Live now
Live now
Masquer
temps-bonheur-etude
Développement personnel

Comment économiser du temps, le seul luxe qui ne s’achète pas ?

02 août 2017 2
Le temps, c’est de l’argent, paraît-il… en tout cas, c’est un luxe qu’on peut gagner en dépensant de l’argent. Mais on peut aussi économiser du temps sans verser un seul euro !

Le 31 juillet, NEON relayait une enquête expliquant comment dépenser son argent pour être heureux•se.

Après l’avoir lue, j’ai décidé de tester mes collègues en leur demandant quel était, à leur avis, le poste de dépense permettant d’être le plus heureux.

Et les réponses étaient assez variées ! Certaines étaient formelles sur le fait qu’il fallait acheter beaucoup à manger, d’autres préféraient s’acheter des trucs chouettes comme des fringues, des bouquins…

Eh bien sachez qu’en vérité, selon l’étude publiée par NEON, le meilleur moyen de dépenser son argent pour être heureux•se est… d’économiser son temps !

Gagner du temps, le secret du bonheur ?

Évidemment, cette étude est à prendre avec des pincettes : elle est basée sur des moyennes. Chaque personne est différente, et aspire à des choses variées.

À lire aussi : Comment cultiver le bonheur… et avoir du succès ?

Cependant, ça reste une piste de réflexion intéressante. Selon l’étude, on serait donc plus heureux•se en payant quelqu’un pour faire ce qu’on n’a pas envie de faire.

Acheter à manger à emporter, se faire un resto pour éviter de cuisiner, embaucher quelqu’un pour faire son ménage… Voici donc apparemment l’un des secrets du bonheur !

Gagner du temps, oui, mais pas trop !

Cela dit, ce constat a une limite : selon l’étude, le temps libre rend heureux•se à condition de ne pas en avoir trop. En d’autres termes, le surplus de temps libre nous ferait perdre le contrôle sur notre quotidien.

Ce chat est clairement hors de contrôle.

Donc si je suis bien le raisonnement, dans une vie idéale on a le temps de glandouiller, mais on a quand même de quoi s’occuper. La difficulté est de trouver le juste équilibre pour s’occuper le cerveau tout en ayant le temps de s’ennuyer un peu.

Eh oui, parce qu’à petite dose l’ennui est finalement bénéfique !

Le temps, une valeur à part entière ?

C’est intéressant de constater que le temps est en quelque sorte un truc de riches.

Si on suit le raisonnement de cette étude, payer des gens nous permettrait de gagner du temps. Mais pour ça, il faut des sous : tout le monde ne peut donc pas se le permettre. Donc plus on a de sous, plus on aurait les moyens d’avoir du temps libre.

Prenons l’exemple de quelqu’un qui a vraiment beaucoup d’argent. Cette personne pourra faire appel à tout un tas d’employé•es pour lui faire à manger, laver sa maison (voire SES maisons), faire sa comptabilité…

Tasser ses sachets de thé…

Mais soyons réalistes, je pense qu’on est peu ici à être millionnaires. Et personnellement, je n’ai pas l’intention de le devenir un jour.

Cela dit, sans dépenser des fortunes, il est possible d’investir un peu d’argent pour s’épargner des corvées chronophages, si on le souhaite.

Alison par exemple, rédactrice beauté, m’explique :

« Un truc qui me prend un max de temps, c’est la lessive. J’ai beaucoup de vêtements, ça fait plein de lessives, donc je peux passer jusqu’à 3h à la laverie, ce qui fait quasiment une matinée de perdue le week-end.

Plutôt que de m’en occuper, je préfère payer régulièrement entre 10 et 15€ pour qu’on lave mon linge, grâce à un service dédié. Je peux passer prendre les vêtements propres quand je veux, c’est très pratique. »

Comment économiser son temps sans dépenser d’argent ?

C’est bien joli tout ça, mais il s’agirait d’arriver à l’étape où on a le choix dans nos dépenses.

Étudiante, je devais me débrouiller avec 90€ par mois pour la nourriture et les loisirs (je ne comprends évidemment pas le loyer).

À lire aussi : L’APL va baisser de 5€ en octobre

Dans ces cas-là, on peut juste se permettre de dépenser pour l’essentiel. Et on peut difficilement utiliser ses sous pour que quelqu’un lave notre appartement à notre place… Alors qu’est-ce qu’on fait ?

Moi après la première semaine du mois.

Si nos trajets en transports en commun sont longs, on peut en profiter pour faire ses devoirs, lire un bouquin nécessaire pour un cours… Histoire d’être débarrassé•e une fois arrivé•e à la maison !

Mutualiser les tâches, c’est un bon moyen de se dégager du temps. Profiter de trente minutes d’attente à la laverie peut aussi permettre de faire des trucs utiles, comme écrire ou aller faire ses courses.

À lire aussi : Comment ne pas se faire chier à la laverie ?

Besoin d’écrire rapidement une dissertation ou un mémoire ? La technique des Pomodoro propose d’optimiser la productivité de son cerveau en alternant des phases d’écriture de vingt-cinq minutes, et de pause de cinq minutes.

Avec ça, cette dissertation sera vite bouclée !

Et pour éviter de s’éparpiller, on peut tenir un bullet journal qui nous aidera à être efficace dans nos moments de boulot, histoire d’avoir l’esprit bien reposé dans nos phases de glandouille.

Pas besoin de perdre trois plombes en customisation, un bullet ça doit d’abord être fonctionnel !

Mon bullet journal ! Flip through✒️📖

Préparer à manger, une occupation chronophage ?

Se préparer à manger, ça peut être aussi très gourmand (wink wink) niveau temps. Si certain•es apprécient ces moments de cuisine, d’autres s’en passeraient volontiers. Allez, pas de panique : de ce côté-là aussi il y a des solutions !

On peut par exemple se préparer un très gros plat le week-end et tout congeler. En semaine, on a ainsi un vrai repas prêt en deux minutes au micro-ondes quand on en a envie.

Envie de manger sain rapidement ?

On peut aussi profiter des sessions binge-watching de séries ou de films pour couper plein de légumes, qu’on mettra dans des tupperwares et qu’on aura juste à mettre dans une poêle quand le moment de cuisiner sera venu.

À lire aussi : Comment se mettre au bio quand on est fauchée ?

Il peut également être intéressant d’investir une petite somme dans un slow cooker ou autre appareil à cuisson lente. On peut y mettre plein d’ingrédients et ça cuit tout seul tranquillement.

En somme, si le temps est devenu un luxe, il est possible d’en gagner sans se ruiner ! Et vous, vous avez des conseils pour gagner du temps sans trop dépenser d’argent ?

À lire aussi : 9 astuces (plus ou moins efficaces) pour gagner du temps le matin

Les Commentaires
2

Avatar de Emily's
3 août 2017 à 07h50
Emily's
Alors là ....Très bonne question !!!
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Développement personnel

umur-batur-kocak-art den avoir rien a foutre
Lifestyle

Comment arrêter de vous prendre la tête et devenir la meilleure version de vous-même : on vous dit tout

QueenCamille

11 nov 2022

3
Sexo

Quatre choses à savoir sur les orgasmes multiples

Humanoid Native
pexels-koolshooters-attente waiting mode – format vertical
Développement personnel

Un rendez-vous à 14h, et bloquée dès le matin ? Pas de panique, c’est le waiting mode

Ekaterina Bolovstova / Pexels
Témoignages

Ces 8 conseils de quadras aux vingtenaires vont changer votre vision de l’âge

Aïda Djoupa

24 août 2022

42
avocat-diable-vert
Féminisme

Décryptage : pourquoi tant de gens se font « l’avocat du diable »

Maëlle Le Corre

24 juil 2022

32
Une femme en patins à roulette et robe à sequins assise au sol
Sorties

Wheelz and Feet, la soirée en patins à roulette ou à pieds qui va vous faire tourner la tête

Anthony Vincent

20 mai 2022

deux personnes en train de boire un verre avec leurs masques
Témoignages

« C’est plus facile de me trouver jolie » : celles qui aiment sincèrement le masque témoignent

Aïda Djoupa

11 mai 2022

16
nirvana girl unsplash
Développement personnel

J’ai arrêté de projeter mes insécurités sur les ados en t-shirt Nirvana, et j’ai bien fait

deux amis sur un banc, l'air dépité
Développement personnel

6 conseils pour une rupture amicale sans (trop de) drama

QueenCamille

15 fév 2022

52
la-tessita-par-clara-de-latour
Tatouage

Franco-indienne, russe, mexicaine, elles se tatouent pour renouer avec leurs origines

Anne Chirol

10 fév 2022

bdchild
Société

Cette BD salutaire résonnera chez toutes les childfree fatiguées qu’on leur dise de faire des gosses

Camille Abbey

16 jan 2022

8

La vie s'écrit au féminin