Live now
Live now
Masquer
nouvelle-zelande-pub-tampons-transsexuels-180×124
Actualités

En Nouvelle-Zélande, une pub pour des tampons révolte les transsexuels

Discriminatoire, affligeant, médiocre et accablant : les adjectifs qualificatifs fusent pour décrire cette pub pour des tampons. En Nouvelle-Zélande, la communauté transsexuelle est atterrée.

Un transsexuel et une fille se croisent devant le miroir des toilettes de ce que l’on imagine être une boîte de nuit. Ce qui ressemble d’abord à une séance de remaquillage classique se transforme en battle de féminité entre les deux blondes.

Qui mettra le plus de mascara ? Qui aura les lèvres les plus glossy ? Qui réussira à accumuler tous les attributs de la féminité ?

Image 11

Le duel prend fin lorsque la fille « cisgenre » (= identité de genre en concordance avec sexe déclaré à l’état civil)

sort de son sac ce dont la fille « transgenrée » n’a pas l’utilité : un tampon.

http://www.youtube.com/watch?v=6lReX1dAUAE

Depuis que ce spot télévisuel est sorti, les associations de transsexuels sont montées au créneau, dénonçant une publicité stigmatisante et basée sur le postulat que « la seule façon d’être une femme, c’est d’avoir ses règles » (Cherise Witehira, présidente d’Agender NZ, citée par le New Zealand Herald).

Sur sa page Facebook, le groupe a tenté de calmer les foules :

Libra« Notre intention n’a jamais été de blesser ni d’insulter qui que ce soi. Une recherche indépendante a eu lieu, au cours de laquelle le spot a reçu des avis positifs. Nous allons prendre très au sérieux vos remarques et allons immédiatement réfléchir à l’avenir de cette campagne au regard des réactions qu’elle a suscitées. Aucune autre diffusion n’est prévue en Nouvelle-Zélande. Cette publicité n’a pas été diffusée en Australie. Elle a été postée sur la page Facebook de Libra, mais en a été retirée depuis. »

Alors, spot transphobe, ou drôle, ou ni transphobe ni drôle mais indélicat ?


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

54
Avatar de My Chihuahua Bites
19 janvier 2012 à 16h01
My Chihuahua Bites
Je viens seulement de voir la pub, et de lire le topic...
Et bien moi je n'ai pas été choquée par cette pub, elle m'a même fait sourire, et je n'ai rien contre les transxuel(le)s.
Ce qui me choque le plus, c'est de voir les réactions aggressives de certaines, pour ou contre cette video.
Je pense surtout que certaines manquent d'humour, de deuxième degré et d'ouverture d'esprit, dommage!
Voilà, c'est dit, n'en déplaise à certaines...
0
Voir les 54 commentaires

Plus de contenus Actualités

Source : nevodka / Getty Images
Actualités mondiales

États-Unis : la Cour suprême de l’Alabama considère qu’un embryon congelé est un enfant

11
Culture

« Le goût des fraises » : 3 bonnes raisons de découvrir ce délicieux manga

Humanoid Native
Jonathan Daval dans une série documentaire de BFM TV // Source : Capture d'écran YouTube
Société

Condamné pour meurtre, Jonathann Daval porte plainte en diffamation contre son ex-belle famille

4
Reproductive Health Supplies Coalition – unsplash pilule contraception
Actualités mondiales

États-Unis : dans l’Oklahoma, la contraception d’urgence bientôt interdite ?

Trans Rights / Droits des personnes trans
Actualités mondiales

Népal : l’ONG Human Rights Watch dénonce les examens médicaux « invasifs » sur les personnes transgenres

Ian Taylor / unsplash
Actualités mondiales

En Grèce, les couples de même sexe vont (enfin) pouvoir se marier et adopter

Pancarte de manifestation "pas ton corps, pas tes choix"
Actualités France

IVG : le Sénat « pas défavorable » à son inscription dans la Constitution

1
films-sexy-netflix-saint-valentin
Actualités mondiales

En Russie, l’Église orthodoxe veut interdire la Saint-Valentin

1
La mairie de Paris fait fermer le site Internet du groupuscule anti-IVG « Les Survivants » // Source : Capture d'écran twitter
Actualités France

La mairie de Paris fait fermer le site Internet du groupuscule anti-IVG « Les Survivants »

Source : Wikimedia Commons
Actualités mondiales

L’ancien Premier ministre des Pays-Bas a recours à une « euthanasie en duo » avec sa femme

Une vendeuse en train de vendre un haut blanc en dentelle à une cliente dans une boutique de vêtements // Source : filadendron de Getty Images Signature
Actualité mode

« Les vendeuses dans l’habillement sont déshumanisées » : interview d’une syndicaliste sur l’effondrement de la mode milieu de gamme

1

La société s'écrit au féminin