Live now
Live now
Masquer
livres-jeunesse
Daronne

Nos coups de cœur des albums jeunesse du mois de janvier

Livres poétiques, doudou en savon, relation avec ses parents, c’est notre sélection de livres jeunesse du mois de janvier !

Les fêtes de fin d’années sont terminées, mais on a encore plein de superbes livres jeunesse à vous présenter. Le mois de janvier et son blues ne nous atteindra pas !

Le doudou fondant, à partir de 5 ans

Écrit par Alexandre Cammas, illustré par Lamia Ziadé et publié chez les éditions Robert Laffont, Le Doudou fondant raconte l’histoire d’un petit garçon, Mouss, qui donne tout son amour à son doudou fabriqué à partir d’un morceau de savon. Il en prend soin, joue avec, essaye de ne pas le mouiller pour qu’il ne fonde pas, mais bon, un savon est un savon, et l’accident est vite arrivé. Une jolie petite histoire qui sent bon le sud de la France, l’huile d’olive et la lavande et qui vous fera fondre, vous aussi, comme un petit morceau de savon artisanal.

L’avis de notre petite lectrice de 4 ans et demi : « Moi mon doudou ne pourra jamais fondre, mais il sent moins bon que celui de Mouss. »

Le doudou fondant

Le doudou fondant – Fnac – 15,90 €

Le Kididoc de la nature, à partir de 7 ans

Le joli livre animé Le Kididoc de la nature de Sylvie Baussier, édité chez Nathan, est un superbe pop-up qui répond à toutes les questions que peuvent se poser les enfants sur la nature et ses mystères. Animaux, végétaux, géologie et écosystèmes, ce Kididoc apprend, de façon ludique et pédagogique, à comprendre notre Terre et le monde qui nous entoure.

L’avis de notre petit lecteur de 9 ans : « Je ne savais pas que ça existait aussi, les mammifères volants »

Le Kididoc de la nature

Le Kididoc de la nature – Fnac – 19,95 €

L’abécédaire passoire, à partir de 5 ans

L’abécédaire passoire de Christiane Duchesne, illustré par Marianne Ferrer et publié chez QuébécAmérique est, comme son nom l’indique, un abécédaire. Mais pas n’importe lequel, puisqu’ici, il y a plein de trous dans les mots, que l’enfant doit retrouver, pour les compléter. Une jolie manière de commencer à apprendre à lire, le tout avec des illustrations toutes délicates.

L’avis de notre petit lecteur de 4 ans : « On dirait que les mots ont été mangés ! »

L’abécédaire passoire

L’abécédaire passoire – Fnac – 16 €

La visite, à partir de 6 ans

La Visite, de Louison Nielman, illustré par Jean-Claude Alphen et publié aux éditions D’Eux est un petit conte tout doux, qui raconte la rencontre entre un ours géant et un personnage appelé Paul, au cœur de la forêt. Une histoire d’amitié et de jeux, qui prône la tolérance et le respect des autres.

L’avis de notre petite lectrice de 7 ans : « Il a l’air géant cet ours. Ça existe vraiment ? On peut en croiser dans la forêt des comme ça ? En même temps, ils ont l’air de bien s’amuser…  »

La visite

La visite – Fnac – 17 €

Interdit dans la famille, à partir de 3 ans

Écrit par Catherine Dolto, Colline Faure-poirée et illustré par Robin, le tout publié aux éditions Mine de rien de Gallimard Jeunesse, Interdit dans la famille s’ajoute à la collection qui aide les enfants à mettre des mots sur leurs maux, et les adultes à expliquer simplement aux plus petits de nombreux phénomènes de vie. L’arrivée d’un petit frère, le divorce des parents, ou, comme dans ce livre-là, l’inceste, ces petits livres sont parfaits pour aborder un sujet si sensible et difficile, mais qui pourtant doit être connu de tous les enfants. Interdit dans la famille aborde avec justesse ce sujet trop tabou, de l’intimité et du poids des secrets, et il est d’utilité publique.

L’avis de notre petite lectrice de 6 ans : « Moi je sais qu’aucun adulte n’a le droit de me toucher là où c’est intime, et qu’on n’a pas le droit de me demander de garder un secret interdit. »

Interdit dans la famille

Interdit dans la famille – Fnac – 6,50 €

La réparation de mes parents, à partir de 5 ans

Écrit par David Goudreault, dessiné par France Cormier et publié aux éditions D’Eux, La réparation de mes parents est une jolie histoire qui pourra servir de support à tous les parents qui se séparent et qui ont du mal à trouver les mots pour expliquer ce qui se passe à leurs enfants. À travers l’histoire de Coco et Lélé, un frère et une sœur qui voient le couple de leurs parents se terminer, on découvre que leur nouvelle vie peut être tout aussi épanouissante, une fois que tout le monde a trouvé son équilibre dans cette organisation.

L’avis de notre petite lectrice de 8 ans : « J’ai plein de copains à l’école qui ont des parents divorcés, ça arrive dans la vie parfois. J’ai bien aimé l’histoire parce que je comprends mieux ce qu’ils ressentent. »

La réparation de mes parents

La réparation de mes parents – Fnac – 18 €

Le septième étage et demi, à partir de 10 ans

Attention, vous allez très probablement pleurer toutes les larmes de votre corps, ou presque. Dans Le septième étage et demi de Suzanne Aubry, illustré par Delphie Côté-Lacroix et publié aux éditions QuébecAmérique, on suit la vie d’une petite fille de 12 ans, jusqu’à ses 24 ans. Elle fait face à la maladie mortelle de sa mère qui débarque de nulle part et met sa vie sens dessus dessous. Si, malheureusement, l’issue de sa maladie est terrible, on est bouleversés par la beauté des mots utilisés pour narrer un sujet si sensible, et ça nous prend aux tripes. Mais cette histoire n’est pas juste triste, elle est aussi bourrée d’amour, de résilience, de courage et de philosophie. Un petit extrait pour vous donner envie de le dévorer : « On ne quitte jamais vraiment les lieux où l’on a été heureux. Ils demeurent dans notre cœur et dans nos souvenirs, ils font partie de nous, de notre histoire, et une part de notre être continue à y habiter jusqu’à notre dernier souffle. Comme des soleils. »

L’avis de notre petite lectrice de 12 ans : « C’est vrai que ça se termine bien, mais j’ai très envie de faire un câlin à ma mère, là maintenant, tout de suite. »

Le septième étage et demi

Le septième étage et demi – Fnac – 18 €

Comment faire dormir papa, à partir de 7 ans

Écrit par Andrée Poulin, illustré par Jean-Claude Alphen et publié aux éditions D’Eux, l’histoire de Comment faire dormir papa peut sembler triste aux premières pages lues. Elle raconte celle d’un chirurgien qui n’arrive plus à dormir, depuis qu’une de ses petites patientes n’a pas survécu à son opération. Le médecin, traumatisé, n’en dort plus la nuit, et son enfant cherche tous les moyens pour l’apaiser et l’aider à retrouver le sommeil, invitant tout un tas de musiciens de l’orchestre pour lui jouer des berceuses. Une jolie déclaration d’amour qui se termine bien, et qui montre que la voix est le plus bel instrument du monde.

L’avis de notre petit lecteur de 5 ans : « Je ne sais pas comment il fait pour ne pas s’endormir, le docteur. Moi, dès que j’entends une berceuse, je bâille ! »

Comment faire dormir papa

Comment faire dormir papa – Fnac – 19 €

Les gens sont beaux, à partir de 5 ans

Attention, gros coup de cœur ! Les gens sont beaux, écrit par le médecin Baptiste Beaulieu, illustré par Qin Leng et publié aux éditions Les Arènes devrait être lu dans toutes les écoles de France et même du monde entier, rien que ça. Baptiste Beaulieu, avec poésie, douceur, empathie et bienveillance et à travers le personnage de Papou, explique pourquoi tous les gens sont beaux, même ceux qui ont des corps différents, des blessés, des tordus, des maigres, des gros, des blancs, des noirs. Une véritable ode à la tolérance et à l’amour des autres, comme sait si bien le faire ce docteur aux mots si bien écrits, et à la prose enflammée. Un véritable petit bijou !

L’avis de notre petit lecteur de 6 ans : « Moi aussi, j’aurai des cicatrices invisibles plus tard ? Et si on m’embête pour ça ? »

Les gens sont beaux

Les gens sont beaux – Fnac – 16,90 €

Mon amie la petite sirène, à partir de 4 ans

Deuxième alerte coup de cœur pour ce magnifique livre jeunesse chez Gallimard ! Briony May Smith, que vous connaissiez déjà peut-être depuis Mon amie la licorne (et dont vous entendrez parler très bientôt chez Madmoizelle) vient tout juste de publier un nouvel album, déjà adoré. L’histoire est celle de Zoé, une petite humaine, et de son amie Océane, une jeune sirène, qui partagent une amitié forte. Le soir de la fête de la lune, Océane est autorisée à aller sur la terre ferme rendre visite à son amie, pour une soirée magique. Des couleurs sublimes, une histoire douce et délicate, de jolies valeurs, Mon amie la petite sirène est l’album parfait.

L’avis de notre petit lecteur de 5 ans et demi : « Nager sur le dos d’une baleine, ça doit être tellement génial ! »

Mon amie la petite sirène

Mon amie la petite sirène – Fnac – 14 €

À lire aussi : Nos coups de cœur des albums jeunesse du mois de décembre

L'affiliation sur Madmoizelle

Cet article contient des liens affiliés : toute commande passée via ces liens contribue au financement de Madmoizelle. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les Commentaires
1

Avatar de hellopapimequepasa
22 janvier 2023 à 16h04
hellopapimequepasa
j'ai eu les larmes au yeux rien qu'a lire le résumé de comment faire dormir papa sinon j'ai un petit de ma crèche il a un album en espagnol "mon corps est a moi" grosso modo qui aborde la notion de consentement,de secret et nommant les différente partie du corps.
1
Réagir sur le forum

Plus de contenus Daronne

pexels-ketut-subiyanto-4473889
Daronne

Cadeaux et revenus : combien gagnent les parents influenceurs ?

markus-spiske-35uwVjgLVLQ-unsplash
Daronne

Homophobie à l’école : des annonces, c’est bien, des résultats, ce serait encore mieux

national-cancer-institute-VJVsEnR_vNE-unsplash
Daronne

La parentalité est plus stressante et dangereuse pour les personnes racisées

Capture d’écran 2023-02-03 à 14.56.25
Daronne

Une petite américaine récompensée pour ses recherches : du racisme à la reconnaissance

films famille
Cinéma

4 films à regarder en famille

Maya Boukella

03 fév 2023

1
pexels-matthew-turner-2574078
Daronne

Quand la daronnie déraille : un couple laisse volontairement son bébé à l’aéroport

pexels-george-becker-129494
Daronne

Crise du mal logement : les femmes et les enfants en première ligne

rebekah-vos-GoabH6sEXek-unsplash
Daronne

Se maquiller pour accoucher : ah, vraiment ?

instagram
Chère Daronne

Help ! J’ai stalké mon boss sur Insta et j’ai liké sans faire exprès une photo de lui en sous-vêtements

Chère Daronne

01 fév 2023

11
comment-pas-attraper-gastro
Daronne

Les astuces pour ne pas choper la gastro de ses gosses

Manon Portanier

31 jan 2023

6

Pour les meufs qui gèrent