Mymy devient la rédactrice en chef de madmoiZelle

madmoiZelle change de rédactrice en chef : Mymy succède à Clémence Bodoc.

Mymy devient la rédactrice en chef de madmoiZelleDorothée Biechy

edit le 10 juillet 2019 à 16h : suite aux nombreux commentaires reçus, j’ai modifié cet article.

Bonjour à toutes et à tous,

Je viens vous informer que nous avons décidé de nous séparer de Clémence.

Je ne pourrai jamais assez la remercier pour tout ce qu’elle a apporté à madmoiZelle en 6 ans, et en 3 ans à sa tête en tant que rédac cheffe. Je lui souhaite bonne continuation pour la suite de ses aventures.

Pour madmoiZelle et pour vous, nos lectrices et lecteurs, the show must go on.

De son côté, Mymy est rédac cheffe adjointe depuis 2015.

En novembre 2018, déjà, elle m’a dit et a dit à Clémence qu’elle se sentait prête à prendre la succession quand le moment serait venu.

Après quelques mois à assurer l’intérim, Mymy devient donc officiellement la rédactrice en chef de madmoiZelle.

Je lui laisse donc la parole, avant qu’elle ne revienne de façon plus détaillée en septembre pour vous présenter son projet éditorial.

Ici Mymy, je saisis donc l’occasion de vous dire quelques mots à ce moment qui représente, comme tout changement au niveau de la rédaction en chef, un vrai tournant pour madmoiZelle.

Premièrement, je partage la tristesse de Fab concernant son histoire avec Clémence, qui était aussi, à plein de niveaux, la mienne.

Clémence m’a énormément apporté pendant toutes ces années, dans ma vie pro comme perso.

Si je me sens prête, en 2019, à devenir la rédac cheffe de madmoiZelle, c’est en partie à elle que je le dois, et je l’en remercie.

Malgré ma tristesse face à la fin compliquée de cette histoire, je suis néanmoins enthousiaste, et heureuse.

Enthousiaste à l’idée de faire grandir madmoiZelle, d’accompagner ce magazine qui compte tant dans ma vie pour cette nouvelle étape.

Heureuse de la confiance que Fab, mais aussi le reste de l’équipe et vous, les madmoiZelles (et demoiZeaux) vous m’accordez depuis déjà 7 ans (!) que je viens 5 jours par semaine faire vivre le magazine.

Je ne vais pas m’étaler ici : je reviendrai à la rentrée vous présenter un peu plus clairement la ligne édito que j’ai envie d’impulser, le « madmoiZelle nouveau » que je veux construire, avec la rédac et avec vous.

Alors je vous dis à très bientôt, et en attendant, vous pouvez me retrouver… bah… sur madmoiZelle !

Je me doute bien que cette annonce va en surprendre beaucoup, et peut-être que cet article vous laissera « sur votre faim ».

Comprenez cependant que je ne souhaite pas en dire plus sur les raisons du départ de Clémence, que notre histoire nous appartient. Je vous demande de ne pas commencer à spéculer dans les commentaires, ça ne mènerait à rien de constructif.

En conclusion, merci de nous faire confiance pour revenir à la rentrée avec plus d’infos concernant la suite de madmoiZelle. Merci de nous avoir lus.

Fab

Fab

Fab est le créateur et le patron de madmoiZelle.com, lancé le 1er octobre 2005 dans son grenier. Il aime mener de très longues interviews et aider des jeunes-qui-n'en-veulent à percer.

Tous ses articles

Commentaires

Nienke

@Mymy

Je te réponds ici, d'autant que j'avais vu ta story instagram hier. Je précise que toute ma réponse est évidemment uniquement en mon nom, c'est ce que je pense, c'est uniquement ma vision des choses.
  • J'ai eu l'impression que tu t'excusais beaucoup ou essayait d'expliquer que ta présence à ce poste était légitime, et que tu n'avais pas volé ta place. En ce qui me concerne, de mon côté, je ne t'accuse de rien et je ne remet ni en question ta nomination, ni le licenciement qui a eu lieu parce qu'effectivement, je ne sais pas si l'un ou l'autre était mérité, et je ne suis pas la RH ou autre de votre boite donc je ne veux pas plus le savoir. Je pars plutôt du principe que de toute manière, dans tous les cas tu vas devoir faire tes preuves sur ce poste, comme n'importe qui. C'est davantage les formulations du premier article qui n'étaient pas bonnes, laissaient entendre que tu avais profité, ou en disaient trop sur un sujet qui ne nous regardait pas.
  • Je trouve à la rigueur assez courageux d'avoir d'abord voulu répondre via vidéo, parce que ça donne une dimension plus humaine et plus personnelle à ta réponse, et que ce n'était sans doute effectivement pas facile dans le contexte.
  • Tu le soulignais, mais l'article de base était une erreur. Maintenant, comme tu disais que tu prenais tout, le love ou les critiques, je voulais souligner de mon côté que la communication de certaines choses seraient certainement à revoir, même si je ne doute pas que tu aies déjà tiré cette conclusion après tout ça.
@Marie
  • Evidemment, je pense que c'était mieux de te couper plutôt que de te faire du mal. Je ne "regrette pas" ma réponse dans le sens où j'exprimais pourquoi certains propos m'avaient choqué. Mais c'est très bien aussi d'avoir appliqué un de tes propres conseils si tu en ressentais le besoin. Le plus important pour moi, c'est qu'au final tu sois revenue pour t'expliquer. Merci.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!