Live now
Live now
Masquer
sandrine rousseau mondial equipe de france pleutres
Sport

Qatar 2022 : Sandrine Rousseau fustige le manque de courage de l’Équipe de France

Invitée de France Info, la députée Sandrine Rousseau a qualifié de « pleutres » les joueurs de l’Équipe de France et regrette leur absence d’engagement et leur frilosité sur la question des droits humains au Qatar.

Il est probable que prononcer par une autre personnalité publique, la petite phrase ne serait pas autant reprise dans tous les médias. Mais comme souvent, ce que dit ou fait Sandrine Rousseau ne manque pas d’être commenté. Et qualifier l’Équipe de France de « pleutres » en pleine Coupe du Monde ne déroge évidemment pas à la règle. Une occasion rêvée de la faire rentrer dans la case de la féministe reloue et « casseuse d’ambiance », de celle qui veut nous faire renoncer à tous les plaisirs de la vie.

À lire aussi : Qatar 2022 : la ministre des Sports encourage les Bleus à « exprimer leur engagement en faveur des droits humains » 

Après avoir affirmé qu’elle boycottait la compétition sur le plateau de France Info ce lundi 28 novembre, elle n’a pas hésité à déclarer que « l’Équipe de France est parmi celle qui manque le plus de courage ».

« Ils sont pleutres ? » insiste Gilles Bornstein, sûrement conscient qu’il tient là l’opportunité d’une bonne punchline et tendant le bâton : « Ils sont pleutres », confirme Sandrine Rousseau.

« Oui j’aurais aimé que l’Équipe de France fasse preuve de courage et oui, aujourd’hui elle est pleutre », a-t-elle maintenu, avant d’ajouter :

« L’Équipe du Danemark, l’Équipe d’Allemagne ont fait des gestes qui étaient très forts et qui montraient une solidarité avec les personnes qui étaient discriminées au Qatar et c’est bien qu’elles l’aient fait. Et la Fifa ne donne pas le la des gestes politiques relevant de droits humains. »

Une Équipe de France déconnectée ?

Faut-il le rappeler, quand le capitaine des Bleus Hugo Lloris se range du côté de la Fifa en refusant de porter le brassard One Love, la Mannschaft, elle, a posé pour sa photo d’avant-match en se couvrant la bouche le 23 novembre pour dénoncer le silence imposé par la haute instance du ballon rond.

Quant aux Danois, ils avaient au départ envisagé de porter un maillot d’entraînement avec le message « Human Rights for All », avant de se le voir interdire, toujours pas la Fifa, qui l’a jugé trop connoté politique. Et ce ne sont que quelques exemples, puisque les États-Unis, l’Australie, ou encore les Pays-Bas, ont tenu des positions fermes sur la protection des droits humains, à travers la situation pour les personnes LGBTQI+ au Qatar, mais aussi celle des travailleurs migrants réduits en esclavage pour la construction de plusieurs stades. Sans oublier le courage des joueurs de l’Équipe iranienne, muette pendant son hymne, en signe de solidarité avec les victimes de la répression.

Face à une Équipe de France dont le capitaine voit l’homophobie comme faisant partie du folklore, ces quelques gestes mettent en lumière une forme de décalage chez les Bleus. Et peu de personnes osent le souligner.

À lire aussi : Au Mondial de foot, la journaliste Alex Scott défie le Qatar et la Fifa en portant le brassard « One Love

Crédit photo : France Info (capture)

Les Commentaires
2

Avatar de Mlle Cassandre
30 novembre 2022 à 18h56
Mlle Cassandre
Ne peut-on pas aussi fustiger la France pour avoir accepté cette coupe du monde au Qatar ?
6
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Sport

Crédit photo :  Jean-Pierre Bazard Jpbazard — Travail personnel, CC BY 4.0,
Sport

La navigatrice Clarisse Crémer dénonce l’injustice des règles du Vendée Globe, qui « interdisent aux femmes d’avoir un enfant »

Aïda Djoupa

02 fév 2023

01gpxmmnj1f9azbs2ayd
Sport

La footballeuse Sara Björk Gunnarsdóttir révèle comment l’OL a coupé son salaire durant sa grossesse

Capture d’écran 2023-01-10 à 10.48.29
Société

« Il ne m’a jamais regardé comme un agent mais comme un bonbon à croquer » : Sonia Souid dénonce les comportements de Noël Le Graët

football coupe du monde foot
Actu mondiale

Qatar 2022 : pourquoi l’arbitre brésilienne Neuza Back n’a pas serré la main du cheikh ?

Camille Lamblaut

20 déc 2022

1
les nageuses film
Pop culture

Les Nageuses, l’histoire vraie de deux soeurs athlètes réfugiées est le film à voir sur Netflix

Maya Boukella

12 déc 2022

2
montre-connectee-pola-ignite-3-fitness
Lifestyle

Une montre connectée peut-elle améliorer son quotidien ?

arisa-chattasa-HZbqhd5aK3I-unsplash
Sport

À Cuba, les femmes sont (enfin) autorisées à faire de la boxe en compétition

Camille Lamblaut

07 déc 2022

Capture d’écran 2022-12-05 à 22.14.01
Sport

Longtemps boudé par le Brésil, le numéro 24 est de retour sur le terrain au Qatar, et voici pourquoi

Camille Lamblaut

06 déc 2022

Capture d’écran 2022-11-24 à 12.15.46
Sport

Qatar 2022 : la ministre des Sports encourage les Bleus à « exprimer leur engagement en faveur des droits humains » 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Le blanc obligatoire à Wimbledon, c’est fini
Actualité mode

Le blanc obligatoire à Wimbledon, c’est fini, et c’est tant mieux pour les joueuses

Anthony Vincent

22 nov 2022

La vie s'écrit au féminin