Live now
Live now
Masquer
shia-labeouf-telephone-art
Arts & Expos

Shia LaBeouf encourage ses fans à lui téléphoner pour une performance artistique

Dans le cadre d’une exposition d’art contemporain, vous pouvez appeler Shia LaBeouf pour toucher son âme. Explications.

Shia LaBeouf, c’est souvent un peu conceptuel. Après avoir regardé l’intégralité de ses propres films à la suite (et avoir live-streamé le tout), Shia nous offre une autre forme d’art contemporain connecté. Le projet s’appelle TouchMySoul, soit ToucheMonÂme.

Le principe, c’est que vous avez à disposition un numéro de téléphone auquel l’acteur sera joignable de 11h à 18h (GMT) pendant quatre jours consécutifs à partir d’aujourd’hui, le 10 décembre 2015. Voici le numéro en question si ça vous intéresse : +44 (0)151 808 0771. L’idée, c’est de « toucher son âme » ! Il vous est donc possible de lui raconter à peu près n’importe quoi, tant que vous pensez que ça peut… le toucher. Enfin je crois.

À lire aussi : Shia LaBeouf, la détresse plein les yeux — Les Fantasmes de la Rédac

Shia LaBeouf sera en compagnie de ses deux collaborateurs, Nastja Säde Rönkkö et Luke Turner. Ils se trouveront tous les trois, durant ces quatre jours, à la galerie FACT de Liverpool. L’expérience sera live-streamée ici.

Cette performance artistique fait partie de l’exposition Follow, qui examine comment on agit lorsque tout le monde nous regarde. Amy Jones, co-conservatrice de la galerie et responsable de l’exposition Follow, explique que « la célébrité n’est plus un rêve d’aspiration et les célébrités elles-mêmes ne sont plus faites uniquement sur le tapis rouge, mais sur nos fils Twitter et nos murs Facebook ».

À lire aussi : Shia LaBeouf t’encourage à réaliser tes rêves dans une vidéo légèrement WTF

L’exposition Follow sera ouverte du 11 décembre 2015 au 21 février 2016 à la galerie FACT de Liverpool.

Alors, ça vous tente d’appeler Shia LaBeouf ? 


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

10
Avatar de Bouledenerfs
12 décembre 2015 à 05h12
Bouledenerfs
Il est pas mal artistique ce garcon. J'ai l'impression qu'aux Etats-Unis les gens se foutent vachement de sa gueule mais je trouve ca interessant tout ce qu'il fait (et puis j'etais fan de la Guerre des Stevens (Drole de frere selon la chaine ou on le regardait))
2
Voir les 10 commentaires

Plus de contenus Arts & Expos

MAD paris
Arts & Expos

Paris : Avant les Jeux Olympiques 2024, 5 expos autour du sport, au musée et ailleurs

Culture

« Le goût des fraises » : 3 bonnes raisons de découvrir ce délicieux manga

Humanoid Native
Berthe MORISOT (1841-1895) Autoportrait, 1885 Huile sur toile, 61 x 50 cm Paris © musée Marmottan Monet, Paris
Culture

Berthe Morisot : à la découverte de la peintre invisibilisée du mouvement impressionniste

Rocky 6 sera joué du 31 janvier au 4 février 2024 au Lavoir Moderne Parisien // Source : Madeleine Delaunay
Culture

« Pour sortir l’intersexuation du seul champ de l’intime, j’ai écrit la pièce de théâtre Rocky 6 » : Alice Etienne

Giselles Photo Pascal Elliott 7
Arts & Expos

Trois raisons de découvrir Giselle(s), le ballet romantique remis au goût du jour

Source : affiche officielle de l'expo avec une oeuvre d'Annette Messager
Culture

L’exposition Affaires personnelles explore les liens entre art contemporain et solidarité

Léa MKL // Source : Cactussand
Culture

Léa MKL : « C’est important d’exprimer ce qu’on a sur le cœur et d’en faire des archives »

Dans les coulisses du Cabaret de Poussière avec Bilal Hassani // Source : Inès Pollon
Arts & Expos

Dans les coulisses du Cabaret de Poussière avec Bilal Hassani

Copie de [Image de une] Horizontale – 2023-11-07T175113.664
Culture

Bollywood Superstars : une exposition passionnante sur l’histoire du cinéma indien  

1
Morphine Blaze se confie sur son drag auprès de Madmoizelle lors d'une interview ChitChat Makeup // Source : Capture d'écran YouTube
Culture

Morphine Blaze, drag queen : « J’ai été débookée de plein de shows parce que je suis une femme »

5
Jean-Baptiste Carhaix, Sister Sadie the Rabbi Lady. La première messe inter-églises « gay » en souvenir des malades du sida décédés depuis 1981, octobre 1983.
Arts & Expos

Pourquoi l’expo « Over the Rainbow » va vous mettre des arcs-en-ciel plein la vue et le cœur

1

La pop culture s'écrit au féminin