Ne lisez rien sur Split avant d’aller le voir, pour l’amour du cinéma (enfin, sauf cet article)

Le nouveau M Night Shyamalan, Split, sort en France le 22 février 2017. Le Web regorge déjà de spoilers, et Mymy vous conjure de ne pas y prêter attention.

Ne lisez rien sur Split avant d’aller le voir, pour l’amour du cinéma (enfin, sauf cet article)

Je sais, je sais.

Je sais que je suis une parano des spoilers. Je sais que je ne regarde même pas la bande-annonce d’un film que je suis sûre de voir, tellement j’ai peur qu’elle me gâche un élément surprenant.

Je sais que si vous me connaissez, vous savez que je passe ma vie à grogner « PAS DE SPOIL » dès que quelqu’un esquisse le titre d’une œuvre sur laquelle je ne me suis pas encore penchée, même si elle est disponible depuis des années.

Mais là, promis, c’est différent.

Split, le prochain M Night Shyamalan

Je vous mets quand même la bande-annonce car elle est cool et vous êtes probablement moins zinzin que moi quand il s’agit de spoilers

Split, c’est l’histoire de Kevin, 23 personnalités au compteur, et une 24ème sur le point de surgir. Voilà, je vous dis ça car c’est le pitch et c’est aussi écrit sur l’affiche du film.

C’est tout ce que je vous dirai.

Enfin non, je vous dirai aussi d’aller voir Split au cinéma, idéalement dès le jour de sa sortie, le 22 février, sans attendre.

Split, un film à voir sans filet

Je ne peux bien évidemment pas vous dire pourquoi il faut voir Split avec l’esprit vierge d’informations. Je suis pas teubé au point de m’auto-tirer une balle dans le pied.

Je vous demande simplement de vous faire confiance. J’ai eu la chance de voir Split en projection presse et ce qui s’est passé ne ressemble à rien de ce que j’ai pu ressentir dans une salle obscure avant — pourtant, j’en ai bouffé, de la pellicule.

Le Web commence à regorger d’articles sur Split car le film est sorti aux États-Unis, où il marche fort bien, d’ailleurs. S’il vous plaît, si vous avez ne serait-ce qu’une petite envie d’aller le voir, ne lisez pas ces articles. Attendez la fin de la projection.

De toute façon, on va beaucoup vous parler de Split sur madmoiZelle car nous en sommes officiellement partenaires ! Et ça, si vous saviez, ça me rend fière comme une maman canard admirant ses canetons.

Split est une expérience de cinéma unique, qui ne peut pas être reproduite si on sait ce qu’il y a à apprendre. On ne peut pas le dé-savoir, on ne peut pas choisir de découvrir le film à l’aveugle. Alors faites-vous une faveur : ne lisez rien, n’écoutez rien, ne regardez rien sur Split.

Rendez-vous en salles le 22 février, on en cause après.

À lire aussi : TV Show Time, l’extension Chrome qui vous garde des spoilers

Mymy

Mymy

Mymy est la rédac chef adjointe de madmoiZelle et c'est elle qui gère la rubrique masculinité (dont fait partie son podcast, The Boys Club). Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

Mymy

@Mymy (On voit souvent cité Billy Milligan, TDI, qui a enlevé et violé 3 femmes qui témoignent de certaines personnalités clairement inspirées. C'est de lui aussi qu'est adapté (de façon plus assumée) le film avec Di Caprio (j'ai oublié le titre !). Donc oui pas une adaptation, mais une inspiration.
https://www.revolvy.com/main/index.php?s=Split (2017 film)&item_type=topic
http://fabnewz.com/2017/01/16/split-2017-will-see-james-mcavoy-step-shoes-billy-milligan/ )
Ok, c'est bizarre parce que Shyamalan a l'idée depuis qu'il est à la fac et que le film est finalement très loin de l'histoire vraie. Je pense que ça s'est éloigné de Billy Milligan au fil de l'écriture. Tu comprendras quand tu le verras je pense :happy: (si tu le vois)
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!