Piercing à la langue : ce que tu dois savoir avant de te lancer

Océane est percée à la langue depuis 7 ans. Elle passe en revue les choses que tu dois savoir sur le piercing à la langue avant de te lancer !

Piercing à la langue : ce que tu dois savoir avant de te lancer

Publié le 25 juillet 2019

Depuis l’âge de 12 ans, j’ai une certitude : quand je serai enfin majeure, je me ferai percer la langue.

Pourquoi ? Pour savoir comment ça fait, pour tester ma résistance à la potentielle douleur physique, parce que je trouvais ça joli, et puis… Pour faire ma rebelle, aussi, j’avoue.

Mes parents pensaient que l’idée allait me passer, mais à leur grand désarroi, le jour même de mes 18 ans, je me suis fait percer la langue.

Mes piercings à la langue et moi

Je me suis d’abord fait un piercing simple comme celui-ci :

Puis au bout de 5 ans de bons et loyaux services je m’en suis lassée.

Je l’ai donc enlevé pour me faire ce qu’on appelle un vénom, deux piercings au lieu d’un, comme ceux-ci :

Cela fait donc 7 ans que je suis percée à la langue. 7 ans de bonheur avec ces bijoux que j’aime tant, quand bien même ils ne sont pas très visibles de l’extérieur.

Je ne peux plus m’en passer, et quand il faut que je les enlève quelques minutes pour les nettoyer, ma cavité buccale est si vide que je ne me sens pas à l’aise.

Je sais que ce piercing reste très populaire, et qu’il est sujet à plein de questions et préjugés. Et comme tout piercing, prendre la décision de se faire un trou (ou plusieurs) dans la langue n’est pas à prendre à la légère !

Je vais donc tenter de répondre aux potentielles questions que tu te poses, avec l’aide de Corinne, perceuse à Arko Piercing à Brunoy dans le 91 !

Piercing à la langue : comment ça se déroule ?

Pour te faire percer la langue chez un ou une perceuse professionnelle et homologuée, il faut que tu sois majeure. Si tu es mineure, tu devras avoir une autorisation parentale.

Le déroulé du rendez-vous est assez simple. Tu t’assois, le ou la perceuse te demande de tirer la langue et l’examine pendant quelques secondes ou minutes.

Ensuite il ou elle pourra te faire un point au feutre sur la langue pour bien cibler l’emplacement du trou. Tu devras alors tirer la langue le plus possible pour qu’elle puisse te l’attraper avec une pince pour éviter tout mouvement.

Et hop ! En quelques secondes ce sera fait !

Est-ce que le piercing à la langue fait mal ?

Sans trop de surprise c’est la question qu’on me pose le plus. On croit souvent, à tort, que c’est un piercing très douloureux parce que se mordre la langue fait un mal de chien.

En réalité la langue est un muscle avec de nombreuses terminaisons nerveuses situées sur le bout et les bords.

La partie centrale où l’on perce pour un piercing classique est très peu innervée, et crois-moi sur parole, c’est dans beaucoup de cas le piercing le moins douloureux du corps !

Pour ma part je n’ai ressenti AUCUNE douleur, mon piercing au nombril m’a fait bien plus mal. Mais évidemment, chaque personne est différente face à la douleur.

Pour le vénom en revanche, on perce en plein cœur du muscle, et à deux reprises qui plus est. Et pour le coup ce n’est pas la même affaire.

J’ai personnellement eu très mal sur le moment, et la cicatrisation a été beaucoup plus compliquée à vivre !

Piercing à la langue : comment se passe la cicatrisation ?

Le temps de cicatrisation moyen pour un piercing à la langue est de 5 mois. Mais il peut évidemment varier de plusieurs mois selon les personnes, puisque nous sommes tous et toutes différentes.

Cela ne signifie pas que tu vas douiller pendant 5 mois, mais seulement que la cicatrisation complète de ton piercing ne sera effective qu’au bout de ce laps de temps.

Ce sont les 3 premières semaines juste après le piercing qui vont être les plus éprouvantes. Parce que même si le piercing classique à la langue n’est pas douloureux, la cicatrisation l’est.

Quelques minutes ou quelques heures après le piercing, la langue a tendance à gonfler (voire beaucoup gonfler selon la personne), tu auras donc un bijou assez long pour prévenir le gonflement.

Selon le ou la professionnelle que tu iras voir et selon tes convictions personnelles, il ou elle te prescrira peut-être de l’arnica en homéopathie pour réduire le gonflement et rendre la cicatrisation un peu plus agréable.

Personnellement pour mon premier piercing à la langue je n’ai rien pris, et ça a été compliqué de manger pendant plusieurs jours.

Sans compter que je ne pouvais plus sucer mon pouce

Des taches noirâtres qui donnent l’impression que ta langue moisit peuvent apparaitre, mais c’est sans gravité, il s’agit juste d’hématomes qui disparaitront d’eux-mêmes.

Ce qu’il y a de cool avec le piercing à la langue, c’est que notre flore buccodentaire et notre salive sont des désinfectants naturels qui font très bien le taf de nettoyage.

Pendant les premières semaines il faudra simplement faire 1 à 2 bains de bouche par jour, ni plus ni moins, pour ne pas abîmer cette précieuse flore qui s’active naturellement dans ta bouche.

Après 2 à 3 semaines selon les personnes, la langue a largement dégonflé, et la douleur n’est normalement plus présente. Si les douleurs persistent trop longtemps, il faut contacter ton ou ta perceuse !

Piercing à la langue : est-ce que ça abîme les dents ?

Depuis 7 ans que je suis percée, nombreux sont les dentistes qui m’ont réprimandée quand j’ai ouvert la bouche dans leur cabinet.

Je ne vais pas te mentir, oui, le piercing à la langue, selon comment il est positionné, quel bijou tu portes et tes habitudes, peut abîmer l’émail de tes dents à cause du frottement.

Et ce pour deux raisons principales :

  • Si ton piercing est trop vers l’avant ou que ta langue est trop courte, la boule du bas peut rentrer trop facilement en contact avec tes dents et abîmer ton émail voire déchausser tes incisives inférieures.
  • Si tu joues souvent avec ton piercing en le faisant sortir de ta bouche par exemple, il risque de frotter tes dents et donc de les abîmer.

Pour éviter ces désagréments il faut donc :

  • Veiller à trouver un ou une perceuse professionnelle qui analysera ta langue et te percera correctement selon ta morphologie.
  • Mettre un bijou avec une barre la plus courte possible (sans que ce soit trop serré), et acheter des boules en plastique ou en acrylique qui seront plus molles.
  • NE PAS JOUER AVEC TON PIERCING.

Personnellement, les dentistes ont toujours été un peu déçus de voir que mon émail est parfait même après 7 ans avec mes piercings, et ce malgré mes bijoux en acier chirurgical.

Et pour cause : je ne joue JAMAIS avec.

En revanche, depuis que j’ai le vénom, il m’arrive souvent de croquer une boule en mangeant, j’ai donc dû réduire la taille des barres et des boules de mes bijoux, et depuis, plus de problème !

Piercing à la langue : est-ce que ça se rebouche ?

La réponse à cette question varie évidemment en fonction de chaque personne.

Pendant les premiers mois, avant la cicatrisation complète du piercing, il est de toute façon plus fragile, donc il est bon de ne pas l’enlever trop longtemps.

Le piercing à la langue est connu pour être un de ceux qui se rebouche le plus vite : en seulement quelques heures tu peux ne plus réussir à passer ton bijou.

Si cela arrive : pas de panique. En réalité ton trou ne se referme jamais complètement, et il te sera normalement possible de faire stretcher ton piercing par un ou une perceuse.

C’est-à-dire de le réouvrir et d’y repasser un bijou.

Personnellement je n’ai jamais enlevé mes bijoux plus d’une heure, donc je n’ai jamais rencontré ce problème.

Je me souviens d’un jour où j’ai dû faire une fibroscopie sous anesthésie générale à l’hôpital (on m’a inséré un long tuyau dans la gorge pour regarder mon estomac et mon œsophage).

J’étais en panique à l’idée de devoir retirer mon piercing, j’ai donc demandé au personnel de me ramener mon bijou à mon réveil.

Quand je me suis réveillée toute vaseuse, mon bijou était posé sur ma poitrine et j’ai pu le remettre tout de suite sans souci !

Piercing à la langue : est-ce que tout le monde peut se faire percer ?

La langue est un muscle complexe, et chaque langue est différente. Il est possible (bien que peu probable) qu’en arrivant chez le ou la perceuse, il ou elle te dise qu’il est impossible de te faire percer.

Si ta langue est trop courte, ton piercing sera trop collé au frein (que tu peux apercevoir sous ta langue) et occasionnera trop de tension, voire même de grosses douleurs à la longue.

La langue est aussi un muscle très vascularisé, et il arrive parfois que selon les morphologies, des veines soient placées au mauvais endroit et rendent impossible le perçage.

Pour savoir si tu as une langue à piercing ou non, le seul moyen est de t’adresser directement à un ou une professionnelle qualifiée.

Piercing à la langue : les remarques de l’entourage

Je ne peux pas te parler de ce piercing sans parler des remarques de l’entourage auxquelles tu devras faire face, qui depuis 7 ans sont pour moi régulières (mais pas fréquentes).

Que j’ai un piercing simple ou un vénom, il a toujours été peu visible puisque je ne joue jamais avec. Il m’est souvent arrivé de passer plusieurs mois à côtoyer les mêmes personnes en cours ou au travail sans qu’ils ou elles ne le remarquent.

Mais quand il est remarqué, on m’a souvent posé ces questions plus ou moins gênantes :

« À quoi ça sert d’être percée à la langue si personne ne le voit ? »

« C’est pour sucer ? »

Il est difficile pour beaucoup de gens de se dire qu’un tel piercing ait été fait pour une autre raison que pour améliorer la fellation.

Quand j’avais 18 ans, je n’y avais même pas songé, donc cette question a pu me brusquer. Je préfère donc t’y préparer !

Piercing à la langue et fellation ou cunnilingus

Maintenant que je suis lancée sur le sujet, autant en parler !

Le piercing à la langue est l’objet de beaucoup de fantasmes, et on imagine qu’il transcende le sexe oral. Spoiler : non, ce n’est pas toujours le cas.

Choquée déçue.

En fait, que ce soit du sexe oral avec une femme ou un homme, ça dépend surtout de la sensibilité de la personne, ainsi que du bijou que tu portes.

Certaines femmes et certains hommes n’y sont pas du tout sensibles et te diront que ça ne change rien, pour d’autres le contact du bijou sur le gland ou le clitoris sera presque insupportable par moments…

Il existe aussi des bijoux faits spécifiquement pour le sexe oral, comme les bijoux vibrants par exemple !

Piercing à la langue : réflechis bien avant de te faire percer !

Je crois que j’ai passé en revue les principales questions que je me posais jadis avant de me faire percer la langue.

Le principal à retenir c’est que ce n’est pas un acte à faire à la légère, et qu’il est primordial de bien choisir son ou sa perceuse.

J’espère que tu as trouvé la réponse à tes questions, et si ce n’est pas le cas, n’hésite pas à te manifester en commentaires !

À lire aussi : 7 choses à savoir sur le piercing au téton avant de se lancer

Commentaires

Laboukineuze

J’ai fait des piercing aux oreilles (deuxièmes trous du lobe) et j’ai fais des rejets. J’avais deux grosses boules (de lymphe puis après du sang s’est rajouté) dès que je mettais mes piercing. J’ai essayé l’eau saline mais même si les boucles rétrécissaient, elle finissait par revenir plus grosse et plus douloureuses. J’ai essayé plusieurs mois sans succès donc j’ai laissé tombé. Mes trous se sont également rebouchés à vitesse grand V, comme quoi mon corps n’a pas supporté. Pourtant j’ai été chez un pierceur reconnu avec des conditions d’hygiènes irréprochables
Ouip, ça arrive et célafotà personne. cf mon message, rejet au nez. Alors que la langue c'est nickel, et les oreilles ça va très bien aussi.

Je pense qu'il faudrait que les pierceurs informent un peu plus sur ces possibilités, mêmes rares!
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!