Live now
Live now
Masquer
types-imperfections-visage-acne
Conseils Beauté

Point noir ou microkyste ? Tout savoir sur les imperfections de la peau

Filaments sébacés, comédons, pustules… Il y a du monde dans la famille des imperfections cutanées liées à l’acné ! On fait le point.

Le 14 novembre 2014

Les imperfections cutanées se suivent et ne se ressemblent pas ! Entre les points noirs qui colonisent les ailes du nez et le nodule douloureux qui met des semaines à partir, il y a tout un monde. Et évidemment, en fonction de leurs particularités, ces lésions d’acné ne se traitent pas du tout de la même façon !

On vous dit tout sur les différents types d’imperfections cutanées afin que vous puissiez les affronter en conséquence. Parce que, comme l’écrit Sun Tzu dans L’Art de la guerre :

« Qui connaît son ennemi comme il se connaît, en cent combats ne sera point défait. »

Les filaments sébacés, ceux qu’on traite comme des points noirs alors qu’il n’en sont pas

Les filaments sébacés ne sont pas des imperfections à proprement parler, mais comme ils ont tendance à agacer, autant en parler aussi.

Au magazine Byrdie, l’esthéticienne et experte en soin de la peau Renée Rouleau explique :

« Les filaments sébacés sont des structures tubulaires naturelles qui tapissent les parois de vos pores. Leur but est de diriger le flux d’huile de la glande sébacée jusqu’à la surface de la peau, où elle peut agir pour lutter contre les agressions environnementales et la déshydratation. »

Il arrive que le sébum contenu dans ces « tubes » microscopiques s’oxyde au contact de l’air et prenne une teinte grise ou jaunâtre., ce qui les rend plus visibles à la surface de la peau. Ils sont d’ailleurs souvent pris pour des points noirs, alors qu’ils ne sont dus ni à une infection ni à une obstruction des pores.

Leur présence est parfaitement normale. Ils sont juste plus visibles sur certaines personnes, et c’est encore plus vrai si on a la peau grasse.

Rachel McAdams dans le film Mean Girls

Si tenter de les extraire ne sert à rien (ils finiront toujours par revenir), il est possible d’atténuer leur apparence en adoptant une routine de soin adaptée pour contrôler la production de sébum et minimiser l’encombrement des pores.

Des ingrédients comme l’argile, le charbon, les AHA et les BHA ainsi que le rétinol peuvent aider à retrouver un grain de peau plus serré.

Les points noirs sont petits mais ils ne sont pas mignons

Qu’est-ce qu’un point noir sinon un filament de sébum gone bad ? Principalement concentrés sur la zone-T, les points noirs sont dus à une obstruction des pores par un excès de sébum et de cellules mortes. La coloration noire est due à l’ oxydation des kératinocytes (des cellules de la peau) contenus dans le sébum.

Pour s’en débarrasser, rien de plus efficace qu’une routine d’exfoliation adaptée à son type de peau. Deux ingrédients sont particulièrement conseillés par les dermatologues et les skin experts : l’acide salicylique, et les rétinïodes, des dérivés de la vitamine A.

En première intention, on privilégie l’acide salicylique, qu’on peut intégrer dans sa routine « belle peau » sous forme de nettoyant, de lotion traitante ou de sérum.

Au magazine Allure, le docteur Joshua Zeichner explique :

« Si vous avez des points noirs, votre ingrédient de prédilection doit être l’acide salicylique car cet acide aide à éliminer l’excès de sébum et à exfolier les cellules de la surface de la peau. »

Mais si les points noirs se montrent plus résistants que prévu, il ne faut pas hésiter à aller voir du côté des dérivés de la vitamine A, et tester une crème ou un sérum contenant du rétinol.

Selon la dermatologue Shari Marchbein, elle aussi interviewée par le magazine Allure :

« Les rétinoïdes peuvent aider à traiter les points noirs et les pores obstrués en réduisant l’adhésivité des cellules qui obstruent les pores, ainsi qu’en accélérant la vitesse à laquelle la peau se régénère. »

Le combo gommage doux + masque absorbant à l’argile est aussi un bon basique pour les périodes où les pores n’en font qu’à leur tête, à condition de faire en sorte que le masque reste légèrement humide durant tout le temps de pause pour ne pas dessécher la peau.

© Isabell Winter sur Unsplash
© Isabell Winter sur Unsplash

À quoi ressemblent les microkystes ?

Les microkystes (on parle aussi de « points blancs ») sont des comédons fermés qui forment un léger relief visible – mais surtout palpable – à la surface de la peau. Ils apparaissent souvent en bande et peuvent mettre plusieurs semaines avant de se résorber.

Il arrive aussi qu’ils s’enflamment et évoluent en boutons blancs, nodules ou kystes qui peuvent laisser des cicatrices. Bref, les microkystes, on n’en veut pas !

Pour les éradiquer, on peut s’inspirer des méthodes qui ont fait leurs preuves sur les points noirs, et opter pour des produits à base d’acide salicylique, d’acide glycolique ou de rétinol pour accélérer le renouvellement cellulaire.

C’est ce que conseille Renée Rouleau, l’esthéticienne du tout-Hollywood, dans un entretien accordé au magazine Byrdie :

« La meilleure chose à faire, c’est d’exfolier. En débarrassant les cellules mortes de la surface de l’épiderme, on permet aux microkystes de se purger naturellement. »

Un bon soin purifiant réalisé en cabinet médical permettra aussi de désencombrer les pores et de dire « bye bye » aux points blancs. Et aussi d’éviter une possible inflammation !

Les pustules, ces microkystes en crise d’ado

Les pustules sont dues à l’inflammation des microkystes. Afin de combattre l’infection de la glande sébacée par un microbe, une bactérie spécifique de l’ acné appelée propionibacterium acnes, les globules blancs produisent du pus.

C’est ce qu’on voit à l’intérieur de la petite bulle de peau transparente et souvent tiède au toucher, et c’est de là d’où vient le petit nom de « bouton blanc ».

Lisa Kurdow dans Friends

Quand une pustule pointe le bout de son nez, le réflexe est souvent de s’acharner dessus à coups d’ongles (plus ou moins propres). Inutile de préciser que c’est une mauvaise idée : si ce type d’imperfection cutanée se traite plutôt bien, il peut laisser des cicatrices qui, pour le coup, seront bien plus difficiles à faire partir.

En revanche, si on s’y prend dans les règles de l’Art, percer la pustule peut lui permettre de cicatriser plus vite. René Rouleau partage sa technique sur le site du magazine Allure :

« Il ne faut pas toucher une pustule avant qu’elle ne soit remplie de pus. Une fois que c’est le cas, on peut la percer pour en extraire le liquide et tout de suite l’assécher avec un soin local anti-imperfections à base d’ingrédients anti-bactériens. »

Si la pustule est très enflammée, on peut essayer de drainer son contenu en appliquant une compresse d’eau tiède sur la lésion pendant quelques minutes. La chaleur va aider à « ouvrir » le pore infecté afin que le pus puisse s’écouler naturellement.

Malheureusement, il arrive que ce ne soit pas suffisant. Dans ce cas, la bonne vieille méthode des doigts emballés dans un mouchoir fonctionne aussi, à condition de ne pas attaquer directement le bouton mais d’effectuer de petites pressions tout autour.

Nodules et kystes, les formes d’acné les plus sévères

Les nodules sont des lésions cutanées qui se développent sous la peau. Ils sont durs au toucher et peuvent être douloureux. Les kystes ressemblent aux nodules sauf qu’ils sont plus mous et remplis d’un mélange de globules blancs, de cellules mortes et de bactéries.

Ce sont les formes d’acné les plus sévères, les plus longues et difficiles à traiter, et celles qui ont le plus de risques de laisser des traces. Tout un programme, surtout lorsqu’elles apparaissent ensemble dans le cas d’une acné nodulo-kystique.

Alyson Hannigan dans American Wedding

Contrairement aux microkystes, les nodules et les kystes remontent rarement à la surface de la peau, et ils ne sont pas censés être purgés — le corps finit par tuer l’infection, même si ça peut prendre des semaines. Il ne font donc surtout pas y toucher !

Comme l’explique Renée Rouleau, toujours au magazine Allure :

« Bien qu’il soit douloureux, le kyste ou le nodule n’est pas censé sortir à la surface et si vous essayez de le percer, vous aurez très certainement une cicatrice qui persistera pendant des mois. Alors si aucun point blanc ne se forme, gardez vos mains éloignées. »

Et si ça devient trop compliqué à gérer, physiquement comme mentalement, il ne faut pas hésiter à en parler à une dermatologue ou à sa généraliste afin de mettre en place un plan d’attaque combinant le plus souvent un traitement par voie locale à un traitement par voie orale.

À lire aussi : Vanessa Hudgens remet en avant cette technique vieille comme le monde pour camoufler un bouton, et il fallait y penser

Crédit photo image de Une : Ike louie Natividad sur Pexels

Les Commentaires
19

Avatar de Virginie Lamort de Gail
17 janvier 2022 à 08h33
Virginie Lamort de Gail
Hello @lilipoune ! Merci pour ton message J'ai choisi cette photo car, lorsqu'on regarde bien, le visage de la jeune femme présente quelques boutons. Ce n'était évidemment pas mon but de rapprocher taches de rousseur et imperfections
0
Voir les 19 commentaires

Plus de contenus Conseils Beauté

Conseils Beauté
glaze-donuts-skin

Hailey Bieber l’annonce : en 2022, notre teint sera aussi glowy qu’un donut ou ne sera pas

Barbara Olivieri

28 jan 2022

Beauté
self-care

10 produits de beauté pour passer une soirée sous le signe du self-love

Barbara Olivieri

27 jan 2022

Conseils Beauté
astuces-beaute-originales

5 astuces beauté auxquelles on n’aurait pas pensé toutes seules

Conseils Beauté
cbd

Zoom beauté sur le CBD, cet actif sulfureux aux multiples talents

Barbara Olivieri

26 jan 2022

Conseils Beauté
hair-trainning

Le hair training venu de TikTok promet des cheveux qui se nettoient « tout seuls ». Révolution ou déception ?

Lâche ta routine
sophie-carbonari-lache-routine

C’est quoi la routine beauté d’une esthéticienne ? Sophie Carbonari nous partage la sienne

Conseils Beauté
aha-bha

Les AHA et les BHA, ça sert à quoi, en fait ?

Annelise

23 jan 2022

16
Conseils Beauté
lèvres-gercees

Vos lèvres sont sèches ? Voilà pourquoi (et des solutions)

Barbara Olivieri

20 jan 2022

Conseils Beauté
Jeune femme appliquant un masque de beauté sur son visage

Le soufre est le meilleur ennemi de l’acné et vous ne le saviez peut-être pas

Conseils Beauté
marketing-beauté

4 réflexes pour ne pas se faire avoir par le marketing beauté et mieux choisir ses produits

Barbara Olivieri

16 jan 2022

La beauté s'écrit au féminin