pourquoi la tendance se popularise.

D’après elle, c’est partiellement dû à la relation très personnelle qui s’installe lorsqu’un client demande ce look unique et personnalisé qui est propre à chacun.

Elle raconte que ces derniers viennent d’abord pour des avis et pour se faire conseiller sur ce qui irait le mieux avec l’anatomie de leurs oreilles.

Elle ajoute qu’avoir de nouveaux bijoux fait se sentir « bien, plus somptueux et royal ».

Sam Hayler, cheffe pierceuse chez Astrid & Miyu, explique que cette tendance montre aussi un avancement dans notre société et un développement des mentalités :

Les piercings sont vraiment devenus beaucoup plus courants que récemment, car l’histoire du piercing étant entièrement d’origine LGBT +, et il a donc été maintenu dans l’ombre pendant longtemps.

Pour The Guardian, l’engouement pour les piercings multiples faits de métaux fins et de pierres précieuses est un phénomène très moderne.

En revanche, note l’article, les humains se percent les oreilles depuis des milliers d’années, et des fresques de l’âge de bronze qui peuvent être trouvées sur l’île grecque de Santorin représentaient déjà des femmes portant des boucles d’oreilles

Les risques de la tendance « curated ear »

Marie Claire rappelle qu’il est bon de prendre en compte son mode de vie avant de passer à la « curated ear ».

Par exemple, si tu portes des écouteurs, un casque couvrant, etc… ça peut en effet te causer facilement des inconforts selon les piercings que tu as choisis et leur emplacement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Portobello Tattoo & Piercing (@portobellotattoo) le

Mais il faut également faire attention à l’hygiène du perçage.

Refinery29 émet notamment des réserves concernant le piercing pistolet.

En effet, j’ai toujours entendu que seul le lobe pouvait supporter le pistolet, tandis que le cartilage risquait de se briser.

J’ai même connu des bijouteries qui ont tout bonnement refusé à des amies de leur faire un piercing en dehors du lobe.

De nombreux magasins de rue ne sont pas soumis aux mêmes exigences en matière de santé et de sécurité que les studios de piercing professionnel.

Nici Holmes, pierceur principal et propriétaire du Blue Lotus Piercing de Newcastle, explique à Refinery29 :

Je conseille d’éviter complètement la machine ou le pistolet poussé à la main pour le perçage.

Le cartilage de l’oreille est très délicat et doit être percé par une aiguille de perçage jetable à usage unique.

Le pistolet crée beaucoup plus de dommages et donc de douleur. Cela peut entraîner de nombreuses complications, telles que la migration (lorsque le piercing se déplace), les cicatrices et le rejet.

Rhianna Jones, pierceuse en chef au culte du studio londonien The Circle, se dit également préoccupée par la contamination entre les clients.

Le pistolet de perçage classique ne peut pas être stérilisé. Certains sont utilisés sur de nombreux clients et même s’ils sont essuyés avec un nettoyant antiseptique, ils risquent toujours de propager la maladie.

Fais donc attention à le faire correctement et à bien choisir le ou la professionnelle qui va te percer l’oreille.

Voilà, tu sais tout ! Alors, ça te tente ?

À lire aussi : Le harnais s’annonce comme la grosse tendance de la saison

Carotte

Carotte

Carotte est rédactrice Mode. Elle aime tout ce qui est les chiots, les graines et l'automne. C'est aussi elle qui écrit cette description à la troisième personne.

Tous ses articles

Commentaires

Lazarus_

Alors je suis à la mode depuis plus de dix ans... :happy:

Par contre, j'en ai retiré certains récemment (le tragus notamment) , la sensation d'en avoir trop et que c'était déséquilibré esthétiquement.

Juste une ligne de 6 bijoux le long du cartilage de l'oreille, ça suffit et c'est jolie.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!